Site clair (Changer
 
    Fiche livre     Connexion adhérent
Les Voyageurs de l'infini

Liliane KORB & Laurence LEFEVRE


Illustration de GESS

PÈRE CASTOR - FLAMMARION (Paris, France), coll. Castor Poche n° 645
Dépôt légal : avril 1998
Première édition
128 pages, catégorie / prix : 2
ISBN : 2-08-164330-8



Quatrième de couverture
     Si l'on sait avoir la tête dans les étoiles, on y voit des vaisseaux spatiaux, les plaines du pays d'Izbor ; on y entend parler khalkia ou tégoula. Mais chut ! D'autres planètes nous entendent peut-être...
Critiques
     Chacune devant leur clavier ou à quatre mains, les soeurs Korb écrivent depuis une vingtaine d'années. Avec un bonheur à peu près constant et dans des genres très variés — même si leur préférence semble aller désormais à la littérature pour la jeunesse. De Laurence seule — qui n'était pas encore Lefèvre — j'ai conservé le souvenir très fort de ce bel et étrange roman : Paris-Lézarde, paru en 1977 chez Calmann-Lévy. La même a récemment publié l'étonnant Week-end infernal, dans la collection « Vertige Fantastique » de la Librairie Hachette — ce court roman fonctionne comme une mécanique parfaite à la manière d'un « Chair de Poule » réussi ou d'un bon épisode de La Quatrième Dimension. L'oeuvre de Liliane m'est moins familière, elle est au moins l'auteur de La créature d'un autre monde, dans la collection « Faim de Loup ».
     Un recueil co-signé Liliane Korb et Laurence Lefèvre, qui plus est placé ouvertement sous le signe de l'altérité et dédié à Fredric Brown, ne pouvait donc qu'attirer l'attention de l'amateur à la fois de forme courte et de SF classique que je suis !
     Les Voyageurs de l'infini propose cinq nouvelles ayant pour point commun de mettre en scène des extraterrestres de passage sur notre planète. Il s'agit véritablement de Science-Fiction classique — au sens le plus précis de terme. La référence à Fredric Brown n'est en rien abusive : l'écriture est précise, fluide et soignée ; le ton est léger ; l'humour est omniprésent ; les variations de point de vue donnent une diversité d'approche et les chutes sont toujours bien amenées — celle de la dernière nouvelle, Les éclaireurs, repose sur une véritable trouvaille et « piège » même un lecteur adulte ! Ajoutons que ce recueil est illustré avec beaucoup de bonheur par un certain Gess dont je ne sais malheureusement rien (Membre de « l'écurie Delcourt », Gess est notamment le dessinateur de la série Carmen McCallum. Il semble s'intéresser depuis peu aux couvertures de romans : ainsi retrouve-t-on son nom sur un certain nombre des bouquins de l'Atalante. Voilà pour ton info, Francis. NDRC)
     Les Voyageurs de l'infini est un des meilleurs livres de Science-Fiction pour la Jeunesse publié ces dernières années. A placer entre toutes les mains ! Grandes ou petites...

Francis VALÉRY
Première parution : 1/7/1998 dans Bifrost 9
Mise en ligne le : 5/9/2003

retour en haut de page

Dans la nooSFere : 76635 livres, 87727 photos de couvertures, 72485 quatrièmes.
8551 critiques, 41734 intervenant·e·s, 1594 photographies, 3744 adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous contacter.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres et ne publions pas de textes.
Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2022. Tous droits réservés.