Site clair (Changer
 
    Fiche livre     Connexion adhérent
Musique de l'énergie

Roland C. WAGNER



Illustration de Philippe CAZA

NESTIVEQNEN , coll. SF n° (1)
Dépôt légal : août 2000
Recueil de nouvelles, 288 pages, catégorie / prix : 15,09 €
ISBN : 2-910899-21-7   
Genre : Science-Fiction



    Quatrième de couverture    
     Par sa capacité à jongler avec les genres et les styles, à plonger les lecteurs dans univers variés et haut en couleurs, Roland C. Wagner nous fait ici la démonstration de son grand talent de nouvelliste.
     Musique de l'énergie réunit les meilleurs nouvelles de Roland C. Wagner, dont :
  • Faire part, Prix Rosny aîné 1983
  • HPL (1890-1991), Prix Rosny Aîné 1997
  • Fragment du livre de la mer, Prix Tour Eiffel de la nouvelle.
     « RCW savait certainement qu'il abordait une fraction de l'histoire restée secrète, et que les éditeurs américains refuseraient toujours de toucher même avec des pincettes. [...] Peut-être fallait-il qu'un écrivain français brise le mur du silence. »
Extrait de la préface de Norman Spinrad

    Sommaire    
1 - Norman SPINRAD, Introduction à "Musique de l'énergie", pages 5 à 9, Introduction (lire ce texte en ligne)
2 - Les Trois lois de la sexualité robotique, pages 11 à 11, Nouvelle
3 - Blafarde ta peau, rouge ton regard, pages 13 à 25, Nouvelle
4 - Fragment du livre de la mer, pages 27 à 39, Nouvelle
5 - 20 ans sur un trône, pages 41 à 45, Nouvelle
6 - chaque nuit, pages 47 à 61, Nouvelle
7 - ce qui n'est pas nommé, pages 63 à 85, Nouvelle
8 - Le Temps : un oeil ouvert dans la nuit, pages 87 à 91, Nouvelle
9 - A la saignée du coude, pages 93 à 99, Nouvelle
10 - celui qui bave et qui glougloute, pages 101 à 158, Nouvelle
11 - Faire-part, pages 159 à 169, Nouvelle
12 - Hors monde Hors temps, pages 171 à 182, Nouvelle
13 - Musique de l'énergie, pages 183 à 260, Nouvelle
14 - H.P.L. (1890-1991), pages 261 à 277, Nouvelle

    Prix obtenus    
Faire-part : Rosny aîné, nouvelle / Short story, 1983
Fragment du livre de la mer : Tour Eiffel, nouvelle française, 1998
H.P.L. (1890-1991) : Rosny aîné, nouvelle / Short story, 1997
 
    Critiques    
     Plus d'un quart de siècle après avoir déboulé dans le fandom, à la convention européenne de SF de Grenoble, et après quelque quarante romans sous son nom ou sous des pseudonymes plus ou moins translucides, Roland Wagner pour ses quarante ans, s'offre et nous offre un recueil de nouvelles en forme de récapitulatif. Treize textes, peut-être parce qu'il n'est pas superstitieux, allant d'une à près de 80 pages, de 1981 à 1999, et de fanzines aujourd'hui oubliés aux volumes du Fleuve Noir et aux revues spécialisées (sauf Galaxies — horresco referens...) en passant par une reprise au Livre de Poche et le bulletin municipal de Paris, diffusé à l'intérieur du boulevard périphérique mais moins souvent lu que jeté et de toutes façons peu trouvable dès la proche banlieue. L'appareil critique exemplaire indique d'ailleurs toutes les publications originelles et les moindres rééditions.
     Les textes les plus anciens, venus de la première moitié des années quatre-vingt, avec des résurgences jusqu'en 1992 et 1993, sont plutôt brefs et baignent le plus souvent dans des univers glauques, faits d'errances urbaines, de nuits sous la pluie, de drogues et de rock, avec rockloubs en prime, et aussi déglingue, solitude, et enlisement insensible sous le signe du temps ennemi conduisant à la mort. Cela dit, dans les mêmes années, une autre veine se dessine, celle de l'humour, peut-être pas toujours alors des plus raffinés, avec une pochade de 1981 à base de sexualité robotique et une farce scatologique prenant à contre-pied les principes écologiques. S'y ajoute, remontant à 1985, la description d'une initiation dans une culture étrange et archaïque, aux fonctionnements sexuels et familiaux originaux, mais où le plus étonnant est sans doute purement linguistique, et qui renvoie à une forme d'ethno-fiction dont l'auteur était pourtant peu coutumier. Ceux qui n'ont découvert ce dernier que ces dernières années feront des découvertes, les autres aussi, car il est peu probable que, malgré les rééditions, ils aient l'ensemble des ces textes dans leur bibliothèque, et l'agencement général fait que même en les connaissant, on peut les redécouvrir sous un nouvel éclairage, du fait de ce qui les suit ou les précède. Quant à l'autre versant du recueil, les textes récents, plus longs, ils surprendront moins, sauf peut-être celui déjà dénoncé comme de diffusion purement parisienne, une histoire de dauphins écrite sur mesure pour amadouer un public ignorant tout du genre, et accessoirement pour remporter le Prix Tour Eiffel. Mais le tout n'est pas moins varié, avec un western lovecraftien, cyberpunk plus déjanté que la moyenne, une uchronie littéraire non moins lovecraftienne et un texte, le seul, explicitement situé dans le monde des Futurs mystères de Paris, et plus exactement de la Grande terreur primitive, avec autant de rock qu'il pouvait parfois y en avoir dans la décennie précédente, mais sur un tout autre ton. On les a vus dans deux anthologies du Fleuve, et l'anthologie des meilleurs récits de l'année 1998, chez Orion, ce qui fait que ce seront sans doute des découvertes pour moins d'amateurs, mais sait-on jamais...
     Bref, le collectionneur fou se devra de l'acheter, l'amateur inconditionnel aussi, et les autres vont faire des découvertes. Que demander de plus, en attendant une nouvelle aventure de Tem, une suite du Chant du cosmos ou un autre recueil, centré sur certain porcelet transgénique.


Éric VIAL (lui écrire)
Première parution : 1/12/2000 dans Galaxies 19
Mise en ligne le : 1/3/2002


 
retour en haut de page

Dans la nooSFere : 67699 livres, 69949 photos de couvertures, 62647 quatrièmes.
8101 critiques, 36080 intervenant·e·s, 1468 photographies, 3698 adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous contacter.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres. Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2020. Tous droits réservés.