Site clair (Changer
 
  Critiques  
 
  Livres  
 
  Intervenants  
 
  Prix littéraires  
 
  Adaptations  
    Fiche livre     Connexion adhérent
Virus

John BRUNNER

Titre original : The Stone That Never Came Down
Traduction de Philippe SABATHÉ
PRESSES DE LA CITÉ, coll. Futurama 2e série n° 4
4ème trimestre 1976
224 pages, catégorie / prix : nd
ISBN : 2-258-00145-5   
Genre : Science Fiction 



    Quatrième de couverture    
     L'avenir, n'est plus ce qu'il était. Il est proche, il est moche. Un fascisme rampant renaît dans toute l'Europe en proie à la stagnation. Le puritanisme domine l'Angleterre, où des bandes de voyous à cheveaux ras lynchent les homosexuels et pourchassent les noirs. Dans des meetings de masse, des prédicateurs hystériques fanatisent contre l'immoralité des hordes de bigots refoulés.
     Jusqu'au jour où...
     Ici, John Brunner utilise déjà sa remarquable technique de narration parallèle qui lui servira à produire des cauchemars géniaux (Tous à Zanzibar, Le Troupeau aveugle). Ici, sa technique, c'est au service d'un beau rêve qu'il la met. Devenue contagieuse, l'intelligence déferle comme une épidémie, et la société répressive se lézarde et s'effondre. Un rêve oui... ou bien une parabole utile. Une sacrée cavalcade, en tout cas, où l'hilarité rejoint la terreur tandis que les hypocrites arrachent leurs oripeaux.


    Cité dans les listes thématiques des oeuvres suivantes :     
 
    Critiques    
     En Italie, néo-mussolinisme galonné : retour des travailleurs chassés des pays voisins, d'où rupture du traité de Rome. En Angleterre, néo-victorianisme musclé : alliance de Scrooge et de Sikes, qui jouent Tartuffe (Washgrave, ça ressemble bigrement à « sépulcre blanchi », non ?) pour mieux exploiter et mater. Guerre civile et guerre internationale seront évitées grâce au virus, découvert et répandu par quelques esprits éclairés, qui débarrasse l'esprit des limitations dues à la mauvaise mémoire et à la mauvaise foi. L'intelligence est, dans la méthode comme dans les thèses, ce qui domine chez Brunner comme chez Asimov ; la différence est que Brunner prend ses problèmes non pas « ailleurs et demain » (merci, Klein !) mais ici et aujourd'hui.

George W. BARLOW
Première parution : 1/4/1977 dans Fiction 279
Mise en ligne le : 15/1/2002


 

 
Écrire aux webmestres       © nooSFere, 1999-2017. Tous droits réservés.

NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres.
Vie privée et cookies