Site clair (Changer
 
    Fiche livre     Connexion adhérent
Le Loup dans le camion blanc

John DARNIELLE

Titre original : Wolf in White Van, 2014
Première parution : New York, USA : Farrar, Straus and Giroux, 16 septembre 2014

Traduction de Nathalie BRU
Illustration de Cyril MAGNIER

CALMANN-LÉVY (Paris, France)
Dépôt légal : mars 2015, Achevé d'imprimer : février 2015
Roman, 256 pages, catégorie / prix : 19,50 €
ISBN : 978-2-7021-5725-1
Format : 14,0 x 21,5 cm  
Genre : Imaginaire



    Quatrième de couverture    
     À dix-sept ans, Sean est défiguré. Sous l’effet des pilules analgésiques ingurgitées trois fois par jour, son imaginaire – nourri des lectures de Conan le Barbare, des fanzines de science-fiction ou de musique rock – s’enflamme : il crée Trace Italian, un jeu de rôle par correspondance dans lequel les joueurs cherchent un abri dans une Amérique postapocalyptique.
     Reclus dans sa maison du sud californien, Sean, devenu adulte, reçoit un jour une lettre d’injures le tenant pour responsable de la mort de deux adolescents qui ont voulu transposer Trace Italian dans le monde réel. Ce drame réactive chez lui des souvenirs enfouis. Dans le labyrinthe de sa mémoire, il tente, à travers des événements anodins, de comprendre comment certains choix ont pu bouleverser toute sa vie.
 
     Le Loup dans le camion blanc est une histoire envoûtante, à la fois sombre et brillante, débordante d’imprévu, de solitude et de fuite.
 
     John Darnielle est auteur-compositeur, guitariste et chanteur du groupe The Mountain Goats. Le Loup dans le camion blanc, son premier roman, est devenu dès sa parution un best-seller du New-York Times, porté avec passion par la jeune garde de la littérature américaine. Il compte aussi parmi les finalistes du très prestigieux National Book Award.
 
    Critiques    

Défiguré par accident, Sean, à peine sorti de l'adolescence, se retrouve cloitré chez lui, vivant de l'assurance et des revenus d'un jeu de rôle par correspondance qu'il a créé et vend seul. Sean, ado dans les années 80, est en effet ce que l'on appelait pas encore un geek : lecteur de SF et de fantasy et ultra-fan de Conan le barbare, joueur de JDR, il était déjà avant son adolescence un solitaire plus ou moins rejeté par son entourage. Mais le petit succès de son jeu le replonge dans le drame lorsqu'un couple de joueurs tente de vivre réellement les aventures fictives.

Avec une histoire éclatée entre trois époques (l'adolescence de Sean, la période qui a immédiatement suivi l'accident et une dizaine d'années après), racontée par Sean dont les souvenirs remontent, volontairement ou pas, de manière parcellaire et forcément subjective, Le loup dans le camion blanc est un roman original et profondément marquant. A partir d'un personnage qui possède les caractéristiques du geek associal l'écrivain réussit à produire un portrait d'un humanité bouleversante; ses conflits et incompréhensions avec son entourage sont autant d'occasions de montrer le fonctionnement de Sean, son rapport difficile à la vie et au monde.

Forcément tortueux comme l'esprit du narrateur, sans véritable intrigue et sans conclusion, le roman perdra certainement certains lecteurs frileux. Dommage pour eux, car John Darnielle montre pour son premier roman un vrai talent d'auteur et de bâtisseur de personnages.


René-Marc DOLHEN
Première parution : 5/8/2015 nooSFere


            Le Loup dans un camion blanc est le premier roman du chanteur et compositeur des Mountain Goats, John Darnielle.

            Sean est un jeune garçon atrocement défiguré à l’âge de 17 ans. Accident, tentative de suicide, on ne le sait pas au début. Le roman raconte des moments de sa vie, à la première personne. Déstructurée, la narration saute sans cesse du Sean enfant ou adolescent d’avant l’Événement, à celui du temps autour, puis au Sean adulte, quelques années plus tard. On y suit la vie d’un enfant imaginatif et différent, amoureux de fantasy et de jeux de rôle, dont le destin bascule un jour définitivement, et qui, par là même, obtient à la dure la possibilité de rester pour toujours un outsider, seul dans sa tête et hors du monde.

            Sous les yeux du lecteur s’étale donc, par bribes et en désordre, la vie de Sean. On le voit enfant à l’écart, heureux dans son monde rêvé d’heroic fantasy, puis adolescent nanti de peu d’amis, féru de jeux de rôle au point d’en créer un par correspondance qui lui permettra, après l’Événement, de « vivre » hors d’une maison d’où il ne peut presque plus sortir, enfin adulte rattrapé par sa création quand on lui reproche en justice d’avoir sans le vouloir provoqué la mort de deux joueurs devenus incapables de faire la distinction entre le jeu et la réalité. On voit Sean transposer ses épreuves et ses espoirs dans ce monde imaginaire du jeu où se trouve la forteresse dans laquelle il pourrait être enfin en sécurité. On le voit aussi s’attacher, à distance, à quelques-uns des joueurs, ceux qui n’arrêtent pas pour commencer à vivre.

            C’est de responsabilité par rapport aux autres qu’il est question, mais aussi, a contrario, de l’incapacité à admettre l’entrée dans la vie adulte. Le séisme qui ébranle la vie de Sean est ici cause et conséquence de son inadaptation au monde. L’Événement est aboutissement et générateur d’une stase sans fin. Il y a quelque chose du Morwenna de Walton dans Le Loup. On pourrait adhérer, s’émouvoir, compatir. Mais ça ne fonctionne pas. Et pourtant, tous les marqueurs y sont. Howard et la fantasy, Norman et le monde de Gor, les revues de SF, les jeux de rôle, même les chrétiens illuminés avec leur peur des jeux diaboliques comme des chansons de hard-rock qui, écoutées à l’envers, sont, on le sait bien, des prières sataniques. Mais trop déstructuré, trop cryptique, trop froid, clinique et dépourvu d’affect en dépit de quelques rares moments d’émotion, le roman ne touche jamais et finit par ennuyer.


Éric JENTILE
Première parution : 1/7/2015 dans Bifrost 79
Mise en ligne le : 1/6/2020


 
retour en haut de page

Dans la nooSFere : 69411 livres, 77749 photos de couvertures, 64502 quatrièmes.
8384 critiques, 36812 intervenant·e·s, 1476 photographies, 3710 adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous contacter.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres. Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2020. Tous droits réservés.