Site clair (Changer
 
    Fiche livre     Connexion adhérent
La Pierre Jaune

Geoffrey LE GUILCHER


Illustration de Clément BUÉE

La GOUTTE D'OR (Paris, France)
Date de parution : 4 février 2021
Dépôt légal : février 2021, Achevé d'imprimer : janvier 2021
Première édition
Roman, 428 pages, catégorie / prix : 18,50 €
ISBN : 979-10-96906-26-0
Format : 13,0 x 19,5 cm
Genre : Science-Fiction



Quatrième de couverture

Un jour de pluie, Jack surgit à la Pierre Jaune, lieu-dit d'un village breton. Cet homme tatoué au strabisme prononcé rend visite à son nouvel ami membre des Jauniens, une communauté d’activistes. À 200 km de là survient un spectaculaire attentat contre l’usine nucléaire de la Hague. Pluies acides, radioactivité, la Bretagne compte parmi les zones à évacuer. Les Jauniens décident de rester sur leur presqu'île. Au nom d’un motif inavouable, Jack les imite. Une étrange survie débute.

La Pierre jaune est issue d'une hypothèse scientifique admise par l'Etat français : un attentat contre La Hague serait au mons sept fois plus grave que Tchernobyl. Le personnage de Jack est inspiré de Mark Kennedy, le policier anglais qui a infiltré des milieux anarchistes - notamment en France - durant sept ans.

Geoffrey le Guilcher est journaliste indépendant, il collabore avec Le Monde, Mediapart ou Le Canard enchaîné. Il est l'auteur de trois ouvrages dont Steak Machine, un récit racontant son infiltration dans un abattoir industriel. La Pierre jaune est son premier roman.

Critiques

Ce roman décrit les conséquences d'un attentat contre la Hague, l'usine où sont stockées et retraitées d'énormes quantités de déchets nucléaires. Suite au gigantesque incendie qui ravage l'installation, un nuage chargé de pluies acides et de particules radioactives se forme sur la région, conduisant à l'évacuation de la Normandie et de la Bretagne d'abord, puis s'étendant jusqu'à Londre et Paris.
À travers le regard de Jack, un policier qui s'est infiltré dans une communauté d'activistes installés en Bretagne, on assiste au chaos qui règne dans les jours qui suivent l'attentat. Puis, lorsque les militants décident de braver les autorités et refusent d'être évacués, le roman dépeint la vie dans une zone contaminée et vidée de ses habitants.

Le principal intérêt du roman est la description des conséquences de l'attentat au niveau local puis sur une partie de plus en plus grande de l'Europe. S'appuyant sur une documentation rigoureuse, l'auteur dénonce les dangers que le choix français du tout-nucléaire fait courir aux populations ainsi que l'oppacité, l'impréparation et le déni qui règnent au sein des gouvernements successifs en matière d'énergie atomique.

Le roman évite cependant l'écueil du pamphlet anti-nucléaire. Si l'auteur n'est évidemment pas tendre envers le lobby nucléocrate (mais il a la dent tout aussi dure contre les militants anarcho-écolos qu'il met en scène), il n'inflige pas au lecteur une longue et minutieuse description des effets de la contamination radioactive de la zone. Parce que les personnages principaux sont progressivement coupés du reste du monde, les conséquences de l'attentat leur parviennent façon de plus en plus sporadique : les évacuations des grandes villes européennes, les longues cohortes de réfugiés, les troubles, la prise de contrôle par l'armée... sont renvoyés dans un arrière-plan qui devient flou alors que la focale se resserre sur la survie de la petite communauté. À la chronique de ce méga-Tchernobyl vient se superposer la lente évolution de Jack : le policier connaîtra une douloureuse épiphanie au contact des militants qu'il était chargé d'infiltrer. Agréable surprise, la fin du roman se teinte d'onirisme et de mélancolie.

Malgré un début un peu laborieux, La Pierre jaune est une grande réussite. Il dresse un portrait glaçant et précis des risques liés à une installation nucléaire comme celle de la Hague tout en racontant une histoire portée par des personnages forts dans un décor non dénué de poésie.

Jean-François SEIGNOL
Première parution : 3/6/2021 nooSFere

retour en haut de page

Dans la nooSFere : 73660 livres, 80918 photos de couvertures, 69164 quatrièmes.
8522 critiques, 39709 intervenant·e·s, 1517 photographies, 3734 adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous contacter.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres et ne publions pas de textes.
Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2021. Tous droits réservés.