Site clair (Changer
 
    Fiche livre     Connexion adhérent
Les Chaînes de l'avenir

Philip K. DICK

Titre original : The World Jones Made, 1956

Traduction de Jacqueline HUET
Illustration de Atelier Pascal VERCKEN

LIBRAIRIE DES CHAMPS-ÉLYSÉES (Paris, France), coll. Le Masque Science-Fiction n° 41
Dépôt légal : 2ème trimestre 1976
256 pages
ISBN : 2-7024-0506-1   
Genre : Science-Fiction


Autres éditions
   in Romans 1953 - 1959, J'AI LU, 2012
   J'AI LU, 2014
   LIBRAIRIE DES CHAMPS-ÉLYSÉES, 1981
   LIVRE DE POCHE, 1988
   in La Porte obscure, OMNIBUS, 1994
   in La Porte obscure, 2003

    Quatrième de couverture    
     Pas de révélation personnelle. Voilà qui n'était pas ordinaire. Personne ne s'intéressait à l'avenir abstrait, collectif — A croire que le médium n'était pas très bon ; son enseigne laissait prévoir quelques vagues généralités ! Mais Cussick était intéressé. Cet homme partait battu et pourtant il se tenait là. Après tout, la bonne aventure c'est 99% de boniment et 1% d'intuition. Il aurait pu apprendre les ficelles du métier en moins que rien, auprès des autres forains. Et pourtant, il avait délibérément choisi cette présentation peu engageante. Tout, dans l'attitude du corps hideux affaissé là, indiquait la ténacité. Il avait décidé devenir le coup, Dieu sait depuis combien de temps. A en juger par son enseigne à demi effacée, ça pouvait faire des années. C'était Jones. Mais à l'époque, bien sûr, Cussick ne le savait pas.
     Et s'il se trouvait un jour un ambitieux qui ait la possibilité de voir dans l'avenir, à une année de distance ? Quel sera alors le destin de ce dictateur, prisonnier de sa faculté, prisonnier des chaînes de l'avenir ?

    Cité dans les listes thématiques des oeuvres suivantes :     
 
    Critiques    

     Un des tous premiers romans de Dick, originellement publié en 1956 : un homme doué de précognition qui devient dictateur grâce à sa connaissance de l'avenir ; la colonisation d'une planète (Vénus) par des humains « transformés » ; l'arrivée sur Terre d'étranges créatures stellaires qui provoquent une crise à cause du bouleversement qu'elles introduisent... Certains des thèmes de prédilection de Dick sont déjà là — et notamment le fonctionnement d'un pouvoir générateur de corruption et de folie ; mais tout ici est à l'état d'ébauche, les situations n'aboutissent pas, et les divers plans du récit semblent dériver au hasard plutôt qu'être liés par une logique organique. Un Dick grisâtre, comme la plupart de ceux publiés au Masque, qui semble décidément être voués aux fonds de tiroir du grand homme.

Jean-Pierre ANDREVON (lui écrire)
Première parution : 1/1/1977 dans Fiction 276
Mise en ligne le : 6/12/2012


 
retour en haut de page

Dans la nooSFere : 66461 livres, 67094 photos de couvertures, 61304 quatrièmes.
8090 critiques, 36367 intervenant·e·s, 1463 photographies, 3690 adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous écrire.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres. Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2019. Tous droits réservés.