Site clair (Changer
 
  Critiques  
 
  Livres  
 
  Intervenants  
 
  Prix littéraires  
 
  Adaptations  
    Fiche livre     Connexion adhérent
La Revanche des Siths

Matthew Woodring STOVER

Titre original : Star Wars - Episode III - The Revenge of the Siths, 2005

Cycle : Star Wars - les films  vol.

Traduction de Denis BOUCHAIN & Dominique HAAS
Illustration de Steven D. ANDERSON

PRESSES DE LA CITÉ (Paris, France), coll. Star Wars n° (27)
Dépôt légal : avril 2005
496 pages, catégorie / prix : 21 €
ISBN : 2-258-06802-9   
Genre : Science-Fiction



    Quatrième de couverture    
LA SAGA STARWARS ARRIVE À UN TOURNANT DE SON HISTOIRE...

     Après des années de guerre civile, les Séparatistes ont amené une République déjà défaillante au bord du point de rupture. Sur Coruscant, le Sénat vit des heures d'angoisse tandis que Palpatine, le Chancelier Suprême, annule cyniquement nombre de libertés constitutionnelles sous prétexte de sauvegarder la République.
     Tandis que Yoda, Mace Windu et leurs fidèles compagnons tentent de contrecarrer les tentatives du Chancelier, qui rêve de prendre le contrôle du Conseil Jedi, Anakin Skywalker, en qui la prophétie voyait l'Elu destiné à apporter l'équilibre à la Force, est de plus en plus obsédé par la crainte de voir disparaître celle qu'il aime en secret et qui porte son enfant, la Sénatrice Padmé Amidala.
     Tandis que, dans la galaxie, les combats gagnent en intensité, la scène est prête pour une fin de partie explosive : Obi-Wan entreprend une mission lourde de périls qui a pour but d'éliminer le chef de guerre des Séparatistes, le cruel général Grievous. Désireux d'asseoir encore plus son pouvoir, Palpatine influence subtilement l'opinion publique pour l'amener à se retourner contre les Jedi. Et un Anakin déchiré, tourmenté par d'effroyables visions, est sur le point de prendre une décision susceptible de modifier de manière décisive le sort de la galaxie tout entière...
     C'est à Dark Sidious — dont l'ombre maléfique ne cesse de s'étendre — qu'il reviendra de porter le coup de grâce à la République... et d'adouber un nouveau et effrayant Seigneur des Sith : Dark Vador.

     Reprenant le scénario du dernier volet — attendu par des millions de fans à travers le monde — de la saga épique de George Lucas, ce roman, truffé d'action, cerne les personnages, devenus emblématiques, dans toute leur complexité, et boucle avec maestria la boucle de ce qui restera l'un des plus mémorables chefs-d'œuvre du space opéra.

     Romancier de science-fiction réputé, Matthew Stover est l'un des meilleurs spécialistes de la saga Star Wars. Il en a écrit plusieurs épisodes, dont Point de Rupture. Expert en arts martiaux, il vit dans la région de Chicago.

    Adaptations (cinéma, télévision, BD, théâtre, radio, jeu vidéo, ....)    
La Revanche des Siths , 2005, George Lucas
 
    Critiques    
     Alors, nous y voilà. Nous voilà arrivés à l'épisode central de la saga de George Lucas, celui qui fait le lien entre la nouvelle trilogie — dont il est le seul et unique prétexte — et la trilogie fondatrice : le passage du côté obscur d'Anakin Skywalker, qui va devenir le tristement célèbre Dark Vador. Cette transition prend la totalité du présent roman, à mesure que les tiraillements qui s'exercent sur Anakin (le Chancelier Palpatine alias Dark Sidious d'un côté, l'Ordre Jedi de l'autre) s'amplifient jusqu'à le priver totalement de ses capacités de réflexion, déjà bien amoindries par le sang d'encre qu'il se fait pour sa bien-aimée, la Sénatrice Padmé Amidala, et leur futur enfant.
     Obi-Wan Kenobi, le maître et frère d'armes d'Anakin, est également tiraillé entre sa fidélité à son Ordre et celle à son ami. Lui choisira finalement de rester du côté du Bien, mais ses tergiversations causeront aussi en partie l'avènement de Dark Vador.
     Tout ceci est parfaitement orchestré dans un crescendo ininterrompu, qui suit les manipulations toujours plus diaboliques de Palpatine, pour d'une part détruire l'Ordre Jedi, d'autre part lui assurer la soumission du plus puissant Jedi que la Galaxie ait jamais porté. Le roman est donc très rythmé, avec une écriture très cinématographique — mais on s'en serait douté. Sa lecture est agréable, d'autant plus que l'on attendait avec impatience de voir comment George Lucas assurerait la création du mythe, et qu'on lit ainsi le livre d'une traite.
     Reste désormais à savoir comment tout ceci sera retranscrit visuellement au cinéma. A la lecture de L'attaque des Clones, je pensais avoir affaire à un écrivain efficace certes, mais sans plus. Pourtant, au visionnage du film, j'avais eu le sentiment que Lucas n'avait retenu du scénario — donc du roman — que les mauvaises idées, expurgeant toutes les bonnes scènes, et notamment celle fondatrice de la fureur d'Anakin consécutive à la mort de sa mère, scène sur laquelle Lucas jetait un voile pudique pour ne pas risquer de choquer les jeunes spectateurs auxquels ses oeuvres sont de plus en plus destinées. De telle sorte que finalement le livre m'avait paru autrement plus convaincant que le film. Espérons donc que cette situation ne se reproduira pas ici, car Matthew Stover, en bon exécuteur de la franchise Star Wars, s'acquitte tout à fait honnêtement de sa tache.

Bruno PARA (lui écrire)
Première parution : 15/5/2005 nooSFere


 

Dans la nooSFere : 62397 livres, 58355 photos de couvertures, 56875 quatrièmes.
7958 critiques, 34216 intervenant·e·s, 1309 photographies, 3653 Adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous écrire.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres. Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2018. Tous droits réservés.