Site clair (Changer
 
    Fiche livre     Connexion adhérent
Le Piège aux sorciers

Laurent GENEFORT


Cycle : Alaet  vol. 5 


Illustration de Philippe CAZA
Illustrations intérieures de Philippe CAZA

DEGLIAME (Maisons-Alfort, France), coll. Le Cadran bleu - Légende n° 27
Dépôt légal : mai 2002, Achevé d'imprimer : avril 2002
Première édition
Roman, 140 pages, catégorie / prix : 6,40 €
ISBN : 2-914088-26-4
Format : 12,0 x 18,5 cm  
Genre : Fantasy



    Quatrième de couverture    
     Quel rapport y a-t-il entre un centaure zébré, des squelettes ambulants, l'arbre ouak-ouak, des gargouilles volantes, et une multitude de sorciers ? Réponse : une forêt ensorcelée dans laquelle Alaet le fameux voleur de Karnab, s'est imprudemment aventuré... Pour échapper à Aïchane, l'apprentie sorcière, et s'évader du piège aux sorciers, il devra trouver le moyen d'anéantir le sortilège qui le maintient prisonnier de la forêt... au risque de périr, lui et ses amis !
 
    Critiques    
     Parce qu'une sorcière a voulu étendre son pouvoir, elle a ouvert une brèche dans un monde parallèle dont le contenu pénètre doucement celui d'Alaet et le menace sérieusement. Le jeune garçon va trouver suffisamment d'alliés pour venir à bout du danger.
     Je suppose que les autres aventures d'Alaet sont calquées sur le même schéma. Le schéma narratif type en cinq point que l'on apprend dans certaines classes... Mais cela n'a guère d'importance... En effet ce qui importe c'est que Genefort raconte son histoire en vingt chapitres et que dans chacun de ces chapitres il se passe quelque chose... Le lecteur subit une histoire qui va de rebondissement en rebondissement jusqu'à la chute heureuse qui met Alaet sur la piste d'une nouvelle aventure...Voilà pour la forme...Pour ce qui est du fond il est à la hauteur. Genefort écrit un hymne à la tolérance, à la compréhension de l'autre, à la gentillesse. Et cela d'une manière insidieuse — on trouvera bien quelques énoncés directs de ces nécessités (tolérance...gentillesse, etc), comment faire autrement ? — qui doit donner l'impression au jeune lecteur qui s'est un temps identifié au héros (poids, taille, âge, envies), que ces « valeurs » sont naturelles...
     Dans une époque où le cynisme des lucides est plus de mise que l'optimisme un peu béat des pleins d'espoir, il me semble important d'offrir à lire aux jeunes lecteurs des textes et des histoires lucides quant au comportement « négatif » et pleines d'espoir quant à ce que l'on peut leur opposer.
     Bien sûr les amateurs adultes de Genefort seront sans doute déçus de ne pas retrouver l'auteur qu'ils aiment, par contre je suis persuadé que le jeune lecteur devenu adulte prendra plaisir à découvrir sa production plus ambitieuse...

Noé GAILLARD
Première parution : 21/11/2002 nooSFere


     Apres avoir créé le personnage d'Alaet pour les adultes, Genefort l'a adapté à destination d'un plus jeune public. Le Piège au sorcier est le cinquième roman de la série des aventures de ce garçon aventurier qui tient à la fois du Cugel de Vance et de Sindbad le marin. Régulièrement, ses pas le mènent dans des pièges dont il passe son temps à essayer de s'extirper.

     Dans Le Piège aux sorciers, notre jeune voleur de Karnab chemine depuis une semaine dans une sombre forêt, en route vers de nouvelles aventures, lorsqu'il se retrouve prisonnier d'un vaste cercle magique. Explorant sa prison, il ne tarde pas à découvrir qu'il n'est pas le seul a être retenu dans les rets invisibles : il y a aussi Aïchane, une apprentie sorcière qui, dès l'abord, s'en prend à lui. Les rencontres en ces lieux ne sont d'ailleurs guère amicales. Sorciers rébarbatifs, squelettes ambulants, arbre ouak-ouak aux frondaisons agressives... À l'aide de compagnons de fortune, Alaet cherche à anéantir le sortilège qui le maintient prisonnier.

     Le schéma est un peu éculé, d'autant que Genefort l'a utilisé dans Le Labyrinthe sans retour, troisième roman de la série. Il y était déjà question de créatures et de sorciers prisonniers d'un piège bâti afin de capturer des êtres d'essence magique ou usant de magie. Aveu involontaire ? Genefort fait intervenir un personnage rencontré par Alaet au cœur du labyrinthe et avec lequel le jeune voleur était parvenu à s'évader. Dommage de la part d'un auteur talentueux qui a prouvé à de nombreuses reprises qu'il est un bâtisseur de mondes, d'univers même, et qu'il peut bien mieux que cette aventure pâlichonne et sans relief, où les péripéties se suivent de manière un peu artificielle.

Jonas LENN
Première parution : 1/10/2002 dans Asphodale 1
Mise en ligne le : 1/9/2004


 
retour en haut de page

Dans la nooSFere : 70280 livres, 80197 photos de couvertures, 65434 quatrièmes.
8418 critiques, 37551 intervenant·e·s, 1487 photographies, 3722 adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous contacter.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres. Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2020. Tous droits réservés.