Site clair (Changer
 
  Critiques  
 
  Livres  
 
  Intervenants  
 
  Prix littéraires  
 
  Adaptations  
    Fiche livre     Connexion adhérent
Le Visage Vert n° 24

REVUE


Cycle : Revues - Le Visage vert  vol. 24 



Le VISAGE VERT , coll. Le Visage Vert (revue) n° 24
Dépôt légal : juin 2014
192 pages, catégorie / prix : 17 €
ISBN : 978-2-918061-27-4
Format : 16,2 x 24,0 cm  
Genre : Fantastique



    Quatrième de couverture    
Pas de texte sur la quatrième de couverture.

    Sommaire    
1 - (non mentionné), Éditorial, pages 7 à 7, Éditorial
2 - Thomas Bailey ALDRICH, Marjorie Daw (Marjorie Daw), pages 9 à 34, trad. Jean-Louis CORPRON, illustré par Maurice MAHUT
3 - William PAGE, Le Serpent des airs (The Air Serpent), pages 35 à 48, trad. Anne-Sylvie HOMASSEL
4 - Michel MEURGER, Jungles de l'air supérieur. La faune des fictions aéronautiques, pages 49 à 72, Article, illustré par Frank A. NANKIVELL
5 - Xavier MAUMÉJEAN, Avant-propos au « Plus dangereux des jeux » de Richard Connell, pages 75 à 80, Introduction
6 - Richard CONNELL, Le Plus dangereux des jeux. Histoire mystérieuse (The Most Dangerous Game), pages 81 à 106, trad. Xavier MAUMÉJEAN
7 - François DUCOS, Ténèbres au Fleuve Noir : le détective des fantômes, pages 107 à 140, Article
8 - Rudolf LINDAU, Le Visionnaire (Der Seher), pages 141 à 184, trad. Rudolf LINDAU, illustré par Félicien ROPS
9 - (non mentionné), Bio-bibliographies, pages 185 à 192, Biographie
 
    Critiques    
     La revue s’ouvre sur un classique de la littérature américaine écrit par Thomas Bailey Aldrich. Une histoire d’amour impossible sous forme d’un échange de lettres entre deux amis. Simple en apparence, cette remarquable histoire prend peu à peu tout son sens jusqu’à la chute finale.
     Pour illustrer le solide dossier de Michel Meurger sur les monstres de la jungle aérienne, une sympathique nouvelle de William Page dont s’inspirera Conan Doyle pour son Horreur du Plein Ciel. Un aviateur attaqué par des serpents de l’air, jouissif, non ?
     Xavier Mauméjean introduit en personne la nouvelle traduite pour la première fois en version intégrale de Richard Connell, adaptée au cinéma sous le titre La Chasse du Comte Zaroff. Un petit bijou, d’une redoutable efficacité. Ecrit en 1924, ce texte célèbre à juste titre et au suspense puissant n’a pas pris une ride et vaut à lui seul l’achat de ce numéro.
     Un copieux et passionnant article sur les détectives de l’étrange au Fleuve Noir à travers ses différentes collections nous permet de nous remettre de nos émotions tout en nous donnant envie d’aller puiser dans des titres oubliés mais prometteurs pour qui aime le genre.
     Enfin le sommaire est bouclé avec brio par un récit de Rudolph Lindau traduit de l’allemand par l’auteur lui-même. J’avoue avoir eu un certain à priori sur ce texte mais Lindau manie notre langue avec une déconcertante facilité et son histoire est d’une belle fluidité narrative.
     Au total, un numéro d’une excellente facture où l’on ne trouve que du bon voire du très bon. Je me suis abonné en refermant la dernière page de cette revue très convaincante...

Thierry BOSCH
Première parution : 26/7/2015 nooSFere


 
retour en haut de page
Dans la nooSFere : 66099 livres, 65958 photos de couvertures, 60890 quatrièmes.
8090 critiques, 36180 intervenant·e·s, 1459 photographies, 3689 adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous écrire.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres. Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2019. Tous droits réservés.