Site clair (Changer
 
  Critiques  
 
  Livres  
 
  Intervenants  
 
  Prix littéraires  
 
  Adaptations  
    Fiche livre     Connexion adhérent
Le Ténébreux

K. W. JETER

Titre original : Dark Seeker, 1987

Traduction de Jean-Pierre PUGI
Illustration de Matthieu BLANCHIN

J'AI LU (Paris, France), coll. Épouvante n° 2356
Dépôt légal : mars 1988
320 pages, catégorie / prix : 4
ISBN : 2-277-22356-5   
Genre : Fantastique



    Quatrième de couverture    
     « Ils vivaient pour la drogue...
     pour elle ils ont tué. »
 
     En Californie, le mouvement psychédélique n'a pas laissé que de doux rêveurs. Les années ont passé, mais l'« Hôte » vit toujours dans la tête des membres du Groupe Wyle. L'Hôte... une drogue qui permettait à Wyle d'expérimenter ses théories psychologiques révolutionnaires au moyen de la communication télépathique, qui entraînait ses adeptes dans une folie meurtrière collective, une drogue qui modifiait irrémédiablement la chimie du cerveau...
     Bien des années plus tard, Tyler tente toujours de fuir ce passé atroce en menant une vie normale. Mais les hallucinations se multiplient, les membres du Groupe réapparaissent et c'est toujours le même visage qui s'impose à leur cerveau malade... un visage entouré d'un halo bleuté, souriant de toutes ses dents acérées...

    Cité dans les listes thématiques des oeuvres suivantes :     
 
    Critiques    
     Décidément, K.W. Jeter est un auteur bien surprenant ! Probablement le plus intéressant de la jeune génération américaine avec William Gibson et Lucius Shepard. Nous le connaissions pour Dr Adder et Le Marteau de Verre (Denoël, collection Présence du Futur), ainsi que pour Les Ames Dévorées (J'ai lu, Epouvante) ; le revoilà avec un nouveau roman de Fantastique moderne, Le Ténébreux, qui confirme tout le bien que l'on pensait de lui.
     Aux USA, le mouvement hippy est retombé depuis plusieurs années déjà. Mais continue toujours à planer au-dessus de certaines têtes l'ombre du Groupe Wyle et de l'Hôte, cette drogue nouvelle qui transformait ses utilisateurs en bêtes sanguinaires et incontrôlables. Tyler, ex-membre du Groupe, est presque parvenu à oublier son passé, cette période de sa vie faite de meurtres et de sang, et tient désormais un cinéma qui lui permet de vivoter ; ce qui ne le dispense en rien de poursuivre le traitement qui annihile les effets néfastes causés par l'Hôte à son cerveau. Mais lorsqu'il reçoit un coup de fil de son ex-femme lui disant que leur enfant vient d'être enlevé, tout s'écroule. Car leur fils, Bryan, est décédé depuis bien longtemps. Commence alors une longue et angoissante course contre la mort et la folie !
     Avec ce quatrième roman traduit en français, Jeter s'impose définitivement comme un auteur de talent et confirme qu'il est aussi à son aise en Fantastique qu'en SF : Le Ténébreux est habilement construit, son rythme est rapide, son style des plus corrects. Vous l'avez compris, sa lecture procure bien du plaisir, et ce malgré un dénouement par trop hâtif...
     Il ne me reste donc plus qu'à vous souhaiter une bonne lecture et à vous annoncer que deux autres de ses ouvrages sont à paraître, l'un chez Denoël, l'autre chez J'ai lu !


Richard COMBALLOT
Première parution : 1/9/1988 dans Fiction 400
Mise en ligne le : 3/12/2002


 
retour en haut de page
Dans la nooSFere : 64896 livres, 63159 photos de couvertures, 59605 quatrièmes.
8086 critiques, 35552 intervenant·e·s, 1416 photographies, 3682 Adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous écrire.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres. Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2019. Tous droits réservés.