Site clair (Changer
 
    Fiche livre     Connexion adhérent
Les Pieds dans la tête

Pierre PELOT




CALMANN-LÉVY (Paris, France), coll. Dimensions SF
Dépôt légal : janvier 1982
Roman, 240 pages
ISBN : 2-7021-0436-3
Format : 14,0 x 21,0 cm  
Genre : Science-Fiction



    Quatrième de couverture    
     Dans l'avenir, on sera vraiment « branché  ». Le SPD remplacera les rêves. SPD  : Sommeil Paradoxal Dévié. Une technique révolutionnaire qui permet d'installer la télévision dans votre cerveau. Les téléviseurs académiques, vieux et encombrants, sont dépassés. Désormais, on vous adapte un simple relais auriculaire, un vrai petit bijou, et les images défilent dans votre tête. Vous pouvez, pendant votre sommeil, consommer l'actualité mondiale, les films, les reportages... Vos rêves les plus fous ne sont plus que le reflet de la réalité, les frontières s'effacent.
     Qu'y gagne-t-on  ? Une plus grande disponibilité, un sentiment de liberté. Qu'y perd-on  ? Peut-être, précisément, la liberté. Le SPD n'est-il pas le meilleur moyen de faire régner l'ordre jusque dans l'inconscient  ? Le gros Diph Bilbee, nostalgique des sous-cultures populaires du XXe siècle (il a pris le nom d'un personnage de dessins animés) va être amené à se poser la question. Sa compagne, Kim Sciovva, victime d'une implosion de récepteur SPD, est plongée dans un coma profond. Véritable morte-vivante, prisonnière de l'enfer d'une mémoire folle, elle devient la source d'émissions sauvages.
     Daniel Montclément, représentant des appareils Thom-Phil, a effectué un branchement illégal, provoquant la mort d'une cliente. Exclu de la communauté audiovisuelle, il va lui aussi tout remettre en question. Les médias de l'avenir ne seront décidément pas tristes...

     A trente-sept ans, Pierre Pelot offre l'exemple unique dans la science-fiction française d'une carrière de romancier populaire « à l'américaine  »  : il a pratiqué tous les genres — fantastique, policier, western, entre autres — et fait publier quelques 90 romans depuis 1966. Lauréat du Grand Prix du roman français de science-fiction et du Prix du Festival de Metz, il est traduit en quatorze langues.
 
    Critiques    
     Robert Louit avait promis des « surprises » côté auteurs français dans Dimensions SF, et il tient ses promesses : Pierre Pelot, le plus prolifique (et de loin !) de nos écrivains nationaux, celui que les critiques ont l'habitude d'étiqueter « populaire », pénètre dans celle de nos collections qui fait, peut-être, le moins de concessions à la « commercialité », et qui se soucie aussi peu que possible d'être uniforme aux yeux du public.
     C'est que, au fond, quelque chose rapproche « Dimensions » de Pelot : l'unité de l'une et de l'autre se rattache à une personnalité forte. « Dimensions », c'est avant tout Robert Louit et ses goûts, de même que ce qui lie entre elles les œuvres si diversement « ciblées » de Pelot, c'est la personnalité de Pelot. Les pieds dans la tête est un nouveau cri, une nouvelle dénonciation de la mocheté du monde, un nouvel appel à l'amour. Diph Bilbee, caractère central du livre, est un pur produit de la misère la plus sordide, rejeté du corps social, à la vocation ratée, et qui veille sur le corps plongé dans le coma depuis cinq ans de son unique amour... Les gens se promènent en étant branchés en permanence sur les réseaux de télévision dont les images font irruption directement dans le cerveau.
     Paradoxalement, c'est le fonctionnement implacable de cette mécanique broyeuse d'individus qui, en brassant indifféremment les existences grises des uns et des autres, va permettre à Diph Bilbee d'envisager l'avenir sous des couleurs plus optimistes. Ou ne sont-elles pas optimistes ?
     Les pieds dans la tête est, comme l'on pouvait s'y attendre, parfaitement construit, et s'affirme comme l'une des œuvres les plus « écrites » de Pelot — et autant pour les poseurs d'étiquette ! C'est aussi, dans le domaine français, l'une des réussites les plus fortes de « Dimensions SF », à ne rater sous aucun prétexte.

Emmanuel JOUANNE
Première parution : 1/7/1982 dans Fiction 331
Mise en ligne le : 25/8/2006


 
retour en haut de page

Dans la nooSFere : 69636 livres, 78450 photos de couvertures, 64747 quatrièmes.
8417 critiques, 36952 intervenant·e·s, 1478 photographies, 3711 adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous contacter.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres. Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2020. Tous droits réservés.