Site clair (Changer
 
    Fiche livre     Connexion adhérent
Forteresse des étoiles (tome 1)

Carolyn Janice CHERRYH

Titre original : Downbelow Station, 1981
Première parution : DAW, 1981 (en un volume)
Cycle : Company Wars - Cyteen (découpage annexe)

Traduction de Daniel LEMOINE
Illustration de Éric SEIGAUD

OPTA , coll. Galaxie-bis n° 138
Dépôt légal : novembre 1985
Roman, 320 pages
ISBN : 2-7201-0244-4
Format : 11,0 x 18,0 cm
Genre : Science-Fiction



Quatrième de couverture
C'était la guerre entre l'Empire terrien et ses lointaines colonies stellaires. Le conflit n'allait pas manquer de s'étendre d'un bout à l'autre de l'Univers, un conflit où l'imposante station spatiale proche de l'étoile de Pell pouvait devenir un point stratégique de la plus haute importance. Car celui qui en avait le contrôle possédait la clé de voûte de la défense terrienne ou une base idéale pour une contre-offensive de l'Empire.
Mais Pell avait toujours tenu à sa neutralité et semblait bien décidée à conserver son indépendance face aux excès des uns et aux ambitions des autres.

FORTERESSE DES ETOILES a obtenu le PRIX HUGO du meilleur roman de science-fiction, à la Convention de Chicago.
Critiques
     Forteresse des Étoiles trace dans ses grandes lignes le récit d'une guerre future ; guerre économique, politique et militaire entre l'Union, regroupant la plupart des colonies humaines, et la Compagnie, représentant la Terre et ses quelques bases menacées par l'expansion unioniste. L'affrontement oppose deux titans inégaux qui ne possèdent pas la même force et dont l'un prône l'organisation et la discipline que l'autre ne parvient pas à faire respecter dans ses propres rangs.
     L'Union va gagner. Cela ne fait aucun doute. Elle se trouve déjà quasiment maîtresse de l'espace au-delà de Pell, la dernière station encore libre. Seule la flotte vieillie de Mazian, la très ancienne et très capricieuse flotte qui n'obéit plus aux directives de la Compagnie, menace la sérénité des unionistes. Mais pour combien de temps encore ?
     Il ne s'agit pas d'un roman mené tambour battant où les péripéties s'enchaînent les unes après les autres comme les pierres d'un édifice infini, sans finalité. Forteresse des Étoiles ne répond pas tout à fait aux critères du Space Opéra classique. Cherryh, on le sent, se tient en retrait de ses personnages. Elle les dirige et les anime d'une main froide, maniant une écriture simple, sans fioritures, sans effets ni recherches poétiques. Cela surprend dans les premières pages. On pouvait s'attendre, au vu de la traduction française du titre, à une histoire flamboyante et exubérante, dans le style d'un Charles Henneberg.
     Or, il n'en est rien. Cherryh utilise le temps romanesque à bon escient, avec lenteur et saveur, construisant petit à petit, trait après trait, un univers cohérent mais fragile, constamment aguiché par le chaos, où la guerre prend les allures d'une paix hostile.
     Cette réédition de Forteresse des Étoiles en Galaxie-Bis se scinde en deux volumes. Une impatience tranquille semble être de mise après la lecture de la première partie et dans l'attente de la seconde.

Éric SANVOISIN
Première parution : 1/7/1986 dans Fiction 376
Mise en ligne le : 3/11/2003

Cité dans les Conseils de lecture / Bibliothèque idéale des oeuvres suivantes
Lorris Murail : Les Maîtres de la science-fiction (liste parue en 1993)  pour la série : Company Wars - Cyteen

retour en haut de page

Dans la nooSFere : 73298 livres, 80437 photos de couvertures, 68720 quatrièmes.
8517 critiques, 39515 intervenant·e·s, 1513 photographies, 3732 adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous contacter.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres et ne publions pas de textes.
Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2021. Tous droits réservés.