Site clair (Changer
 
  Critiques  
 
  Livres  
 
  Intervenants  
 
  Prix littéraires  
 
  Adaptations  
    Fiche livre     Connexion adhérent
Le Livre d'Or de la science-fiction : John Wyndham

John WYNDHAM

Textes réunis par Patrice DUVIC


Traduction de George W. BARLOW
Illustration de Marcel LAVERDET

POCKET (Paris, France), coll. Le Livre d'or de la science-fiction n° 5249
Dépôt légal : mars 1987
320 pages, catégorie / prix : 8
ISBN : 2-266-01919-8   
Genre : Science-Fiction



    Quatrième de couverture    
     John Wyndham est le plus anglais des auteurs de S.F. et le plus wellsien des auteurs anglais contemporains. Il sait apprivoiser l'impossible et y faire vivre des humains de chair et d'os comme vous et moi. Il fait merveille dans les situations de crise, car il sait qu'il y a toujours quelque chose à réussir dans l'échec. Mais il triomphe dans les catastrophes : dans Les Coucous de Midwich et Les Triffides, l'homme est impuissant à maîtriser son propre destin, son paysage intérieur n'est pas moins bouleversé que le monde autour de lui, il doit avoir le courage moral de penser par lui-même. S'adapter ? Tout ce que peut faire le vivant, c'est vivre — c'est-à-dire protéger son être et changer au besoin. Le plus dur, c'est quand ce sont vos enfants qui changent, par exemple dans Les Chrysalides. Croire que ça ne peut pas arriver ici, c'est une illusion. Tout peut arriver, même ici et maintenant. Derrière la réserve et l'humour tout britanniques, on voit poindre une quête de la simplicité première et de nudité. Au bout de la catastrophe, il y a l'Eden. Peut-être... car il y a aussi un frisson dickien.

    Sommaire    
1 - Denis GUIOT, Vivre ou survivre, pages 7 à 36, Préface
2 - Le Troc des mondes (Worlds to Barter), pages 37 à 72, trad. George W. BARLOW
3 - Le Monstre invisible (Invisible Monster), pages 73 à 106, trad. George W. BARLOW
4 - Adaptation (Adaptation), pages 107 à 127, trad. George W. BARLOW
5 - Indiscrets passe-temps de Pawley (Pauwley's Peepholes / Operation Peep), pages 128 à 154, trad. George W. BARLOW
6 - Péril rouge (The Red Stuff), pages 155 à 185, trad. George W. BARLOW
7 - La Roue (The Wheel), pages 186 à 194, trad. George W. BARLOW
8 - Casse-tête chinois (Chinese Puzzle), pages 195 à 218, trad. George W. BARLOW
9 - Abus de confiance (Confidence Trick), pages 219 à 239, trad. George W. BARLOW
10 - Ce rêve étrange et pénétrant (Perforce to Dream), pages 240 à 256, trad. George W. BARLOW
11 - La Quète aléatoire (Random quest), pages 257 à 304, trad. George W. BARLOW
12 - Bibliographie de John Wyndham, pages 305 à 310, Bibliographie

    Adaptations (cinéma, télévision, BD, théâtre, radio, jeu vidéo, ....)    
Out of the Unknown ( episode : Random Quest ) , 1969, Christopher Barry (d'après le texte : La Quète aléatoire), (Episode Série TV)
Quest for Love , 1971, Ralph Thomas (d'après le texte : La Quète aléatoire)
 
    Critiques    
     Passons en revue les nouvelles contenues dans ce fort bon Livre d'Or.
     Le troc des mondes et Le monstre invisible font partie des premiers textes de Wyndham (1931 et 1933). Ils sont à la fois graves et comiques, graves par la menace représentée, soit par les descendants des terriens, soit par un extraterrestre, et comiques par l'aspect de cette menace (nains hautains, gélatine invisible aux multiples mâchoires). Adaptation est une superbe nouvelle d'une très grande sensibilité et dont le dénouement très triste porte un rude coup aux personnages de l'histoire. Indiscrets passe-temps de Pawley compose un chef-d'œuvre d'humour. En voiture les citoyens-voyeurs temporels ! Mais les touristes du futur seront feintés en devenant l'objet de convoitise et de voyeurisme de touristes du présent tout aussi méprisants et sans gêne qu'eux. Péril rouge, texte catastrophe, décrit une invasion extraterrestre parmi les plus folles et les plus angoissantes.
     La roue conte une merveilleuse petite histoire qui reprend la morale finale de Ravage de Barjavel ; la condamnation totale de la science, gare aux inventeurs qui seront brûlés vifs, eux et leur génie. Très émouvant. Casse-tête chinois manifeste un humour assez particulier aux dépens des Gallois mais demeure anecdotique comparé à l'ensemble. Abus de confiance œuvre dans le style absurde aux résonances à la fois pataphysiciennes et trop raisonnables. Le diable n'existe pas pourvu que vous n'y croyiez pas... Quant à Ce rêve étrange et pénétrant, mettant en scène un rêve commun à plusieurs personnes, i ! me paraît un peu pâle. Son traitement n'est pas vraiment réussi et souffre peut-être de la force de ceux qu'il côtoie. Enfin, La quête aléatoire introduit la recherche de la femme idéale, perdue à peine trouvée dans un monde analogue mais différent. Efficace et passionnant.
     Wyndham est un auteur classique. Ses nouvelles sont toutes très bien écrites, souvent sensibles, souvent aussi colorées d'humour. Le niveau général de ce Livre d'Or surprend par sa qualité, il ne contient aucune vraie brebis galeuse. Et l'anthologie, quand on la referme, laisse une impression d'éblouissement, en particulier pour les lecteurs qui ne connaissaient de lui que ses romans.
     Wyndham part presque toujours d'un univers familier dans lequel il introduit un élément insolite ou dangereux, voire les deux en même temps, qui bouleverse le quotidien. Et puis froidement, sans chercher à produire des effets lumineux, sans artifices littéraires clinquants, il suit sa logique de départ et ne s'en écarte pas. Ce qui l'intéresse, c'est l'aspect humain. Le décor change, que cela implique-t-il pour les personnages ? Comment réagissent-ils ? Comment en sont-ils affectés ? Il se penche sur ces questions et y répond avec une constante simplicité.
     C'est ça le classicisme de John Wyndham. C'est Adaptation. C'est aussi La roue. Deux petits bijoux parmi d'autres pierres précieuses. Je serais tenté de dire que les Livres d'Or sont des écrins qui renferment presque à chaque fois la substantifique moelle d'un écrivain de Science-Fiction. Ils ne sont pas indispensables, rien ne l'est pleinement, mais il serait dommage de ne pas les lire.
     La nouvelle, en Science-Fiction, c'est quelque chose.


Éric SANVOISIN
Première parution : 1/7/1987 dans Fiction 388
Mise en ligne le : 20/4/2003


 

Dans la nooSFere : 62445 livres, 58481 photos de couvertures, 56926 quatrièmes.
7958 critiques, 34229 intervenant·e·s, 1310 photographies, 3653 Adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous écrire.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres. Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2018. Tous droits réservés.