Encyclopédie Infos & Actu Recherche Association Sites hébergés
Bienvenue sur le site nooSFere.
Le javascript est nécessaire à l'affichage du menu dynamique.

Recherche rapide
    nooSFere > Encyclopédie > Bandes dessinées
Connexion adhérent
Album
Ilango
Série : Les Épées de verre    Album précédent tome 2  Album suivant

Scénario : Sylviane CORGIAT
Dessins : Laura ZUCCHERI
Couleurs : Laura ZUCCHERI

Humanoïdes Associés (Les) , mars 2011
 
Cartonné
Format 320 x 240
48  pages  Couleurs
ISBN 978-2-7316-2291-1
 
Critiques
     Miklos a recueilli Yama, une petite fille. Celle-ci s'était enfuie de son village après que son père a été tué par Orland, un brigand, et sa mère, Arc-en-ciel, emmenée par cette même crapule. Elle ne rêve que de vengeance. Miklos, qui a été soldat, entraine Yama aux techniques de combat. Quand il estime que le moment est venu, ils prennent la route pour retrouver Orland. Ils arrivent à Karelane. Mais ils se voient refuser l'entrée dans la cité fortifiée.
     C'est au pied de ces murailles que s'entassent ceux que les intempéries ont chassé de chez eux. Ils vivent dans une zone marécageuse rongée par la pourriture. Les habitants de la cité les appellent les Moucherons. Les plus vaillants travaillent, pour un salaire de misère, à consolider la digue qui protège Karelane. Des révoltes éclatent, vite réprimées dans le sang.
     Sur le parvis, devant la porte monumentale qui leur est fermée, Yama secoure un vieillard bousculé par l'escorte du seigneur. Pour les remercier, il leur donne une adresse car il ne fait pas bon être dehors, la nuit, dans le marais.
     Dans le cité, Orland, devenu le général de la garde, est toujours aussi violent. Il a fait à Arc-en-ciel un fils appelé Ilango. Face aux violences de son père, celui-ci prend fait et cause pour elle. Il complote pour qu'ils puissent s'enfuir...
 
     Ce second tome se déroule quelques années après Yama (Mêmes auteurs, même éditeur) Miklos, qui a pressenti le destin de l'héroïne, l'a élevée comme une guerrière. Elle a conservé son caractère fougueux qui la met dans des situations parfois embarrassantes. L'auteur fait découvrir, en parallèle, deux univers, celui des rejetés, des réfugiés et celui des nantis. On mesure l'évolution d'Orland qui, de pillard, est devenu un notable à l'abri du besoin. On comprend aussi ce que doit supporter Arc-en-ciel, contrainte d'accepter une situation, malgré les avanies qu'elle subit.
     Sylviane Corgiat construit une histoire intéressante, conjuguant dans un roman de vengeance et d'apprentissage, des thèmes d'héroïc fantasy, d'aventure, des sujets familiaux et de drame psychologique. Elle construit un univers et un bestiaire d'une grande inventivité, jouant des règles habituelles pour créer des animaux fabuleux et des personnages bien singuliers.
     Elle donne, à ces derniers, une grande crédibilité et une empathie remarquables.
 
     La mise en images et en couleurs de Laura Zuccheri est toujours aussi splendide. Elle offre des perspectives étonnantes, des plans d'ensemble finement détaillés et des personnages qui restent identifiables tout au long du récit. Les costumes, comme les décors, sont riches, d'une grande beauté, même si devoir porter de tels accoutrements doit être contraignant. La mise en image du bestiaire ne serait certainement pas reniée par un Leo au meilleur de sa forme.
 
     Ilango poursuit, avec bonheur, une série d'une grande beauté. Un pur régal.
 

Serge Perraud          
nooSFere          
11/06/2011          


.
Écrire aux webmestres       © nooSFere, 1999-2019