Encyclopédie Infos & Actu Recherche Association Sites hébergés
Bienvenue sur le site nooSFere.
Le javascript est nécessaire à l'affichage du menu dynamique.

recherche rapide
    nooSFere > Encyclopédie > Littérature Choisir un autre habillage   
    Critiques    
    Littérature    
    Identification    
    Fiche livre    

Roulette mousse

Jean-Pierre HUBERT

Science Fiction  - Illustration de Gilles MURAT
DENOËL, coll. Présence du futur n° 446, dépôt légal : septembre 1987
192 pages, catégorie / prix : 6, ISBN : 2-207-30446-9
Couverture

    Quatrième de couverture    
     Quand on est un fervent adepte de la bière et que des androïdes barmen prétendent vous infliger des leçons à ce jeu pervers qu'est la roulette mousse, on risque une drôle de gueule de bois.
     Mieux vaut régler ses problèmes par un pas de danse.
     A moins que vous ne soyez menacé par la caresse enveloppante d'une mystérieuse gélatine, les rêves du grand homme cryogénisé dont vous avez été le disciple, ou les curieuses rencontres que, nouveau Tom Sawyer, vous allez faire le long du Rhin.
     Dans ce cas, prenez le train. Mais comment débarquer dans une gare dont les quais sont élastiques ?
     Six voyages imprévus dans les ramifications contradictoires d'un futur proche.


    Sommaire    
1 - Roulette mousse, pages 9 à 45
2 - Ivresse choréique, pages 49 à 69
3 - Gélatine, pages 73 à 91
4 - Disciple ?, pages 95 à 108
5 - Tout au long de l'île au long de l'eau, pages 111 à 156
6 - Les Quais d'Orgame, pages 159 à 187

    Prix obtenus    
Gélatine : Grand Prix de l'Imaginaire, nouvelle / Short story, 1982
Roulette mousse : Rosny aîné, nouvelle / Short story, 1988
 
    Critiques    
     Voici Jean-Pierre Hubert de retour sur la scène éditoriale, après un passage par l'épouvantable collection Gore sous un pseudonyme transparent déjà utilisé pour la collection policière Sanguine, avec un premier recueil que l'on était en droit d'attendre après dix romans publiés ici et là  : Roulette mousse. Emballé sous une fort belle couverture de Gilles Murat (déjà auteur de celle d'Autoportrait de Jean-Claude Dunyach, même éditeur, et de Brèves n°s 21/22, éd L'Atelier du Gué), il constitue, comme Kosmokrim de Jacques Barbéri, la synthèse de dix ans d'écriture et de publications, bien que la totalité des nouvelles y figurant aient été écrites récemment. Il est à la fois un constat, puisque Hubert a publié, depuis sa première apparition dans Dédale 1, l'anthologie d'Henry-Luc Planchat, son voisin wissembourgeois, près de cinquante textes dans la plupart des supports ouverts aux auteurs français (Argon, Horizons du Fantastique, Fiction, Univers, Alerte, Le Monde, Pilote, Opzone, Les Soleils Noirs d'Arcadie, etc ), et un paradoxe puisqu'il n'écrit pratiquement plus de nouvelles, se consacrant presque exclusivement au roman, ainsi qu'à la musique et à l'image, mais c'est une autre histoire...
     Après Roulette mousse et Ivresse choréique, deux textes légers, amusants et agréables à lire, nous retrouvons Gélatine, prépubliée dans Mouvance et qui lui avait valu le Grand Prix de la Science-Fiction Française 1982, catégorie nouvelle bien sûr, un univers post-apocalyptique figé où son personnage se trouve être le dernier homme vivant, miraculeusement, et où il rencontrera une femme envoûtante mais malheureusement inaccessible, derrière son enveloppe de gélatine. Nous passons ensuite à Disciple ? et Tout au long de l'île au long de l'eau, une nouvelle chaleureuse que connaissent les lecteurs de Fiction, puisqu'elle y fut publiée dans son numéro 331, et arrivons enfin à Les quais d'Orgame, chef-d'œuvre du recueil (ou chef-d'œuvre tout court ?) et probablement meilleure nouvelle jamais écrite par l'auteur, qui pourrait bien lui apporter son troisième Grand Prix de la SF Française ! Hubert nous y convie à un fabuleux voyage à destination d'Orgame, ville mystérieuse qui, selon les dires de l'un des protagonistes, « doit se mériter. N'y va pas qui veut ! » Tout un programme qui vaut à lui seul l'achat du recueil, un recueil intéressant permettant de découvrir, non pas un Hubert new look, mais un Hubert arrivé à maturité, assez éloigné de celui des débuts. Comme dirait l'autre, l'essayer c'est l'adopter !


Richard COMBALLOT
Première parution : 1/2/1988
dans Fiction 394
Mise en ligne le : 2/2/2003


 
Base mise à jour le 9 septembre 2017.
Écrire aux webmestres       © nooSFere, 1999-2017. Tous droits réservés.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique. Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres.