Encyclopédie Infos & Actu Recherche Association Sites hébergés
Bienvenue sur le site nooSFere.
Le javascript est nécessaire à l'affichage du menu dynamique.

recherche rapide
    nooSFere > Encyclopédie > Littérature Choisir un autre habillage   
    Critiques    
    Littérature    
    Identification    
    Fiche livre    

Cauchemars de sang

Jean-Pierre ANDREVON

Imaginaire  - Illustration de DUGÉVOY
FLEUVE NOIR / FLEUVE Éditions, coll. Gore n° 26, dépôt légal : juillet 1986
160 pages, catégorie / prix : nd, ISBN : 2-265-03334-0
Couverture

    Quatrième de couverture    
     La femme ne semblait pas s'être vraiment rendu compte du travail de bûcheron qui avait fendu son corps en deux. Elle baissa la tête, ses mains baguées s'avancèrent avec précaution vers les bords évasés de son bas-ventre. Elle ne cria que lorsqu'elle reçut dans les doigts le débordement tronçonné des intestins.

 
    Critiques    
 
     Gino est employé dans un garage. Sa mère, son patron le harcèlent sans cesse. Il en a marre. Ses nuits sont peuplées de cauchemars sanglants. Inconsciemment, il se venge dans ses escapades oniriques de toutes les personnes qui lui empoisonnent l'existence.
     Mais quelle est la part du rêve et de la réalité dans ces épisodes ? Le réel est-il un cauchemar ? Ou ses cauchemars sont-ils réels ? On a l'impression que la réalité et le rêve forment des tresses enchevêtrées. Difficile d'y voir clair. Gino lui-même s'y perd. Et que penser de ce savant fou, assoiffé de vengeance, auteur de travaux sur les rêves ? Un univers bien étrange en vérité...
     Pour sa première apparition dans la collection Gore, Jean-Pierre Andrevon ne déçoit pas le lecteur. Le livre est plaisant à lire. Le suspens est total. L'hémoglobine coule à flot comme l'exige l'esprit de la collection. Mais au-delà de ces conventions particulières, le livre s'écarte des récits d'aventure produits par les auteurs anglo-saxons de la maison pour déboucher sur une réflexion sociale et c'est peut-être son point fort. A travers une histoire d'horreur, l'auteur nous dévoile les déboires d'un paumé, d'un être marginal mal dans sa peau, confronté aux exigences de la vie et qui se révolte contre le système dans lequel il vit, contre cette réalité trop contraignante.
     Jean-Pierre Andrevon nous livre là sans doute l'un des meilleurs ouvrages de la collection.

Frédéric KURZAWA
Première parution : 1/11/1986
dans Fiction 380
Mise en ligne le : 21/9/2008


 
Base mise à jour le 24 septembre 2017.
Écrire aux webmestres       © nooSFere, 1999-2017. Tous droits réservés.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique. Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres.