Site clair (Changer
 
    Fiche livre     Connexion adhérent
Blue

Joël HOUSSIN


Illustration de Philippe GAUCKLER

FLORENT-MASSOT , coll. Poche révolver science-fiction n° 6001
Dépôt légal : octobre 1997
Réédition
Roman, 160 pages, catégorie / prix : 49 FF
ISBN : 2-908382-69-5
Genre : Science-Fiction



Quatrième de couverture
     Autour, il y a le Mur, à l'intérieur, il y a la Cité, et dans la Cité, il y a les clans : les Bouleurs et leur redoutable plaque frontale, les Saignants, rois du surin, les Skins, aussi bêtes que forts, les Youves, spécialistes des armes à feu, les Errants, gardiens du Chaos, et les Patineurs, les plus rapides grâce à leurs rollers.
     Le Mur bouche l'horizon. Il est gigantesque infranchissable, inaccessible et défendu par les Néons, des guerriers silencieux et implacables. Le Mur bouche le Futur, il obsède Blue. Pour le vaincre, le chef du clan des Patineurs est prêt à tout, même à s'allier à ses pires ennemis. Mais qu'y a-t-il derrière le Mur, le Paradis ou l'Enfer ?

     Joël Houssin devient un auteur culte en signant au Fleuve Noir, dès le début des années 80, la saga du Dobermann. Mais il a également sévi dans les collections «Anticipation» et «Gore» , avant de signer chez Denoël dans «Présence du futur» , qui achève de lui apporter la reconnaissance du public et de la critique (prix Apollo 1989, prix Fnac/Génération 4 et grand prix de l'Imaginaire 1991). Il s'attaque depuis à l'écriture de scénarios à succès pour la télé et le cinéma.
     Publié en 1982 au Fleuve Noir et adapté en BD par Philippe Gauckler, Blue restait inédit depuis plus de 10 ans.
Critiques
     Et encore une nouvelle collection S-F ! Y a pas à dire, les auteurs doivent se frotter les mains : côté débouchés, y a de l'ouverture. D'autant que « Poche Revolver S-F » devrait principalement, voire exclusivement, proposer des textes français. Voilà une chose qu'elle est bonne ! Autre excellente initiative, la volonté affichée de mitiger les titres proposés entre inédits et rééditions (à moins que ce ne soit qu'un choix marketing pour lancer la collection, ce qui est toujours envisageable). On insistera jamais suffisamment sur l'importance des rééditions : entretenir un fonds suffisant d'ouvrages disponibles, c'est travailler pour l'histoire, pour la pérennité d'un genre.

     Blue est le premier titre de cette nouvelle collection et, aussi, sa première réédition — une réédition clairement avouée sur la quatrième de couverture, précision qui peut paraître aller de soit mais que certains éditeurs ont tendance a fréquemment oublier (voir plus haut chez J'Ai Lu avec Mytale). Et pour une première, c'est un bien joli coup.

     Monde ravagé, guerres de gangs meurtrières dans un univers post-apocalyptique, on retrouve ici toute la violence de l'auteur des Dobermann (oui oui, les bouquins qui ont inspiré le film de Kounen — en cours de réédition chez le même éditeur), le dynamisme de l'accoucheur de Le temps du twist (un ouvrage sans doute plus abouti que Blue, disponible chez Denoël et qui valut à Houssin le Grand Prix de l'Imaginaire en 91). On se bat, on intrigue, on se tue, et tout cela dans un but, un objectif ultime : parvenir à franchir le titanesque mur qui entoure La cité, une muraille énorme défendue par les terribles Néons, un clan de guerriers énigmatiques, silencieux et dotés d'étranges facultés. Mais pour découvrir quoi, au fait ?

     Si Blue n'est pas un chef-d'œuvre (pas celui d'Houssin, en tout cas...), c'est néanmoins un ouvrage d'une efficacité certaine, un court roman à la saveur délicieusement surannée (les thématiques de fins du monde sont nettement passées de mode, mais qu'importe), une occasion supplémentaire de regretter le départ de l'auteur vers les horizons mieux fournis en dollars du secteur de l'audio-visuel — un mercantilisme qu'on ne peut qu'excuser aux vues de ce que gagne généralement un auteur de S-F en France...

     À redécouvrir, donc, en se souvenant que ce roman a fait l'objet d'une adaptation BD très personnelle de Gauckler, un album qu'on trouve encore sans trop de problèmes chez la plupart des soldeurs (15 FF chez Gibert, à Paris, et en plus en bon état, y a pas de quoi fouetter un huissier), et en regrettant, ça et là, les quelques coquilles de la première édition que l'éditeur à visiblement souhaité conserver, par souci d'authenticité, sans doute...

ORG
Première parution : 1/1/1998 dans Bifrost 7
Mise en ligne le : 4/11/2003

retour en haut de page

Dans la nooSFere : 74336 livres, 82804 photos de couvertures, 69975 quatrièmes.
8530 critiques, 40251 intervenant·e·s, 1564 photographies, 3737 adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous contacter.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres et ne publions pas de textes.
Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2021. Tous droits réservés.