Encyclopédie Infos & Actu Recherche Association Sites hébergés
Bienvenue sur le site nooSFere.
Le javascript est nécessaire à l'affichage du menu dynamique.

recherche rapide
    nooSFere > Encyclopédie > Littérature Choisir un autre habillage   
    Critiques    
    Littérature    
    Identification    
    Fiche livre    

Mission Brume

Christian LÉOURIER

Science Fiction  - Illustration de MANCHU
MANGO Jeunesse, coll. Autres Mondes n° 19, dépôt légal : mars 2003
192 pages, catégorie / prix : 9 €, ISBN : 2-7404-1572-9
Couverture

    Quatrième de couverture    
     Héros de l'Union, le glorieux Fergus est porté disparu sur Brume, une planète sauvage, recouverte d'un inquiétant marais constamment noyé dans le brouillard. Sa fille Ygerne, fraîchement sortie de la prestigieuse École des cadets, se voit confier la périlleuse mission de partir à sa recherche. Mais au fur et à mesure que le commando mené par la jeune fille s'enfonce dans les entrailles de la planète, les membres de l'expédition disparaissent les uns après les autres. Quelle horrible menace se cache dans les marais de Brume ?

 
    Critiques    
     Ygerne, aspirante fraîchement émoulue de la prestigieuse Ecole des Cadets, a un sens aigu du devoir et une haute opinion de sa valeur et de ses capacités. En arrivant sur Brume à la recherche de son père, elle ne doute pas un seul instant qu'elle mènera à bien sa mission. Les fonctionnaires qu'elle y rencontre sont des incapables à ses yeux. Un homme de valeur aurait-il pu échouer sur une telle planète, complètement dénuée d'attraits ? Son maître à penser et à vivre est Bleiner, le Guide Chef suprême de l'Union, son seul livre de chevet s'appelle L'Union fait la force, dans lequel elle puise quantité de maximes et de pensées propres à appliquer et à méditer en toutes circonstances.
     Elle se retrouve donc munie de ces préceptes pour seul viatique à la tête d'un commando de huit soldats et d'une quinzaine d'éclaireurs indigènes menés par Argyl. Le commando doit rejoindre le Mèn-Frammad, un lieu mystérieux où Fergus, le père d'Ygerne, a disparu. Le chemin est difficile et long, on s'embourbe dans une vase grasse, on se noie dans le brouillard traversé de cris et de feulements à vous glacer d'effroi. Les soldats pensent qu'ils ne reviendront pas vivants, les indigènes semblent plus sereins mais fonctionnent différemment, ignorant superbement le rôle de chef d'Ygerne.
     Rapidement le voyage se transforme en cauchemar, les disparitions des membres du commando et les événements dramatiques se succèdent et, peu à peu, la belle assurance d'Ygerne s'efface. Lorsqu'elle parvient enfin au bout de son voyage, elle est une autre femme et ce qu'elle découvre là-bas achève d'ébranler les certitudes acquises par des années d'embrigadement implacable.

     Christian Léourier, auteur de SF qui a navigué brillamment entre littérature de jeunesse et littérature adulte, fait ici un retour remarquable après quelques années consacrées à d'autres activités professionnelles. Il nous offre ici un bon roman de SF, réflexion sur l'embrigadement, la politique et le mensonge, texte qui est aussi un formidable roman d'aventures et un parcours initiatique. Deux aspects sont particulièrement intéressants ; l'évolution du personnage d'Ygerne qui, de mécanique bien huilée et façonnée par une éducation qui n'a rien à envier à des organisations de jeunesse fascistes, abandonne peu à peu cette carapace pour devenir enfin humaine, avec des sentiments, des doutes et des faiblesses. Le second aspect réside dans le lieu même où C. Léourier transporte ses personnages : la planète Brume qui, loin d'être un simple décor exotique à souhait, existe en tant que véritable personnage. Les intrus confrontés à Brume s'y retrouvent englués, pris au piège, tels les héros d'Alien découvrant pour la première fois l'existence de la créature.

     Léourier crée ici une histoire forte, dotée d'un véritable suspense, servie par bonne une étude psychologique, le tout se déroulant dans un monde singulier et insolite presque onirique. Une excellente réflexion aussi sur la politique, l'exercice du pouvoir et la manière dont on peut installer la relation à l'autre, quel qu'il soit.

Catherine GENTILE (lui écrire)
Première parution : 8/5/2003
nooSFere


     Triste planète marécageuse où règne un perpétuel brouillard, Brume n'offre aucun intérêt. Boussoles et instruments s'y dérèglent, tandis qu'une végétation mouvante empêche tout repérage du territoire. Seule la proximité d'une porte spatio-temporelle explique la présence de l'Union sur cette planète déshéritée et inexplorable.
     Pour sa première mission, Ygerne est envoyée sur Brume à la recherche de son père disparu, Fergus le héros. En parfait cadet de l'espace, elle est imprégnée par la pensée supérieure de Si'l Bleiner, le charismatique guide politique et spirituel de l'Union, qui mène une lutte sans merci contre les Erratiques. Ceux-ci, descendants des générations nomades des vaisseaux-étoiles, du temps d'avant les portes, veulent garder leur indépendance. Totalement endoctrinée, Ygerne les voit plutôt comme des rebelles qui professent « des idées extravagantes, comme l'égalité des citoyens, la liberté d'expression, le recours au vote pour désigner les dirigeants, la fraternisation avec les primitifs, voire, suprême degré de la perversion, le métissage ». Prétentieuse et méprisante, elle ne considère les étranges indigènes de Brume que comme des P.I.U. : Primitifs, Inoffensifs, Utilisables.
     Bref, on comprend vite que la jeune Ygerne est une héroïne fort peu sympathique, incapable de se défaire des certitudes martelées par une éducation sectaire. Son périple cauchemardesque sur Brume, à la tête d'un commando qui va vite apprendre à connaître la peur, sera évidemment l'occasion d'une confrontation à une autre réalité et d'une évolution dramatique du personnage. On pourrait juger Ygerne trop antipathique, presque caricaturale, si l'on n'avait pas l'exemple historique des jeunesses fascistes. On pourrait aussi trouver son évolution trop prévisible, si le récit ne servait pas avant tout à dénoncer avec virulence tout fanatisme et tout sentiment de supériorité sociale ou raciale.
     Mais au-delà de cette dénonciation, Léourier réserve à son lecteur une belle surprise. Le terrifiant voyage initiatique — transposition dans un décor de SF d'une histoire universelle que l'on pourrait aussi bien situer en Afrique ou au Vietnam — aboutit à une formidable rencontre avec Brume, dont la véritable nature se dévoilera peu à peu, et qui évoluera également au contact de la jeune fille, de façon cette fois-ci beaucoup moins prévisible. Avec cette découverte, la science-fiction revient en force, pour le plus grand plaisir du lecteur... mais gardons-nous d'en dévoiler davantage.
     Roman d'aventures au suspense soutenu, Mission Brume insère ainsi une réflexion politique au sein d'un séduisant planet opéra qui met en valeur la nécessité d'approcher et de comprendre l'Autre. Une thématique généreuse qui bénéficie de la belle écriture de Christian Léourier et qui devrait apprendre aux jeunes lecteurs à se méfier de l'endoctrinement.

Pascal PATOZ (lui écrire)
Première parution : 1/6/2003
dans Galaxies 29
Mise en ligne le : 21/1/2007


 
Base mise à jour le 9 septembre 2017.
Écrire aux webmestres       © nooSFere, 1999-2017. Tous droits réservés.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique. Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres.