Site clair (Changer
 
    Série     Connexion adhérent
Les Survivants
Remnants
 
Katherine Alice APPLEGATE
 affichage simple   affichage complet 

 
   Volumes de la série   
1 /   Dernier refuge
2 /   Destination inconnue
3 /   Jeu Mortel
4 /   Unis contre l'ennemi
5 /   Étrange mutation
6 /   Prisonniers du passé
7 /   L'Élu

    Critiques    
[Critique portant sur les 5 premiers titres de la série]
     K.A. Applegate est une habituée des séries au long cours ; si les Animorphs (transposition des Power Rangers en romans) reste pataude, Prénom Zoe (une série sentimentale) et surtout Everworld (cycle de fantasy) décoiffent particulièrement. Le thème des Survivants est d'une simplicité confondante : avant la destruction de la Terre par une météorite vagabonde, la NASA a tout juste eu le temps de bricoler un équipement cryogénique dans une navette réformée. Après cinq cents ans d'errance dans l'espace, elle atteint une planète habitable. Mais la situation se dégrade à toute allure : si les Survivants doivent découvrir les mystères de ce monde nouveau, il leur faut d'abord réussir à... survivre. Car leur nouvelle Terre sort tout droit de l'imagination d'un démiurge fou : son écosystème est constitué à partir des tableaux de Jérôme Bosch et de Pierre Bruegel l'ancien. Si ce monde semble à première vue peuplé d'inoffensives silhouettes, celles-ci cèdent la place dès la nuit tombée au déferlement des créatures des ténèbres qui hantent ces peintures. Et ce ne serait rien s'il n'y avait les Vers qui dévorent les Survivants et — au moins — deux espèces d'extraterrestres belliqueux. Après évacuation des lieux, les héros atteindront — en baleine volante ! — un vaste océan parsemé de gigantesques statues issues du patrimoine de l'humanité. Mais sauront-ils faire naviguer la frégate Constitution ? Harcelés, brisés, mutilés, ils tombent de Charybde en Scylla...

     Dans cette série noire à souhait, tous les espoirs de l'humanité reposent sur une poignée d'adolescents en guerre ouverte. Car le voyage a entraîné de bien curieuses mutations. Monstres — seulement en apparence — s'accrochant à leur humanité, c'est contre eux-mêmes que les Survivants doivent livrer leur plus difficile combat. Véritable orfèvre du roman d'aventures, Applegate sait merveilleusement confronter au danger ses personnages lâches, faibles, rigides, terrifiés — c'est-à-dire terriblement humains et attachants.

Stéphane MANFREDO
Première parution : 1/12/2003
dans Galaxies 31
Mise en ligne le : 7/12/2008

 

Dans la nooSFere : 68206 livres, 72296 photos de couvertures, 63169 quatrièmes.
8211 critiques, 36365 intervenant·e·s, 1472 photographies, 3700 adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous contacter.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres. Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2020. Tous droits réservés.