Site clair (Changer
 
  Critiques  
 
  Livres  
 
  Intervenants  
 
  Prix littéraires  
 
  Adaptations  
    Fiche livre     Connexion adhérent
L'Homme qui tua l'hiver

Christian LÉOURIER


Cycle : Lanmeur  vol.


Illustration de Rowena MORRILL

J'AI LU (Paris, France), coll. Science-Fiction (1985 - 1993, 2ème série - dos violet) n° 1946
Dépôt légal : janvier 1986
160 pages, catégorie / prix : 2
ISBN : 2-277-21946-0   
Genre : Science-Fiction


Autres éditions
   in Les Contacteurs, AD ASTRA, 2011
   in Les Contacteurs, GALLIMARD, 2014

    Quatrième de couverture    
     Christian Léourier
     Né à Paris en 1948, il a fait des études de philosophie et exerce la profession d'analyste. Passionné de S-F, il a publié plusieurs romans parmi lesquels L'astéroïde noir, Les montagnes du soleil, Ti-Harnog. C'est l'un des écrivains français de S-F les plus prometteurs.

     La lointaine planète Nédim et son fabuleux site archéologique de Gogleth... Depuis l'enfance, Akrèn rêve de les découvrir. Elle touche au but. Du moins le croit-elle.
     Son vaisseau s'est, en fait, posé à Loed, la capitale. Si l'on peut dire ! Une ville en ruine, des colons qui se droguent pour oublier un implacable hiver long de plusieurs décennies, des indigènes hostiles. Et Gogleth ? L'ancienne cité est à 3000 km et désormais enfouie sous les glaces.
     Akrèn ne renonce pas et, étrangement, c'est un indigène, Ennian, qui lui propose d'être son guide. Bientôt leur caravane s'enfonce dans la tourmente de la steppe...
     Atteindront-ils jamais Gogleth et ses trésors ? Et quel est le vrai dessein du mystérieux Ennian ?

 

Dans la nooSFere : 63216 livres, 60004 photos de couvertures, 57777 quatrièmes.
7963 critiques, 34637 intervenant·e·s, 1336 photographies, 3678 Adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous écrire.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres. Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2019. Tous droits réservés.