Site clair (Changer
 
  Critiques  
 
  Livres  
 
  Intervenants  
 
  Prix littéraires  
 
  Adaptations  
    Fiche livre     Connexion adhérent
Voyage au bout du jour

BEHEMOTH


Illustration de Michel GOURDON
Patrick SIRY, coll. Maniac n° 3
Dépôt légal : septembre 1988
160 pages, catégorie / prix : 22 F
ISBN : 2-7391-0010-8   
Genre : Fantastique 


Autres éditions
   in Corps et Liens 2, BLACK COAT PRESS, 2016

    Quatrième de couverture    
     La mort de sa femme hantait Philippe jour et nuit et il pensait trouver l'oubli en roulant jusqu'à cette île d'Ouessant que le soleil éclaire de ses derniers rayons avant de s'enfoncer derrière l'horizon. Mais sur sa route, il croisa Liane, la fille aux yeux pâles. Ils furent désormais deux à fuir leurs souvenirs. Et lorsqu'ils franchirent la mer pour gagner Ouessant, l'horreur tentaculaire tapie dans les abysses se mut à leur rencontre.
     Décidément, il est des voyages qu'il vaut mieux ne jamais entreprendre, surtout s'ils vous conduisent jusqu'au bout de la peur et jusqu'au bout du jour...

 
    Critiques    
 
     [critique qui fait suite à celle des 2 premiers titres de la collection Maniac
note nooSFere]


     ... la suite, c'est un roman de Béhémoth. Encore un pseudonyme. Décidément, cela devient une mode. Après Berma, c'est Béhémoth, en attendant Tartampion, Nénesse, Gros-Joufflu et d'autres. Qui se cache donc derrière le paravent pseudonymique de Béhémoth ? en fait, c'est une vieille connaissance puisqu'il s'agit de Corsélien, l'un des auteurs de la collection Gore. Cet homme de 43 ans qui vit quelque part au fond de la France profonde est en fait un vénérable professeur de philosophie qui avait déjà publié par le passé des romans noirs sous le pseudonyme de Kââ, avant de se retrancher derrière celui de Corsélien. Avec Béhémoth, l'illustre professeur change de registre et puise cette fois aux sources de la Sainte Bible, puisque Béhémoth est le nom de la Bête, la Brute par excellence, à la fois terrestre et marine, tenue pour un animal sacré en même temps que démoniaque, en Job 40, 15 — 24, Béhémoth désigne l'hippopotame, symbole de la force brutale que Dieu maîtrise, mais que l'homme ne peut domestiquer.Tout comme le Léviathan, dont il est l'ennemi, Béhémoth fait partie du bestiaire de l'Ancien testament et constitue l'une des puissances du chaos. Je pense qu'un tel pseudonyme n'est pas le fruit du hasard et qu'en le choisissant, l'auteur se dessine une ligne de conduite pour ses productions fantastiques à venir.
     Le chaos s'oppose à l'ordre et par le fait même laisse place à la démesure. Cela nous promet des romans riches en situations invraisemblables, irrationnelles, délirantes. « Voyage au bout du jour » en est un premier exemple, l'idée de départ est très simple. Après la mort de sa femme, un homme déprimé se retire sur l'île d'Ouessant pour y rechercher le calme et l'oubli en compagnie d'une jeune fille rencontrée en route. Tous deux vont se trouver confrontés à l'horreur, sous l'apparence d'un poulpe géant dont on devine évidemment l'image du Léviathan. La référence vétérotestamentaire s'impose d'elle-même. Mais l'intrusion du poulpe géant dans la vie de ces deux personnages n'est qu'un aspect de l'horreur indicible qui s'apprête à surgir. Les forces du chaos se dissimulent à l'intérieur d'un étrange bateau dont les occupants n'ont rien de rationnel et se livrent à un désordre moral et sexuel.
     Pour une première apparition dans la collection Maniac, la créature du chaos, Béhémoth, s'en sort honorablement. On attend avec impatience ses autres méfaits.

Frédéric KURZAWA
Première parution : 1/2/1989 dans Fiction 405
Mise en ligne le : 29/4/2007


 

 
Écrire aux webmestres       © nooSFere, 1999-2017. Tous droits réservés.

NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres.
Vie privée et cookies