Site clair (Changer
 
    Fiche livre     Connexion adhérent
Une mer sans rivage

Sean RUSSELL

Titre original : Sea Without a Shore, 1996

Cycle : Un monde sans fin  vol. 2

Traduction de Lionel DAVOUST
Illustration de BEET

L'ATALANTE (Nantes, France), coll. La Dentelle du Cygne n° (154)
Dépôt légal : octobre 2006
Roman, 624 pages, catégorie / prix : 24 €
ISBN : 2-84172-345-3   
Genre : Fantasy



    Quatrième de couverture    
     Le jeune naturaliste farrois Tristam Flattery a traversé les océans en quête de la regis, cette plante de longévité qui entretient des liens mystérieux avec les arts des mages présumés disparus.
     Mais, sur l'île paradisiaque de Varua, les cultures farroise et insulaire peinent à se comprendre, et la regis, frappée d'un très lourd tabou, éveille les rivalités. Tristam, lui, lutte contre le don qui veut éclore en lui contre son gré.
     Pendant ce temps, en Farreterre, les factions rivales de la cour sortent de l'ombre. L'enjeu de leur affrontement n'est rien moins que le contrôle des pouvoirs incommensurables des mages, pouvoirs qui rompraient l'équilibre fragile des nations de la mer Entyde.
     De part et d'autre du globe s'engage alors une course insensée pour le savoir et l'avenir même du monde.

     Entre intrigues politiques, occultisme et exotisme, Une Mer sans rivage conclut de manière spectaculaire et radicale l'aventure débutée dans Un Monde sans fin.
 
    Critiques    
     Suite d'Un Monde sans fin, Une Mer sans rivage continue l'exploration d'Océana tout en faisant progresser l'intrigue. Tristam Flattery ne peut plus ignorer, à présent, la nature magique de ses pouvoirs, mais cherche à comprendre pourquoi il en est le dépositaire. Tandis que les diverses factions composant les membres de l'expédition se battent pour la possession des secrets que les mages auraient dissimulé avant de laisser la place à l'empirisme scientifique, l'intrigue se concentre sur les complots qui se trament en Farreterre contre la cour. De nouveaux personnages apparaissent, dont la plupart évoquent d'authentiques figures du siècle des lumières. Le peintre Averil Kent joue un rôle de plus en plus prépondérant face à Palle, qui gagne ses galons de méchant de grande envergure.

     Pendant que se déroulent ces luttes, le véritable enjeu de l'affrontement apparaît insensiblement. Tristam, comme d'autres, n'est qu'un pion dans la dernière tentative des mages à présent disparus pour amener le rétablissement de l'ancien monde. Dans ce second tome, la course de vitesse émaillée de nombreux rebondissements a pris le pas sur les discussions sur la nature du monde. Malgré quelques longueurs, on ne peut qu'apprécier l'art avec lequel Sean Russel mêle aventure et réflexions philosophiques. Sa vision décalée du siècle des Lumières est des plus passionnante, et il nous offre ici une grande histoire.

Claude ECKEN (lui écrire)
Première parution : 1/1/2007 dans Bifrost 45
Mise en ligne le : 14/3/2008


 
retour en haut de page

Dans la nooSFere : 67578 livres, 69572 photos de couvertures, 62519 quatrièmes.
8101 critiques, 36012 intervenant·e·s, 1468 photographies, 3698 adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous contacter.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres. Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2020. Tous droits réservés.