Encyclopédie Infos & Actu Recherche Association Sites hébergés
Bienvenue sur le site nooSFere.
Le javascript est nécessaire à l'affichage du menu dynamique.

recherche rapide
    nooSFere > Encyclopédie > Littérature Choisir un autre habillage   
    Critiques    
    Littérature    
    Identification    
    Fiche livre    

L'Oiseau impossible

Patrick O'LEARY

Titre original : The Impossible Bird, 2002
Science Fiction  - Traduction de Nathalie MÈGE
Illustration de Néjib BELHADJ KACEM
CALMANN-LÉVY, coll. Interstices n° (6), dépôt légal : septembre 2007
370 pages, catégorie / prix : 20 €, ISBN : 978-2-7021-3827-4

Couverture

    Quatrième de couverture    
     Professeur d’université en congé sabbatique, Daniel Glynn peine à se remettre de la mort récente de sa femme ; désoeuvré, désemparé, il essaie tant bien que mal d’élever son fils dans ces pénibles circonstances. Son frère Michael, brillant réalisateur de pub à Hollywood, passe d’hôtel en hôtel, de conquêtes faciles en aventures d’un soir pour oublier la seule femme qu’il ait jamais aimée – et qui l’a quitté pour Daniel sans que ce dernier ne sache rien de leur histoire. Mais bien d’autres secrets séparent les deux frères, des secrets perdus au fin fond de leur enfance.
     Tous deux se sont perdus de vue. Mais tous deux vont bientôt se retrouver mêlés à une affaire qui les dépasse. D’étranges hommes en noir se présentent simultanément à leur porte, affirmant agir au nom du gouvernement et exigeant de chacun, menaces à l'appui, qu’il retrouve son frère.
     La chasse à l’homme haletante qui s’engage va bien vite se transformer en un périple que ni Daniel ni Michael n’auraient pu concevoir. Un périple qui les amènera à quitter l'univers qu'ils connaissaient pour un monde utopique, purgé de toute souffrance, un monde parfait auquel on ne rêve que d’échapper...

     Brassant avec talent l’imaginaire populaire qui a fait le succès de Matrix ou encore de la série X-Files – théorie du complot, univers virtuels... – Patrick O’Leary nous offre ici la plus inattendue des rencontres du 3e type, une rencontre d’une profonde et inoubliable humanité.

     Né en 1952 à Saginaw dans le Michigan, Patrick O'Leary a suivi des études de journalisme avant de s'orienter vers le domaine de la publicité, dans lequel il travaille toujours en qualité de créatif reconnu. Parallèlement, il a développé une oeuvre littéraire exigeante mêlant poésies, essais et oeuvres de fiction — son premier roman, Door Number Three, a été sélectionné parmi les meilleurs textes de l'année 1996 par Publishers Weekly. Il vit aujourd'hui dans la région de Détroit.

     « Douloureusement exquis. »
The Washington Post

 
    Critiques    
     Joli roman sur le travail de mémoire, la fuite du temps, le deuil et l'enfance, L'Oiseau impossible se donne des faux airs de thriller hardboiled pour mieux embobiner ses lecteurs et les surprendre dans le meilleur sens du terme. Avec un scénario aussi rythmé que peu avare en cliffhangers, Patrick O'Leary construit son livre comme une toile machiavélique, mélangeant polar, S-F pure et dure et introspection. Bilan, un texte touchant, rageur, mélancolique et passionnant, servie par une écriture parfois calme, souvent nerveuse, jamais vaine et toujours percutante (on souligne au passage l'excellente traduction — une habitude — de Nathalie Mège).

     Difficile de résumer l'intrigue de L'Oiseau impossible sans trop déflorer ses surprises (et il y en a beaucoup). On pourrait bien sûr citer Matrix pour tout ce qui concerne la réalité virtuelle, mais ça ne rend pas justice au roman, tant il s'agit là d'un Matrix cérébral et subtil. Bref, c'est l'usage dans la collection « Interstices », difficile de définir un livre qui échappe à tous les cloisonnements tout en les utilisant avec brio. Disons pour simplifier que l'histoire tourne autour de deux frères séparés par la vie (l'un professeur terne, l'autre publicitaire cynique) dont l'univers bascule le jour où de mystérieux hommes en noir (théorie du complot oblige) les contactent séparément et leur ordonnent (de façon très désagréable) de se retrouver l'un l'autre. Voilà pour l'alibi thriller qui, on l'a vu, se désintègre bien vite au profit d'une histoire à la construction impeccable, hantée par des flashbacks aux conséquences parfois incalculables (à ce titre, une fois le roman terminé, relisez les dix premières pages, vous ferez quelques découvertes intéressantes). Ensuite, comment dire ? Ensuite, L'Oiseau impossible prend des airs abracadabrantesques, mais avec une telle poésie et une telle intelligence de propos que la pilule (pourtant énorme) passe sans la moindre gène. Eternel génie de la littérature qui n'a parfois même pas besoin d'une suspension de la crédibilité... Patrick O'Leary parle de l'humain et de lui seul, le reste n'est que quincaillerie inutile dont il faut se débarrasser au plus vite pour se consacrer à l'essentiel. Et ça marche. L'Oiseau impossible en devient probablement l'une des meilleures histoires de réalité virtuelle (et tordue) jamais couchée sur le papier. Toujours sensible, toujours attachante, toujours belle (un concept curieux, mais véritablement présent ici), la trame narrative est un monument de douceur dans un contexte monstrueux. Une vraie surprise et un auteur dont on aimerait lire les autres productions de toute urgence.

Patrick IMBERT
Première parution : 1/11/2007
dans Bifrost 48
Mise en ligne le : 16/12/2008


 
Base mise à jour le 9 septembre 2017.
Écrire aux webmestres       © nooSFere, 1999-2017. Tous droits réservés.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique. Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres.