Site clair (Changer
 
    Fiche livre     Connexion adhérent
La Mante au fil des jours

Christine RENARD

Première parution : Verviers, Belgique : Marabout, Fantastique, 1977

Illustration de TheHardLab

GANDAHAR (Clermont-Ferrand, France), coll. Patrimoine de l'Imaginaire n° 3
Dépôt légal : mars 2019
Réédition
Roman, 202 pages, catégorie / prix : 10,00 €
Format : 13,5 x 21,5 cm
Genre : Fantastique

Prix facial de 10 € mais commercialisé à 14 €. Existe aussi en numérique au prix de 3,50 €.


Quatrième de couverture

Jacques réside avec Annette, sa sœur, et leur mère, dans une immense et magnifique demeure ancienne où ils disposent d’un grand parc, de domestiques et d’une vie luxueuse. Après le décès de leur père, une amie de leur mère, vieille hongroise distinguée, leur a offert ce train de vie délirant en échange de l’accueil de sa petite fille orpheline, Élisabeth, au sein de leur famille. Élisabeth et Annette vont très vite devenir inséparables, faisant de Jacques leur souffre-douleur, tandis que la mère, toujours plus languissante, dépérit d’on ne sait quel mal mystérieux.

Quelques années plus tard, Jacques rencontre Colette, une saine jeune femme dont il décide de faire son épouse. Mais, alors que tous deux se rendent aux Eyquerres, la demeure familiale, pour annoncer la nouvelle, tout se détraque et une succession d’événements troubles bouleverse les sens et l’esprit de Jacques qui se demande s’il n’est pas en train de devenir fou comme l’était son père.

Après une jeunesse studieuse à Clermont-Ferrand où elle poursuit des études d’anglais, Christine Renard (1929 – 1979) s’installe à Paris et se lance résolument dans l’écriture. En 1961, la revue Fiction lui publie une première nouvelle. Elle est suivie de beaucoup d’autres. En 1963 paraît chez Hachette, dans la collection Le Rayon Fantastique À contre-temps. Parallèlement à une carrière scientifique brillante, (elle est entrée au CNRS en 1956), elle ne cesse d’écrire. La Planète des pouées (1972) invente un genre nouveau, «  l’utopie érotique ». Elle s’oriente vers le fantastique avec La Mante au fil des jours (1977), roman d’un amour étrangement quotidien avec un vampire. Disparue trop tôt, « elle aurait dû être le plus populaire des auteurs de SF ; il a fallu tout son mépris du marketing pour la maintenir dans une solitude imméritée », diront à son propos Michel Jeury et Jacques Goimard.

retour en haut de page

Dans la nooSFere : 72592 livres, 86396 photos de couvertures, 67918 quatrièmes.
8502 critiques, 39080 intervenant·e·s, 1501 photographies, 3731 adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous contacter.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres. Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2021. Tous droits réservés.