Site clair (Changer
 
    Fiche livre     Connexion adhérent
L'Épée noire

Michael MOORCOCK

Titre original : The Bane of the Black Sword, 1977

Cycle : Elric  vol. 7 

Traduction de Frank STRASCHITZ
Illustration de Marc MORENO

POCKET (Paris, France), coll. Science-Fiction / Fantasy n° 5183
Dépôt légal : avril 2006
Recueil de nouvelles, 192 pages, catégorie / prix : 5
ISBN : 2-266-15947-X   
Genre : Fantasy


Autres éditions
   in Le Cycle d'Elric, OMNIBUS, 2006
   in Le Cycle d'Elric, 2010
   POCKET, 1984, 1989, 1990, 1992, 1993, 1997, 2001
   TEMPS FUTURS, 1982, 1982

    Quatrième de couverture    
     Le sorcier fou, revenu de l'enfer sain et sauf, frissonnait de peur ; il voyait un peu l'avenir et savait qu'Elric l'attaquerait. Alors il nomma la créature et elle s'éveilla. Bientôt elle goûterait l'appétissante saveur de l'âme humaine. La plainte du Géant du vent déchaîna le chaos sur toute la Terre, l'épée d'Elric se leva et s'abattit en hurlant un chant de mort. Partout les combattants luttaient, saignaient et mouraient. L'épée noire, échappant au prince albinos, prenait racine dans les chairs et gémissait de plaisir en lapant la substance des vivants.
     Elric n'était pas responsable, il jouait son rôle ; il était le Porte-Epee.

     Michael Moorcock naît à Londres le 18 décembre 1939, à temps pour voir les bombes allemandes rythmées sa petite enfance : de la vision du monde comme apocalypse lente sous l'obscure clarté de l'entropie. Son père, ingénieur, l'inscrit en vain dans des cours privés successifs : à quinze ans, il rompt avec l'entropie scolaire. Ce qui lui plaît c'est le rock : il est guitariste et chanteur dans plusieurs groupes, dont l'un part en Europe du Nord, où le feu des croisés brûle sur les paysages glacés. Il aime écrire, il publie son premier texte dans une fanzine, à douze ans ; à dix-huit ans il devient rédacteur en chef de Tarzan Adventures, un périodique pour la jeunesse. Nous sommes en 1957 à Londres, une ville où les choses vont très vite : les civilisés, gris de fatigue, sentent brusquement qu'ils ont nourri des jeunes barbares flamboyants. Les premières aventures d'Elric publiées en 1961, donnent la branle à une cascade de héros qui survolent les horreurs de la Terre avec un détachement cynique ; Sojan, Kane, Corum, Dorian Hawkmoon, Erekosé, Jerry Cornélius, Von Beck, Oswald Bastable, ont chacun leur monde crépusculaire, mais leur errance les conduit sur les routes du multivers où ils se rencontrent et comprennent qu'is son des incarnations d'un même et seul antihéros archétypal : le Champion Eternel, déstabilisé par la guerre sans merci de l'Ordre et du Chaos. Autre bataille : celle de Moorcock, à la tête de la revue New Worlds et des auteurs modernes (1964-1969), livre aux traditionnalistes. Quel jeu de jambes !

    Cité dans les Conseils de lecture / Bibliothèque idéale des oeuvres suivantes :    
 
Jacques Goimard & Claude Aziza : Encyclopédie de poche de la SF (liste parue en 1986)  pour la série : Elric
Jean-Pierre Fontana : Sondage Fontana - Fantasy (liste parue en 2002)  pour la série : Elric
André-François Ruaud : Cartographie du merveilleux (liste parue en 2001)  pour la série : Elric
Jean-Bernard Oms : Top 100 Carnage Mondain (liste parue en 1989)  pour la série : Elric

 
    Critiques des autres éditions ou de la série    

 
retour en haut de page

Dans la nooSFere : 68204 livres, 72268 photos de couvertures, 63167 quatrièmes.
8211 critiques, 36358 intervenant·e·s, 1472 photographies, 3700 adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous contacter.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres. Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2020. Tous droits réservés.