Site clair (Changer
 
  Critiques  
 
  Livres  
 
  Intervenants  
 
  Prix littéraires  
 
  Adaptations  
    Fiche livre     Connexion adhérent
Maudit soit l'Éternel suivi de Dieu n'a pas que ça à foutre

Thierry MARIGNAC



Illustration de Christian LESOURD

ActuSF , coll. Les Trois Souhaits n° (13)
Dépôt légal : mai 2008
80 pages, catégorie / prix : 6 €
ISBN : 978-2-917689-01-1   
Genre : Science-Fiction



    Quatrième de couverture    
     « Aimez-vous les uns les autres ! ».
     Moi j’veux bien, mais allez dire ça à ceux d’en face !

     Notez-bien que niveau probité un grand mufti ça cote pas beaucoup plus qu’un archevêque. C’est pas du blanc-bleu. Résultat, c’est toujours le pauvre couillon – Chrétien Multi-Culte ou Musul – qui marne dans le no man’s land, à écoper les conneries des générations passées. Alors quoi... faut bien se débrouiller. Trouver de l’intérêt où y a guère que d’la misère humaine ma pauv’ dame. Pimenter la chose. Et ça c’est sûr, que pour pimenter la chose, la vocation missionnaire de l’épiscopat Multi-culte nous est d’un Grand Secours.

     Longtemps pilier de la collection « Rivage Noir », auteur en 1988 du très controversé Fasciste, mais aussi traducteur de l’anglais (Bruce Benderson, Jim Carroll...) et du russe, grand voyageur, Thierry Marignac signe ici « son unique incursion dans le domaine de la SF ». Une politique fiction théosophique déjantée, qui revisite avec un humour acide le thème des guerres de religions. Deux nouvelles, entre Robert Sheckley et Fredéric Dard, aussi subversivement jouissives qu’une photo de Paul Claudel en pleine bacchanale dans la Chambre japonaise du Chabanais.

    Sommaire    
1 - Maudit soit l'Éternel, pages 9 à 40
2 - Dieu n'a pas que ça à foutre, pages 43 à 76
 
    Critiques    
     Thierry Marignac est auteur — notamment d'un premier roman controversé, Fasciste, en 1988 — , traducteur de l'américain (Dennis Etchison, Jim Thompson, Bruce Benderson), essayiste (sur Norman Mailer) et fut directeur de collection chez Rivages et Payot. Jusqu'à présent, il n'avait pas abordé les genres de l'imaginaire. C'est désormais chose faite. Et, croyez-moi, ça déménage grave !
     Dans un futur indéterminé, il ne fait pas bon côtoyer les membres de religions autres que la vôtre. C'est ce qu'ont bien compris l'Église MultiCulte et le Califat Unifié, qui ont d'un commun accord décidé de séparer les communautés par un double mur, entre lesquels se trouve la Zone, un espace de non-droit, où travaillent notamment les Contractuels, chargés de réparer lesdites murailles. Mais ces façades ne sont pas hermétiques, loin de là : un petit commerce s'est mis en place, cigarettes ou alcool par exemple. C'est dans ce cadre que se déroulent les deux nouvelles du présent recueil, « Maudit soit l'éternel ! » et « Dieu n'a pas que ça à foutre... », qui se suivent, et nous présentent quelques morceaux de la vie quotidienne drolatique dans cet univers. Où l'on apprend par exemple que, pour démasquer les éventuels intrus musul, les chrétiens ont mis un test bien simple : chacun doit manger du porc régulièrement ; jusqu'au jour où les musul ont empoisonné les cochons. On y croise aussi des personnages hauts en couleurs, comme Ahmed, le Calife, qui a pour principale arme des araignées venimeuses qu'il guide grâce à une télécommande située dans son bracelet-montre.
     Charge féroce contre les religions de tout poil, ce diptyque est éminemment jouissif : grâce à ses personnages, tous plus tordus les uns que les autres, ils se jouent des tours pendables à qui devraient sérieusement vous décontracter les zygomatiques ; par l'inventivité de tous les instants — ça débourre à deux cent à l'heure — dont fait preuve Marignac dans la description de la société ; et, enfin, en raison du style de l'auteur dont les protagonistes s'expriment avec une gouaille irrésistible, dans un argot savoureux.
     Bref, première excursion dans le domaine de la SF, mais une voix déjà inimitable dans ce paysage souvent bien sage. Et puis, si vous craignez les foudres divines du fait de lire cette satire — et d'en hurler de rire — , rassurez-vous, Dieu ne s'apercevra pas de votre hérésie : Il n'a pas que ça à foutre.

Bruno PARA (lui écrire)
Première parution : 23/6/2008 nooSFere


 
retour en haut de page
Dans la nooSFere : 64896 livres, 63159 photos de couvertures, 59605 quatrièmes.
8086 critiques, 35552 intervenant·e·s, 1416 photographies, 3682 Adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous écrire.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres. Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2019. Tous droits réservés.