Site clair (Changer
 
    Fiche livre     Connexion adhérent
Le Monde divin

Ian WATSON

Titre original : God's World, 1979
Première parution : Gollancz, 1979
Traduction de Eléonore BAKHTADZE

CALMANN-LÉVY (Paris, France), coll. Dimensions SF
Dépôt légal : février 1983
Première édition
Roman, 264 pages
ISBN : 2-7021-1226-9
Format : 14,0 x 21,0 cm
Genre : Science-Fiction



Quatrième de couverture
     En l'an 1997, la Terre fut visitée par ses dieux. Un peu partout, dans les lieux saints, anges et prophètes apparurent afin d'inviter l'humanité à venir sur le Monde Divin, qui existe bel et bien dans l'espace, autour de l'étoile 82 de la constellation d'Eridan. Un étrange équipement fut même déposé dans le désert de Gobi, qui permit la construction de l'astronef Croisé-Pèlerin.
     Un équipage international, dont faisait partie la sociologue Amy Dove, qui nous raconte l'aventure, embarqua à bord du Croisé-Pèlerin. Le voyage fut long, et à l'arrivée, ils ne trouvèrent pas la réponse à la grande question de l'humanité, mais au contraire une multitude d'énigmes. Les habitants du Monde Divin étaient-ils vraiment des dieux, des immortels  ? Ceux-du-groupe, les créatures qui tentèrent de leur barrer la route, étaient-ils bien des ennemis  ? Ce fut une incroyable épopée où la réalité, le rêve, la mémoire et le fantasme ne cessaient de se mêler.
     Avec ce livre, Ian Watson, toujours attaché à reculer les limites de notre perception de l'univers, tient son pari le plus original et le plus difficile  : écrire quelque chose comme un space-opéra théologique.

     lan Watson est né en 1943 à North Shields, en Angleterre. Après des études de littérature à Oxford, il a beaucoup vécu à l'étranger (Japon, Egypte). Il écrit depuis 1969. Son premier roman, L'Enchâssement, a obtenu le Prix Apollo 1975.
Critiques
     C'est un équipage bien bizarre que Watson embarque dans son dernier vaisseau interstellaire. On jurerait pendant le premier tiers du roman qu'ils ne sont là que pour régaler le lecteur de disputes philosophiques. Et de fait... c'est bien naturel quand on navigue sur un vaisseau dont la propulsion est rendue possible par un principe inconnu de l'humanité, un principe légué par les extra-terrestres qui ont envoyé un message à la Terre quelques années plus tôt, sous la forme de divinités de chacune de ses nations. S'il y a quelques techniciens à bord, ils ne remplissent qu'un rôle secondaire vis-à-vis des « psychs » - — mystiques et praticiens des sciences humaines — chargés de contacter les créatures qui ont promis aux Terriens qu'au bout du voyage se trouverait le Paradis. Mais, pour le lecteur, quel purgatoire pour y parvenir...
     Le côté ennuyeux du roman finit pourtant par s'estomper quand, arrivés à destination, les voyageurs voient les rebondissements se multiplier. Si Watson n'en dessine pas pour autant des personnages plus pleins que d'habitude, il conserve sa capacité d'étonner, et introduit même quelques scènes quasi-chronolytiques du meilleur effet. C'est bien agréable de se laisser surprendre par un bombardement de concepts, mais quel prix à payer au style de Watson...

Pascal J. THOMAS (lui écrire)
Première parution : 1/4/1983 dans Fiction 339
Mise en ligne le : 1/4/2006

retour en haut de page

Dans la nooSFere : 73295 livres, 80406 photos de couvertures, 68714 quatrièmes.
8517 critiques, 39507 intervenant·e·s, 1513 photographies, 3732 adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous contacter.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres et ne publions pas de textes.
Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2021. Tous droits réservés.