Encyclopédie Infos & Actu Recherche Association Sites hébergés
Bienvenue sur le site nooSFere.
Le javascript est nécessaire à l'affichage du menu dynamique.

Recherche rapide
    nooSFere > Encyclopédie > Bandes dessinées
Connexion adhérent
Album
Tigran
Série : Les Épées de verre    Album précédent tome 3 

Scénario : Sylviane CORGIAT
Dessins : Laura ZUCCHERI
Couleurs : Laura ZUCCHERI

Humanoïdes Associés (Les) , février 2013
 
Cartonné
Format 320 x 240
48  pages  Couleurs
ISBN 978-2-7316-2336-9
 
Quatrième de couverture
     Dans un monde où le soleil menace de s'éteindre, quatre épées surgies d'une autre dimension s'abattent en quatre points de la planète...
     Seul celui qui saura les réunir échappera à la catastrophe finale.
 
Critiques
     (Critique des tomes 1 à 3)

     Une fin du monde annoncée, quatre épées magiques pour l'empêcher ! De prime abord, voici une thématique qui ne brille guère par son originalité. D'ailleurs, plutôt que de centrer son intrigue sur une quête aux épées, la scénariste a préféré dans un premier temps suivre l'itinéraire tout aussi classique d'une jeune fille qui cherche à venger son père assassiné...
     Mais ne nous méprenons pas. Cette base convenue fait surtout office de prétexte à l'exploration d'un univers qui s'avère aussi exotique que séduisant. Ce monde aux décors impressionnants sert ainsi de cadre à un élégant planet opera, dont les nombreuses qualités font rapidement oublier la fadeur de l'argument initial.

     Tout d'abord, comme tout récit rapporté par un conteur doué, l'intrigue se montre immédiatement captivante, alors même que les principaux rebondissements en sont relativement attendus. Cette réussite s'explique bien sûr par la solidité de la narration, qui sait rendre les personnages attachants et la tension dramatique efficace, mais aussi par le sense of wonder qui fonctionne ici à plein régime.
     En effet, l'ambiance d'exotisme et de merveilleux se voit renforcée par de nombreuses trouvailles sans lien direct avec l'intrigue. Comme, au début du deuxième tome, cette belle idée des hommes-totems qui se tiennent à l'intérieur d'arbres sculptés pour délivrer leur propagande aux travailleurs qui passent. Comme surtout cette faune et cette flore étranges, avec un bestiaire raffiné qui évoque irrésistiblement les créatures imaginées par Léo dans ses Mondes d'Aldébaran mais en conservant une identité forte et unique. On peut d'ailleurs regretter que ces animaux étonnants, atouts majeurs de la série, servent surtout à parfaire le décor et qu'ils n'occupent pas un rôle plus décisif dans le récit.
     Si cette ambiance emporte si facilement le lecteur, c'est sans conteste grâce au trait exceptionnel de Laura Zuccheri. Son dessin se révèle en tout point remarquable, tant dans les décors de villes herculéennes que dans ceux de vastes étendues naturelles désertiques ou immergées, tant dans la mise en scène de personnages particulièrement expressifs que dans la peinture d'animaux à la fois familiers et fondamentalement différents. Ce graphisme détaillé et précis, rehaussé par une palette de couleurs très fine qui renforce l'aura crépusculaire, constitue à l'évidence le point fort de cette série, dont on prend plaisir à feuilleter plusieurs fois chaque album, pour s'attarder sur les planches.

     Curieusement, alors que la scénariste semblait vouloir prendre son temps pour explorer cet univers, la fin de la série nous est annoncée avec le quatrième album. Or, si nous avons suivi la porteuse de la première épée, Yama, tout au long de sa vengeance, pendant trois albums, l'histoire du porteur de la deuxième épée, Tigran, a été vite expédiée au début de ce troisième volume. Qu'en sera-t-il des deux derniers élus, s'ils existent ? Le scénario a-t-il été abrégé pour mettre fin prématurément à la série ? Faisons confiance à Sylviane Corgiat pour que le cycle se boucle de manière cohérente, mais s'il s'agit bien d'un dénouement définitif, nous regretterons que les auteurs n'aient pas poursuivi une immersion plus profonde dans cet univers riche en possibilités.

     En attendant, n'hésitez pas à savourer cette superbe balade sur un monde insolite.

Pascal Patoz          
nooSFere          
22/02/2013          


.
Écrire aux webmestres       © nooSFere, 1999-2019