Site clair (Changer
 
  Critiques  
 
  Livres  
 
  Intervenants  
 
  Prix littéraires  
 
  Adaptations  
    Fiche livre     Connexion adhérent
L'Empire de la déraison

Greg KEYES

Titre original : Empire of Unreason, 2000

Cycle : L'Age de la déraison  vol.

Traduction de Jacques CHAMBON
Illustration de Julien DELVAL

POCKET (Paris, France), coll. Science-Fiction / Fantasy n° 5918
Dépôt légal : avril 2007
544 pages, catégorie / prix : 10
ISBN : 978-2-266-16326-2   
Genre : Science-Fiction



    Quatrième de couverture    
     Les sombres créatures découvertes par Newton et Franklin ont désormais un nom : les malakim. Après avoir bouleversé toute l’Europe, ils se dirigent cette fois vers l’Amérique où leur instrument de destruction prend la forme d’un bien étrange personnage, appelé Enfant-Soleil.
     Benjamin Franklin et sa Junte, la société secrète qu’il a organisée, sont sur leurs gardes et luttent farouchement pour venir à bout de ces anges démoniaques. Il aura besoin de l’aide du chaman Red Shoes mais aussi d’Adrienne de Montchevreuil, toujours en quête de son fils disparu. La science pourra-t-elle les aider à conserver les dernières franges de liberté et de raison de l’humanité ?

     L’auteur du Roi de bruyère poursuit dans ce troisième épisode de L’âge de déraison son aventure flamboyante à travers un XVIIIe siècle parallèle. Une saga de fantasy en costumes d’époque où de célèbres personnages de notre Histoire vivent entre raison scientifique et folie magique.

    Cité dans les Conseils de lecture / Bibliothèque idéale des oeuvres suivantes :    
 
André-François Ruaud : Cartographie du merveilleux (liste parue en 2001)  pour la série : L'Age de la déraison

 
    Critiques des autres éditions ou de la série    

 
Edition FLAMMARION, Imagine (2003)


     J. Gregory Keyes poursuit ici la tétralogie débutée avec Les démons du Roi-Soleil et continuée avec L'algèbre des anges. Dix années ont passé depuis le deuxième tome ; Benjamin Franklin est revenu en Amérique ; quant à Adrienne de Montchevreuil, elle est à la cour du tsar Pierre. Leur position favorisée (Ben est apprécié de tous à Charles Town — une sorte de patriarche avant l'heure, Adrienne directrice d'études à Saint-Pétersbourg) va être mise à mal très rapidement, les obligeant à fuir. En effet, Jacques Stuart, dit le Prétendant, débarque en Amérique en provenance d'Angleterre pour faire valoir ses droits sur le nouveau continent. Franklin craint pour l'équilibre fragile qui s'était péniblement installé entre les différentes populations (Blancs, Indiens, Noirs). Quant à la Russie, elle se débat dans la guerre civile pour la conquête du pouvoir.
     Au même moment, Red Shoes, le chaman, découvre qu'une terrible menace plane sur le monde, et semble s'articuler autour de l'Enfant-Soleil, dont il se pourrait fort qu'il s'agisse du fils disparu d'Adrienne, Nicolas.
     L'auteur applique ici la même « recette » qui avait fait le succès des premiers volumes de la saga : écriture fluide, personnages travaillés, intrigue palpitante, et trame découpée entre plusieurs protagonistes (même si le fil qui s'attache au destin de Red Shoes disparaît curieusement à la moitié du roman pour revenir bien plus tard). On retrouve donc un schéma classique qui ravira ceux qui avaient apprécié les tomes précédents. Mais Keyes n'en reste pas là : il traite le problème de l'esclavage — et, d'une manière plus générale, celui des règles délicates et souvent bien fragiles qui gèrent les relations humaines,. Les alliances se nouent et se dénouent dans ce roman, comme du reste dans tout le cycle, certains personnages pouvant au gré des épisodes combattre ou aider les mêmes protagonistes. Cette nouvelle thématique permet à l'auteur de donner richesse et profondeur à ce qui sans cela ne serait rien de plus qu'un roman picaresque intelligent.
     Keyes confirme ainsi qu'il est un auteur attachant, capable de procurer un agréable moment de détente, sans que celle-ci nuise à la réflexion. Et le lecteur de s'impatienter au sujet de la rencontre entre Benjamin et Adrienne, promise depuis le premier tome, mais pas encore réalisée.

Bruno PARA (lui écrire)
Première parution : 23/3/2003
nooSFere


 Critique de la série par Laurent LELEU


 
retour en haut de page
Dans la nooSFere : 65427 livres, 64288 photos de couvertures, 60161 quatrièmes.
8088 critiques, 35831 intervenant·e·s, 1434 photographies, 3684 adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous écrire.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres. Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2019. Tous droits réservés.