Site clair (Changer
 
    Fiche livre     Connexion adhérent
Le Feu de ses passions

Stephen R. DONALDSON

Titre original : A Man rides through, 1987
Première parution : Del rey, 1987
Cycle : L'Appel de Mordant  vol. 3

Traduction de Valérie DAYRE
Illustration de Wojtek SIUDMAK

PRESSES DE LA CITÉ (Paris, France), coll. Univers sans limites
Dépôt légal : avril 1990
Première édition
Roman, 348 pages, catégorie / prix : 130 FF
ISBN : 2-258-03180-X
Genre : Fantasy



Quatrième de couverture
     Les cités des fiefs sont tombées, leurs populations exilées dans les capagnes où rodent loups, goules et chats de feu. La Reine de Mordant a été enlevée par une troupe inconnue, ses filles ont disparu ou sont passées à l'ennemi. Le Roi a cessé ses jeux stériles pour s'envoler à la recherche de quelque chimère. Mordant semble perdu. Désormais, pour Térisia, il n'y a plus qu'une solution : agir. Parvenue au faîte de son amour et de son pouvoir d'Archi-Mage, il lui reste à trouver l'acte qui décidera de l'issue de la guerre, du sort de tout un monde et de tous ses peuples, amis ou ennemis.
     Loin de sa petite vie triste dans le New York du vingtième siècle, loin de sa tranquilité routinière et sans espoir, elle vit enfin pleinement ; plongée dans une tourmente d'horreur et de joie, de sang et de larmes, de défaites et de victoires, elle peut être celle sur qui tout repose.
     Autour d'elle s'agitent les Imageurs du Congrégat, dont les miroirs ouvrent des failles dans les plaines et bousculent les montagnes. Contre elle luttent les Imageurs renégats qui font jaillir du verre des monstres capables de saigner des armées entières. Sur les champs de batailles s'affrontent Princes et Rois, meurent seigneurs et soldats. En arrière des fronts pleurent les princesses sur le sort de leurs amants... Et du feu des passions qui l'embrasent et la subliment devra jaillir la solution d'un conflit qui la dépasse mais dont elle est devenue la pièce maîtresse.
     Le Feu de ses passions, troisième tome de l'Appel de Mordant, après Le Miroir de ses rêves et Un cavalier passe, achève le portrait de Térisia de Morgan. Aux confins de nombreux genres, l'horreur, le fantastique et la science-fiction, Stephen Donaldson ouvre ainsi au roman féminin de nouveaux horizons, déjà abordés par Marion Zimmer Bradley dans ses romans arthuriens. Il donne à la littérature romanesque une oeuvre riche et diverse qui glisse en souplesse du roman d'amour à la farce picaresque, de la tragédie au pur récit d'aventure : une oeuvre majeure déjà devenue livre culte aux Etats-Unis, annociatrice de bien d'autres rêves.
retour en haut de page

Dans la nooSFere : 73614 livres, 80802 photos de couvertures, 69102 quatrièmes.
8520 critiques, 39647 intervenant·e·s, 1516 photographies, 3734 adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous contacter.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres et ne publions pas de textes.
Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2021. Tous droits réservés.