Site clair (Changer
 
  Critiques  
 
  Livres  
 
  Intervenants  
 
  Prix littéraires  
 
  Adaptations  
    Fiche livre     Connexion adhérent
Le Sang jamais n'oublie

Lucie PIERRAT-PAJOT


Cycle : Les Mystères de Larispem vol.


Illustration de Sam VAN OLFFEN

GALLIMARD (Paris, France), coll. Folio SF n° 640
Dépôt légal : août 2019, Achevé d'imprimer : 1 août 2019
320 pages, catégorie / prix : F6
ISBN : 978-2-07-283747-0
Format : 10,8 x 17,8 cm  
Genre : Science-Fiction



    Quatrième de couverture    

Après le succès de la révolution de 1871, Paris est devenu une Cité-État et a pris le nom de Larispem. Près de trente ans plus tard, sous l’impulsion du grand Jules Verne, la ville est à la pointe des technologies de la vapeur. 
Dans ses rues, les destins de trois jeunes gens, Liberté, la mécanicienne capable de tout réparer, Carmine, l’apprentie louchébem, et Nathanaël, l’orphelin au passé mystérieux, vont se trouver inextricablement mêlés. 
Cela pourrait-il avoir un rapport avec la terrible organisation terroriste des Frères du Sang, dont le cri de ralliement est : « le sang jamais n’oublie » ? 

Lauréat de la deuxième édition du concours du premier roman jeunesse organisé par Gallimard Jeunesse, Télérama et RTL, Le sang jamais n’oublie est le premier tome des Mystères de Larispem, une série steampunk captivante.

Lucie Pierrat-Pajot est née en 1986 à Nevers. Elle fait plusieurs détours dans diverses régions de France avant de s'installer dans l'Yonne avec son mari et sa fille, où elle travaille actuellement comme professeur-documentaliste dans un collège.


 
retour en haut de page
Dans la nooSFere : 65444 livres, 64337 photos de couvertures, 60180 quatrièmes.
8088 critiques, 35860 intervenant·e·s, 1434 photographies, 3684 adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous écrire.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres. Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2019. Tous droits réservés.