Site clair (Changer
 
    Fiche livre     Connexion adhérent
Immolations

Thierry BATAILLE & Sylviane CORGIAT & Bruno LECIGNE

Première parution : Paris, France : Fleuve Noir, Gore, 1987

Illustration de DUGÉVOY

FLEUVE NOIR / FLEUVE Éditions (Paris, France), coll. Gore n° 44
Dépôt légal : mars 1987, Achevé d'imprimer : février 1987
Première édition
Roman, 160 pages, catégorie / prix : nd
ISBN : 2-265-03549-1
Format : 11,0 x 17,5 cm
Genre : Imaginaire



Quatrième de couverture
D'un mouvement sec et précis, la Chose arracha la mâchoire inférieure du corps assoupi de sa victime. Craquement sourd des os déboîtés. La douleur insupportable réveilla la femme, mais elle ne put hurler : elle n'avait plus de bouche ! Le bas de son visage était broyé, absent, et cette béance ne vomissait pas un son : que du sang chaud et épais.
Critiques
 
     Thierry Bataille, Sylviane Corgiat et Bruno Lecigne, trois jeunes gens bien de chez nous, se sont réunis pour nous livrer ce premier témoignage de leur étroite collaboration.
     D'entrée, ce qui saute aux yeux en lisant ce livre, c'est qu'il se présente comme un scénario de film fantastique. Sur la première page, qui constitue le générique de ce livre/film, défilent les noms des personnages/acteurs de l'histoire, suivis des trois réalisateurs, scénaristes, dialoguistes, etc... Bataille/Corgiat/Lecigne.
     Le cadre des événements est une île mystérieuse sur laquelle se rendent treize personnes pour y passer d'agréables vacances. Sur cette île fantastique, ils ne tarderont pas à rencontrer la Chose, la vedette principale de ce livre en forme de film ou de ce film en forme de livre, une créature sanguinaire, assoiffée de sang et qui se repaît de ses victimes. Coupés du reste du monde, les acteurs de ce drame vont très vite sombrer dans la folie, une folie collective qui ajoutera de nouvelles victimes. La situation n'est plus contrôlable et la suspicion règne au sein du petit groupe, de plus en plus restreint. Derrière lequel des rescapés s'abrite la Chose ? Question angoissante qui ne se résoudra qu'à la fin du récit.
     La succession des événements sur lesquels plane l'ombre de la Chose et la présence sur l'île de momies endormies depuis une éternité, confèrent au récit une atmosphère pleine de mystère qui nous tient en alerte jusqu'au dénouement final.
     « Immolations » est un livre d'une rare intensité dramatique et témoigne d'une réelle maîtrise de l'écriture. Il est vrai que les auteurs ont déjà eu l'occasion de nous faire part de leur talent à maintes reprises et cela s'en ressent. Le montage est bon, l'intrigue est menée de main de maître-, les effets spéciaux sont au point. Rien à redire, c'est un livre/film qui fera recette...
     Une dernière précision pour dire que la fin se termine par un point d'interrogation qui annonce des rebondissements à venir. En effet, une suite est prévue, et cela, pour notre plus grand plaisir.

Frédéric KURZAWA
Première parution : 1/7/1987 dans Fiction 388
Mise en ligne le : 13/11/2007

retour en haut de page

Dans la nooSFere : 77950 livres, 89446 photos de couvertures, 73897 quatrièmes.
8687 critiques, 42386 intervenant·e·s, 1613 photographies, 3751 adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous contacter.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres et ne publions pas de textes.
Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2022. Tous droits réservés.