Site clair (Changer
 
  Critiques  
 
  Livres  
 
  Intervenants  
 
  Prix littéraires  
 
  Adaptations  
    Fiche livre     Connexion adhérent
Genesis

John CASE

Titre original : The Genesis Code, 1998

Traduction de Nicole HIBERT

LIVRE DE POCHE (Paris, France), coll. Thrillers n° 17130
Dépôt légal : avril 2000
512 pages
ISBN : 2-253-17130-1   



    Quatrième de couverture    
     Quel secret l'abbé Azetti a-t-il donc entendu en confession, de la part de son ami le Dr Baresi, pour se précipiter aussitôt à Rome ? Pourquoi les autorités du Vatican vont-elles choisir le silence ?
     En divers points du monde, des enfants sont assassinés avec leur mère, par le feu, comme s'il s'agissait d'un acte rituel. Ces meurtres sont-ils liés à ce qui se passait dan la clinique du Dr Baresi, à la clientèle internationale ?
     Après la mort atroce de sa soeur et de son neveu, Joe Lassiter, créateur et patron d'une agence privée de renseignements, va chercher la vérité. Une vérité que les hommes du mystérieux réseau « Umbra Domini » veulent à tout prix empêcher d'éclater, même si pour cela ils doivent jalonner leur route de cadavres. Une vérité qui pourrait bouleverser la civilisation, au croisement des plus profonds mystères religieux et de la biogénétique...
 
    Critiques    
     C'est un thriller. Le patron d'une grande agence de détectives privés enquête sur l'assassinat de sa sœur et de son neveu. Entre les États-Unis, Rome, l'Ombrie ou la Suisse, on multiplie décors, crimes, et ficelles du genre : ainsi, le lecteur peut s'enorgueillir de sa longueur d'avance sur les personnages pour deviner ce que contient un flacon, ou pour se méfier d'une infirmière bigote. Il apprécie moins sa propre mise à l'écart du secret d'une confession, qui occupe les premières pages et perdure, pas plus que le retard volontaire et non justifié avant qu'une lettre révélatrice soit enfin traduite. On pardonne, d'autant que les méchants sont des intégristes rêvant croisades, vomissant Vatican 2 (mais amis de Jean-Paul non moins 2), infiltrant le FBI, et comptant un ancien agent secret tueur de Bosniaques ou de Basques. Si on ajoute par exemple que le héros note que vu ses tarifs, ses clients sont très riches donc souvent malhonnêtes, on a un discours assez éloigné des canons du genre. Et la SF ? Il y en a. Ou de la science, côté clonage. Et des références catholiques, côté reliques, qu'un peu de mauvais esprit fait classer dans le fantastique ou la fantasy... Comme tout se mêle, le lecteur a plus que des chances d'apprécier, en attendant la dernière page, qui justifie à elle seule que l'on parle ici de ce livre.

Éric VIAL (lui écrire)
Première parution : 1/9/2000 dans Galaxies 18
Mise en ligne le : 1/3/2002


 
retour en haut de page
Dans la nooSFere : 64555 livres, 62595 photos de couvertures, 59239 quatrièmes.
8085 critiques, 35402 intervenant·e·s, 1411 photographies, 3682 Adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous écrire.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres. Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2019. Tous droits réservés.