Site clair (Changer
 
    Fiche livre     Connexion adhérent
Hommes de la Lune / Le monde en feu

Algis BUDRYS & Walter Michael MILLER


Illustration de François ALLOT

DENOËL (Paris, France), coll. Etoile Double n° 10
Dépôt légal : octobre 1984
Première édition
Anthologie, 160 pages, catégorie / prix : 19 FF
ISBN : 2-207-34010-4
Format : 11,0 x 18,0 cm
Genre : Science-Fiction



Quatrième de couverture
     LE MONDE EN FEU
     Chaque révolution se nourrit de celle qui l'a précédée, et les révolutions de l'avenir seront trahies à leur tour.

     Après la chute de l'ancien régime, il s'était étonné de constater que les objectifs de ceux qui l'avaient renversé étaient totalement divergents.
     Presque tous auraient donné leur vie pour renverser ce régime haï, mais, après la révolution, d'innombrables régimes nouveaux avaient surgi, avides de prendre la place de l'ancien, des régimes jusque-là cachés dans le cœur des hommes... Cette période fut pire que les années de lutte.

     HOMMES DE LA LUNE
     Les conditions sont dures, sur les chantiers lunaires. La révolte couve, à l'arrivée du vaisseau étranger.

     L'homme, à l'entrée de l'astronef, brandissait une arme.
     — Qui vous a envoyé ici ? Vous êtes officier ? chef de compagnie ?
     — Moi ? Je suis seulement un des électros de la brigade B. Les copains et moi, on a entendu dire qu'il y avait des filles, et on...
     Un voyant rouge s'alluma. « J'écoute » Une voix de femme. Lije sentit sa poitrine se serrer.
     — Entre, mon lapin. On est bien ici, et il y fait chaud. Je vais te présenter à ces dames. Lije resta longtemps absent.
Sommaire
Afficher les différentes éditions des textes
1 - Algis BUDRYS, Le Monde en feu (The Burning World, 1957), pages 7 à 61, nouvelle, trad. Frank STRASCHITZ
2 - Walter Michael MILLER, Hommes de la Lune (The Lineman, 1957), pages 67 à 157, nouvelle, trad. Michel DEUTSCH
Critiques
     Pour Budrys, la société idéale semble être composée de « familles libres et armées ». Il a sans doute de I'esprit pionnier plein la tête, et quelques rêves libertariens ; l'abondance d'énergie permettrait selon lui de supprimer toute administration : pour I' auteur, ce mot est synonyme de bureaucratie, donc ( ?) de totalitarisme, péril mortel que seules une version améliorée du bon vieux Colt et la suppression entre autres choses, de toute aide sociale, permettent d'éviter. Seuls problèmes : ne devrait-on pas constituer une armée ? Faut-il tuer les opposants ou simplement truquer les élections ?
     Miller, de son côté, décrit la vie des pionniers travaillant sur la lune : sueur virile et courage, problèmes dus à l'arrivée d'un bordel ambulant... le tout, pour rester dans le ton, est pimenté de commentaires sur un « Parti », d'opposition, pourvu de militants cogneurs et cherchant à déclencher une grève, au mépris de l'intérêt général.
     Il se peut que tout cela vous plaise... pour qui votez-vous, au juste ?

Éric VIAL (lui écrire)
Première parution : 1/2/1985 dans Fiction 359
Mise en ligne le : 1/10/2003

retour en haut de page

Dans la nooSFere : 77346 livres, 88389 photos de couvertures, 73258 quatrièmes.
8577 critiques, 42069 intervenant·e·s, 1604 photographies, 3748 adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous contacter.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres et ne publions pas de textes.
Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2022. Tous droits réservés.