Encyclopédie Infos & Actu Recherche Association Sites hébergés
Bienvenue sur le site nooSFere.
Le javascript est nécessaire à l'affichage du menu dynamique.

Recherche rapide
    nooSFere > Encyclopédie > Bandes dessinées
Connexion adhérent
Album
Trolls dans la brume
Série : Trolls de Troy    Album précédent tome 6  Album suivant

Scénario : Scotch ARLESTON
Dessins : Jean-Louis MOURIER
Couleurs : Claude GUTH

Soleil , septembre 2002
 
Cartonné
Format 315 x 225
48  pages  Couleurs
ISBN 2-84565-373-5
 
Quatrième de couverture
     Troy est un monde fascinant, où la magie intervient dans le quotidien de tous. Chacun en effet possède un pouvoir, petit ou grand, plus ou moins utile. L'un a le don de figer l'eau en glace, l'autre de fondre le métal d'un regard...
     On trouve sur Troy toutes sortes de créatures, mais les plus redoutables pour l'être humain sont sans nul doute les trolls. Pourtant, ces terribles prédateurs sont sympathiques. Ils chassent le dragon, cueillent le paysan et possèdent d'innombrables recettes pour les accommoder.
     Deux siècles avant l'histoire de Lanfeust, les aventures pleines d'humour d'un troll sauvage et d'une jeune fille.
 
Critiques
     Pour vaincre son mordant ennemi Ymlah Mordhu, le baron Haglau de Bois-Perdu fait appel à la magie pour capturer quelques trolls qui, une fois enchantés, constitueront une redoutable arme secrète. Mais il est difficile de choisir la marchandise à distance et — pas de chance — ce sont Teträm, Waha et deux gnomes qui sont ainsi arrachés à leur « paisible » vie quotidienne : des trolls dont il est bien difficile de garder le con-troll...

     Gags et jeux de mots approximatifs, la recette est bien rôdée et fonctionne parfaitement, dans un esprit proche de celui de Goscinny — auquel Arleston rend toujours hommage. L'étude des mœurs des trolls, finalement assez proches de celles de certains gaulois, est donc aussi le prétexte à une satire de notre époque et notamment de certaines émissions télés. Comme pour Astérix, petits et grands ne riront pas forcément des mêmes choses, mais tous les âges apprécieront. Et comme d'habitude, les aventures s'achèveront sur le traditionnel banquet...

     Bref, on prend toujours plaisir à retrouver ces sympathiques et pittoresques personnages et, même si l'argument de ce sixième tome est particulièrement mince, on ne s'ennuie pas. Pourquoi bouder son plaisir ?

Pascal Patoz          
nooSFere          
01/10/2002          


.
Écrire aux webmestres       © nooSFere, 1999-2019