Site clair (Changer
 
    Fiche livre     Connexion adhérent
Extinction

Matthew MATHER

Titre original : Darknet, 2015
Traduction de Christine BARBASTE

FLEUVE NOIR / FLEUVE Éditions (Paris, France)
Dépôt légal : novembre 2015
Première édition
Roman, 480 pages, catégorie / prix : 20,90 €
ISBN : 978-2-265-09868-8
Format : 14,0 x 21,0 cm



Quatrième de couverture
     À la veille de Noël, une gigantesque tempête de neige s’abat sur Manhattan et provoque un black-out total. Internet et les réseaux de communication ne fonctionnent plus. Les infrastructures s’effondrent.

     Puis une épidémie mortelle apparaît, alimentant toutes les rumeurs. La psychose est totale. On pointe du doigt les Russes, les Chinois, les Iraniens...

     Perdu avec sa famille au milieu du chaos, Mike Mitchell se retrouve sans eau, sans chauffage, et bientôt sans nourriture. Dans ce tombeau à ciel ouvert qu’est devenu New York, il comprend que l’ordre a laissé la place à la loi du plus fort.

     Il va maintenant devoir se livrer à une lutte sans merci, pour sa survie et celle des siens...
Critiques

     Un Internet qui s’effondre et tout disparaît…

     Tout commence à l’approche de fêtes de Noël : des fêtes sous de tristes auspices, avec un climat de tensions grandissantes entre les USA et la Chine. Alors qu’une tempête de neige se dirige vers New York, Internet cesse soudain d’y fonctionner et entraîne dans sa panne bon nombre d’infrastructures : électricité, eau… L’île de Manhattan se retrouve bientôt coupée du monde, mais les rumeurs les plus inquiétantes y parviennent : cet effondrement du réseau serait une attaque terroriste en provenance d’Iran, de Russie ou de Chine, allez savoir. Dans l’immeuble où habite Mike Mitchell, ingénieur et jeune père de famille, la survie s’organise tant bien que mal, alors que les espoirs d’une reprise s’amenuisent.

     Page-turner plutôt efficace, Extinction est cependant plombé par quelques défauts : des clichés à la pelle, des personnages monolithiques, un narrateur indécrottablement falot, un début mollasson, et un titre français à côté de la plaque (non, il n’est nullement question d’extinction de la race humaine). Le titre original, Cyberstorm, annonce bien mieux les enjeux, situés tant dans le monde réel que dans la sphère virtuelle. Ce faisant, ce roman-catastrophe interroge notre dépendance à la technologie, la tentation du survivalisme et la foi à apporter (ou non) aux apparences dans un monde où le virtuel supplée le réel.

     Les apparences, justement. Elles sont au cœur d’Atopia Chronicles, tout premier roman de Mather : une véritable incursion dans la hard science, sous la forme d’un fix-up centré autour d’une île artificielle et de la thématique de la réalité augmentée. Un roman, bien plus solide que le présent Extinction, qu’on espère vite voir traduit en français.

Erwann PERCHOC
Première parution : 1/4/2016 dans Bifrost 82
Mise en ligne le : 16/8/2022

retour en haut de page

Dans la nooSFere : 77939 livres, 89436 photos de couvertures, 73885 quatrièmes.
8686 critiques, 42385 intervenant·e·s, 1613 photographies, 3751 adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous contacter.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres et ne publions pas de textes.
Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2022. Tous droits réservés.