Site clair (Changer
 
    Fiche livre     Connexion adhérent
En ligne droite d'Alger à Monbaza

Marius MONNIER

Première parution : La Jeunesse illustrée, du 24 juillet 1910 au 5 février 1911


ADPF (Archives & Documents Presse & Feuilletons) (Paris, France), coll. Bibliothèque Marius Monnier
Date de parution : septembre 2022

Réédition
Roman
ISBN : 978-1-471669-35-4
Format : 21,5 x 27,8 cm
Genre : Science-Fiction

Édition à couverture rigide.



Quatrième de couverture

Dessinateur et caricaturiste, Marius Monnier (Compiègne, 7 novembre 1871 — Paris 13e, 6 septembre 1938) a aussi été romancier. Il travaille pour les journaux illustrés à partir de 1899 : Le Pêle-Mêle (1899-1920), Le Rire (1900-1902), Le Frou-frou, Le Bon vivant (1901-02), La Caricature (1901-03), L’Actualité, L’Indiscret (1902-06), Le Journal pour tous, L’Assiette au beurre, Le Sans-Gêne (1904-05), L’Écolier illustré (1908), Pages folles (1909-11), l’Almanach illustré du Petit Parisien (1930-40), etc.

En 1903, il entame une longue collaboration aux journaux d’Arthème Fayard, La Jeunesse illustrée et Les Belles images, par des dessins et histoires en images puis cinq romans de science-fiction fort singuliers (1906-1910), tombés dans l’oubli, n’ayant jamais été publiés en volume avant leur parution dans la présente collection (A 90.000 lieues de la terre, Éternel matin, Sur la glace errante, La Planète artificielle).

Voici enfin réédité son cinquième roman, En ligne droite d'Alger à Monbaza publié dans La Jeunesse illustrée du 24 juillet 1910 au 5 février 1911. Son titre ne révèle pas son caractère insolite et l’on pourrait croire à un roman d'aventures relatant une expédition en Afrique, d’Alger à Monbaza (aujourd’hui Mombasa au Kenya, ville portuaire sur l’Océan indien). C’est certes un roman d’aventures, mais pas seulement ! C’est aussi un récit de science-fiction qui offre une dimension de plus à l'œuvre de Marius Monnier : après la Lune et l’espace, après la mer et la glace, nous plongeons sous terre.

Jeune officier, Calixte Francelyn tient à mettre en application une découverte de son frère, une fonte ultra-résistante, qui possède une autre propriété : grâce à l’électricité, elle augmente de volume et devient capable de briser les obstacles les plus durs. Francelyn dispose ainsi du moyen de creuser des galeries dans n’importe quel sol. D’où le projet de percer la croûte terrestre selon une sécante reliant deux points distants de la surface par une ligne de transport installée dans un tunnel rectiligne. Que vont trouver nos héros au fond de ces gouffres inexplorés ?

Présenté par Daniel Compère, spécialiste de Jules Verne et président de l’Association des Amis du roman populaire, ce volume est complété d’une postface par Jean-Luc Buard, rédacteur en chef du Rocambole et auteur de l’essai Culture médiatique et presse numérisée (Presses de l’Enssib, 2019), et d’annexes proposant notamment une vaste anthologie de témoignages de lecteurs des journaux Fayard et un inventaire des dessins de Monnier dans Le Pêle-Mêle.

retour en haut de page

Dans la nooSFere : 77936 livres, 89433 photos de couvertures, 73882 quatrièmes.
8686 critiques, 42385 intervenant·e·s, 1613 photographies, 3751 adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous contacter.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres et ne publions pas de textes.
Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2022. Tous droits réservés.