Site clair (Changer
 
  Critiques  
 
  Livres  
 
  Intervenants  
 
  Prix littéraires  
 
  Adaptations  
    Fiche livre     Connexion adhérent
Sang doré

Jack WILLIAMSON

Titre original : Golden blood, 1933

Traduction de Martine BLOND
Illustration de BEB-DEUM

GARANCIÈRE , coll. Aventures fantastiques n° 5
Dépôt légal : janvier 1986
320 pages, catégorie / prix : 49 FF
ISBN : 2-7340-0114-4
Format : 12,0 x 20,0 cm  
Genre : Science-Fiction

VO de 1933 / édition révisée en 1978.



    Quatrième de couverture    
Sous le signe de Merritt et d'Indiana Jones

     Price Durand, un soldat de fortune, et les autres aventuriers de la « Légion Secrète » partent à la recherche d'une légendaire cité perdue dans les profondeurs des déserts d'Arabie. Mais bien des périls les attendent sur le chemin d'Anz la mystérieuse. Car la ville, mentionnée par aucune carte, est gardée par des immortels au sang et à la peau dorés, des êtres fantastiques, héritiers d'une antique science contre laquelle les armes sophistiquées de la « Légion Secrète » semblent n'avoir aucun pouvoir.
     C'est ainsi que commence la fantastique aventure de Price Durand et lorsqu'il s'apercevra qu'il est peut-être la réincarnation d'un guerrier mort des siècles plus tôt, le combat prendra une dimension extraordinaire que seul un auteur du talent de Jack Williamson pouvait rendre pleinement.
     Cette fabuleuse épopée sous les cieux ardents de l'Arabie des années vingt fut publiée en 1933 dans la célèbre revue WEIRD TALES et se place délibérément dans le sillage des grands romans d'Abraham Merritt, pour qui l'auteur éprouvait une immense admiration.
     Magie, Suspense, Amour et Pouvoirs fantastiques sont les maîtres-mots de ce chef-d'oeuvre de l'Aventure hors du temps.

L'Auteur

     Jack Williamson est né en 1908. Sa première histoire parait en 1928. Depuis, il n'a jamais cessé d'écrire de la Science Fiction et, occasionnellement, du Fantastique. Il est d'ailleurs l'auteur d'un des grands classiques (plusieurs fois réédité en France) du genre : PLUS NOIR QUE VOUS NE PENSEZ. Il a également à son actif bon nombre de textes qui ont marqué la Science Fiction, comme LES HUMANOÏDES.

    Sommaire    
1 - Richard D. NOLANE, Préface, pages 7 à 9, Préface

    Cité dans les listes thématiques des oeuvres suivantes :     
 
    Critiques    
     Price Durand est un jeune Européen assez fortuné, mais qui ne sait plus que faire pour s'occuper... Il a déjà exploré tant d'endroits de notre planète qui, en cette année 1920, étaient encore inexplorés... Il en reste tout de même un : le Désert d'Arabie ! Un désert cruel, dangereux, mystérieux... Et justement Jacob Garth lui propose une expédition, à la recherche d'une cité qui n'est peut-être qu'une légende digne des « Mille et Une Nuits » : Anz. Price Durand acceptera, parce que l'aventure le tente, mais la seule motivation de Garth est l'or : dangereux associé !
     À première vue, Sang doré ne semble pas le moins du monde original. Ce roman se situe sans difficulté dans la lignée de Sir Rider Haggard (dont la collection a d'ailleurs publié Le Dieu Jaune), avec ville cachée et prêtresse venimeuse à la clef ! Williamson ne s'est même pas fatigué à mettre en scène une ville jamais vue : Anz et ses immortels dorés rappelle furieusement la légende de l'El Dorado...
     Il ne faut pourtant pas se tromper, Sang doré vaut beaucoup plus que la simple addition des éléments qui le compose. Tout d'abord, l'écriture en est impeccable, souvent très belle, et en tout cas d'une modernité presque surprenante. Nous sommes loin du kitsch à la Haggard. Ensuite, l'intrigue sait avec habilité user des stéréotypes les plus usés du genre, pour mieux les détourner. L'idéologie n'est pas colonialiste, l'auteur montre au contraire une grande connaissance et un grand respect de la civilisation arabe ; et la fin du roman reste ouverte, plutôt que de se contenter de la destruction habituelle de la cité mystérieuse. Que deviendra la civilisation d'Anz, libérée et ses oppresseurs, tombera-t-elle sous la coupe Européenne, y échappera-t-elle ? Le problème reste en suspense. Enfin, pas mal de traits d'humour viennent aérer l'action, souligner avec cynisme des archétypes de roman populaire. Quant à l'intrigue proprement dite elle est menée avec une telle dextérité que tout lecteur se fera prendre par le rythme haletant... Pas le temps de respirer, les rebondissements se multiplient.
     Sang doré est un roman jouant sur le mode mineur, bien sûr, mais d'une qualité surprenante, qui me semble nettement dépasser les maîtres du genre, Merritt et Haggard. C'est tout donc à l'honneur de Richard D. Nolane, le directeur de collection, que de nous avoir révélé une œuvre aussi plaisante.


André-François RUAUD (lui écrire)
Première parution : 1/7/1986 dans Fiction 376
Mise en ligne le : 9/10/2005


 

Dans la nooSFere : 63216 livres, 60004 photos de couvertures, 57777 quatrièmes.
7963 critiques, 34637 intervenant·e·s, 1336 photographies, 3678 Adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous écrire.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres. Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2019. Tous droits réservés.