Site clair (Changer
 
    Fiche livre     Connexion adhérent
Le Lait de la chimère

Robert REED

Titre original : Black Milk, 1989

Traduction de Bernard SIGAUD
Illustration de MANCHU

LIVRE DE POCHE (Paris, France), coll. SF (2ème série, 1987-) n° 7190
Dépôt légal : décembre 1996
352 pages, catégorie / prix : 10
ISBN : 2-253-07190-0
Format : 11,1 x 17,8 cm  
Genre : Science-Fiction



    Quatrième de couverture    
     Voici des enfants mieux que parfaits.
     Ryder, un garçon, bénéficie d'une mémoire totale où il lui arrive de se perdre. Cody, la fille, a la force de deux hommes. Beth a une voix d'or. Jack le vaurien sera un super-vaurien.
     Ils sont le reflet des désirs de leurs parents.
     Et des retouches génétiques du bon Docteur Florida.
     Pour l'instant, ils aiment à jouer avec les monstres du Docteur Florida.
     Demain...
 
     Robert Reed est le plus subtil des auteurs de science-fiction d'aujourd'hui.

    Sommaire    

    Cité dans les pages thématiques suivantes :     

    Cité dans les Conseils de lecture / Bibliothèque idéale des oeuvres suivantes :    
 
Denis Guiot, Stéphane Nicot & Alain Laurie : Dictionnaire de la science-fiction (liste parue en 1998)

 
    Critiques    
     Dans Les plus qu'humains de Sturgeon, les enfants avaient des pouvoirs à l'origine inexpliquée. Chez Robert Reed, ils sont le fruit de manipulations génétiques effectuées par le Dr Florida, bienfaiteur de l'humanité mais peut-être aussi dangereux démiurge. Ils ne sont pas rejetés par leurs parents, mais leur marginalité les pousse à faire équipe malgré les rivalités qui les déchirent. Supérieurs, ils n'en sont pas moins humains avant tout : l'intelligence de Marshall en fait un gamin infatué et pourtant lâche, perturbé par une mère exigeante qui ne supporte pas le moindre échec ; Cody, sportive émérite plutôt androgyne vit entre ses deux mères ; Jack, enfant solitaire d'une famille pauvre et délinquante, passe son temps à chasser et répertorier les serpents ; Beth, la gentille fille à la voix enchanteresse s'occupe seule de ses parents perpétuellement malades ; quant à Ryder, le narrateur, il possède une mémoire totale, ce qui le plonge parfois dans des abîmes de rêverie.

     Le Dr Florida, qui porte au groupe une attention exagérée, le destine à devenir sa mémoire, pour témoigner en sa faveur si les créatures artificielles, qu'il a conçues à l'intérieur de sa météorite satellisée pour survivre sur Jupiter, échappent à son contrôle.

     Le difficile apprentissage de la vie, avec les joies, les peines et les interrogations de l'enfance, sont restitués avec sensibilité dans toute leur dimension poétique. Ici, il n'y a pas de bons ni de méchants, seulement des gens avec leurs faiblesses et leurs erreurs. Modifiés ou pas, des êtres humains.

Claude ECKEN (lui écrire)
Première parution : 1/3/1997 dans Galaxies 4
Mise en ligne le : 3/12/2008


 
retour en haut de page

Dans la nooSFere : 66185 livres, 66246 photos de couvertures, 61001 quatrièmes.
8090 critiques, 36216 intervenant·e·s, 1463 photographies, 3689 adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous écrire.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres. Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2019. Tous droits réservés.