Site clair (Changer
 
    Fiche livre     Connexion adhérent
Voyage à Bangor

William Olivier DESMOND




José CORTI (Paris, France), coll. Merveilleux n° 24
Dépôt légal : 2ème trimestre 2004
312 pages, catégorie / prix : 18 €
ISBN : 2-7143-0874-0   
Genre : Fantastique



    Quatrième de couverture    
     Sur les routes de la Nouvelle-Angleterre, Harley-Davidson entre les jambes, le narrateur part en quête du carnet de notes du « Maître ». En chemin, il subit, entre autres avanies, une pluie de crapauds, avant d'atteindre un village qui n'est sur aucune carte. Dans une bibliothèque aux perspectives impossibles, on lui remet un carnet virtuel puis le voilà qui se retrouve dans une grotte, sorte de matrice primitive d'où remontent des souvenirs.
     Commence alors un véritable voyage initiatique sur le modèle de la Divine Comédie de Dante : un passage du Styx, une visite aux enfers, au purgatoire puis au paradis, sa fidèle moto métamorphosée tout à tour en bateau puis en avion. Il aura deux guides pendant ce voyage : Ambrose Bierce (en enfer) puis Cyrano de Bergerac (dans le purgatoire).
     Jamais il ne perdra de vue le but de son entreprise improbable : retrouver le carnet et le remettre au « Maître », mais y parviendra-t-il ?
     Ce roman au ton si allègre, si souvent caustique, mais jamais exempt d'émotion, nous entraîne presque malgré nous dans cet autre monde vrai et faux du conte où la littérature — et ses pouvoirs — est finalement la grande héroïne car le lecteur, une fois la lecture commencée, aura du mal à lâcher ce roman labyrinthique.

     Né en 1939, William Olivier Desmond est le traducteur français de Stephen King.
 
    Critiques    
     Un français, professeur de lettres et grand amateur de fantastique — mais aussi de Easy Rider — , loue une Harley Davidson pour se rendre dans le Maine à la rencontre du « maître » — les amateurs sauront immédiatement de qui il s'agit. En chemin, la réalité dérape : ici une pluie de crapauds aux dents pointues, là un sombre antiquaires aux curieuses exigences... Des faits bizarres se succèdent, comme autant de références à des écrits du maître, justement. Le narrateur se croit d'abord la victime d'une étonnante mystification, mais, bien vite, il bascule dans une dimension fantastique...

     Bel hommage à Stephen King — dont William Olivier Desmond a traduit nombre de romans — , ce Voyage à Bangor nous convie à une étrange balade aux Enfers, aux côtés d'Ambrose Bierce et de Cyrano de Bergerac. Le narrateur, en qui on devine un double de l'auteur, suit cet incroyable parcours avec une certaine désinvolture, comme si la pratique régulière de la littérature fantastique l'avait préparé à accepter n'importe quelle situation. Le ton est léger, spirituel, agrémenté d'une fine érudition. Avec beaucoup d'aisance, Desmond mène cette intrigue assez lâche, sautant du coq à l'âne d'une manière qui semble parfaitement évidente, faisant même surgir un conte arabe au détour d'une page.
     Les esprits attachés à la rationalité ne pourront pas suivre aisément cet itinéraire imaginaire. En revanche, les amateurs de fantastique ou de merveilleux noir apprécieront sans nul doute cette ambiance fantasque, car, même si au bout du compte il n'est qu'une parenthèse qui ne mène nulle part, ce voyage « au pays des livres magiques » témoigne d'une généreuse passion pour les littératures de l'Imaginaire.

Pascal PATOZ (lui écrire)
Première parution : 7/3/2005 nooSFere


 
retour en haut de page

Dans la nooSFere : 66536 livres, 67250 photos de couvertures, 61389 quatrièmes.
8090 critiques, 36390 intervenant·e·s, 1463 photographies, 3690 adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous écrire.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres. Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2019. Tous droits réservés.