Site clair (Changer
 
    Fiche livre     Connexion adhérent
Coulez le Barracuda !

Michael DIMERCURIO

Titre original : Barracuda, Final Bearing, 1996

Traduction de Denis CHAPUIS & Dominique CHAPUIS

LIVRE DE POCHE (Paris, France), coll. Thrillers n° 17128
Dépôt légal : mars 2000
510 pages
ISBN : 2-253-17128-X   



    Quatrième de couverture    
     2002. L'Extrême-Orient est près de l'embrasement depuis que le Japon s'estime menacé par le jeune État de Grande-Mandchourie, composé de territoires arrachés à l'ex-URSS et à la Chine. Mandatés par l'ONU, les États-Unis instaurent un blocus navaL. L'US Navy se heurte alors aux sous-marins japonais Destiny. Réfractaire aux lourdeurs de la machine de guerre américaine, l'amiral Pacino, bien connu des lecteurs d'Opération Seawolf et du Sous-marin de l'Apocalypse, comprend vite qu'il n'existe qu'un moyen de ramener le Japon dans le concert des nations : réduire à néant ses visées guerrières.
     A l'aide de deux sous-marins de type Seawolf, le Piranha et le Barracuda, il se lance alors dans une mission presque impossible...
 
    Critiques    
     Le roman sous-marinier est un genre en soi. Qu'on aime ou pas. Mais que technologie et besoin d'une situation explosive font vite virer à la prospective. Or, malgré d'assez intéressants ordinateurs bioniques, c'est ce qui gâte ce thriller, pourtant cohérent, bien ficelé, efficace et doté d'une couverture de Manchu. En effet, on n'est pas tenu de goûter l'éloge des baroudeurs contre les politiques, avec exception pour la première femme présidente des États-Unis parce qu'elle comprend les premiers et ressemble à Miss Thatcher. Ensuite, dès 1996 (le copyright) l'état du monde pour 2002 était peu plausible, quoi qu'on pense du méchant de service, le Japon : guerre entre l'Occident et une coalition islamique, dictature en Inde, Mandchourie indépendante, soutien de Washington à la Chine littorale indépendante itou, parce qu'elle n'est plus « communiste » (mais l'Amérique, entre autres, a-t-elle jamais boudé les bourreaux de Tienanmen ?). Et un président américain sortant, candidat en 2000, supposait que Clinton échoue l'année de sortie du livre et que la copie de Miss Maggy soit démocrate. Tout cela doit sans doute moins à l'uchronie qu'aux options de l'auteur. Ce qui en fait un document politico-historique, intéressant mais moyennement réjouissant d'un point de vue politique...

Éric VIAL (lui écrire)
Première parution : 1/9/2000 dans Galaxies 18
Mise en ligne le : 1/3/2002


 
retour en haut de page

Dans la nooSFere : 66461 livres, 67094 photos de couvertures, 61304 quatrièmes.
8090 critiques, 36367 intervenant·e·s, 1463 photographies, 3690 adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous écrire.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres. Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2019. Tous droits réservés.