Site clair (Changer
 
    Fiche livre     Connexion adhérent
L'Étoile de cristal

Vonda N. McINTYRE

Titre original : The Crystal Star, 1994
Première parution : Bantam, 1994

Cycle : Star Wars (non classés)  vol. 4 

Traduction de Michel DEMUTH
Illustration de Drew STRUZAN

FLEUVE NOIR / FLEUVE Éditions (Paris, France), coll. Star Wars n° (26)
Dépôt légal : janvier 2000, Achevé d'imprimer : décembre 1999
Roman, 338 pages, catégorie / prix : 32 FRF
ISBN : 2-265-06970-1
Format : 11,0 x 18,0 cm  
Genre : Science-Fiction

Autre prix : €4,88.
L'illustration de couverture est signée (c'est d'ailleurs la même que celle de l'EO Bantam).



    Quatrième de couverture    
     LA PLUS GRANDE AVENTURE
     Les trois enfants de Leia sont kidnappés. On conseille à la princesse d'attendre une hypothétique demande de rançon. Elle ne peut pas : elle ne sent plus la présence de ses enfants à travers la Force. Alors, avec Chewbacca et R2D2, elle se lance aux trousses du kidnappeur, un ex-officier qui a son plan pour restaurer l'Empire.
     De leur côté, Han Solo et Luke Skywalker sont en mission dans le voisinage d'une étoile qui se refroidit au point de devenir un cristal très pur, causant une anomalie quantique de la Force et annihilant les pouvoirs de Luke. Autour de l'Etoile de Cristal tourne une station d'Asile où une entité non humaine se targue d'un pouvoir universel de guérison. L'enjeu pour les ci-devant rebelles ? Leur propre sort et celui de la Nouvelle République. Et peut-être la survie même de l'univers.
 
    Critiques des autres éditions ou de la série    

 
Edition POCKET, Science-Fiction / Fantasy (1999)


     J'ai déjà demandé au chef des chefs, celui qui dirige tout le petit monde de Phénix et qui fouette les esclaves que nous sommes lorsque les articles ne rentrent pas dans les délais, si je pouvais filer des notes négatives à certains bouquins. Il m'a toujours dit non. Parce que ça fait gamin, fanzineux, pas sérieux... C'est normal. Moins trois étoiles, ça fait désordre. Alors on en met une, d'étoile, pour l'effort, pour le papier, l'encre, le jus de cervelle des correcteurs ou du traducteur.
     Alors vous voilà prévenu, lecteur de mon cœur. Ce nouvel avatar littéraire inspiré de l'univers de George Lucas s'est vu attribuer une étoile par nécessité typographique, mais ne mérite pas que vous dépensiez quoi que ce soit pour l'acquérir.
     En fait, je n'ai jamais vu un roman aussi laid. Sans blague. Tout est laid au long de ces trois cent et quelques pages. La couverture est laide (Siudmak devrait arrêter de dessiner les personnages de la saga, il va finir avec un procès sur le coin de la tronche), l'écriture est laide (bourrée de répétitions, de phrases qui se mordent la queue, de constructions improbables...), la traduction est laide (on dit le Côté Obscur, pas le Côté Sombre ! Quand on ne sait pas, on demande...), les personnages et les créatures sont laids (Han Solo avec une barbe ? Pour se déguiser ?), l'histoire est laide (ressorts usés, ficelles et psychologie à des années-lumière de la saga), les décors sont laids (gris ou rose bonbon, au choix !) et même C3PO est laid (recouvert de couleur mauve ! ! ! !).
     Vraiment, un livre laid.
     J'espère juste que l'auteur n'est pas à l'image de son livre. La pauvre.

Christophe CORTHOUTS
Première parution : 1/1/1999
dans Phenix 49
Mise en ligne le : 1/11/2003




 
retour en haut de page

Dans la nooSFere : 69638 livres, 78459 photos de couvertures, 64750 quatrièmes.
8417 critiques, 36954 intervenant·e·s, 1478 photographies, 3711 adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous contacter.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres. Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2020. Tous droits réservés.