Site clair (Changer
 
    Fiche livre     Connexion adhérent
Solaris n° 171

REVUE

Cycle : Revues - Solaris (Requiem)  vol. 171 


Illustration de Steve BOLDUC

SOLARIS , coll. Solaris (revue) n° 171
Dépôt légal : juin 2009
Première édition
Revue, 160 pages, catégorie / prix : 10 $
ISBN : néant
Genre : Imaginaire

Numéro d'été.



Pas de texte sur la quatrième de couverture.
Sommaire
Afficher les différentes éditions des textes
1 - Joël CHAMPETIER, Éditorial, pages 3 à 4, éditorial
2 - Neil GAIMAN, Lettre d'amour (Love Letter, 2007), pages 7 à 12, nouvelle, trad. Élisabeth VONARBURG, illustré par Laurine SPEHNER
3 - Neil GAIMAN, Orange (Orange, 2008), pages 13 à 20, nouvelle, trad. Élisabeth VONARBURG, illustré par Laurine SPEHNER
4 - Alain BERGERON, Ors blancs, pages 21 à 48, nouvelle, illustré par Laurine SPEHNER
5 - Éric GAUTHIER, Recette marison, pages 49 à 75, nouvelle, illustré par Laurine SPEHNER
6 - Jean-Louis TRUDEL, Désaxés, pages 77 à 92, nouvelle, illustré par Laurine SPEHNER
7 - Élisabeth VONARBURG, La Mort aux dés, pages 93 à 114, nouvelle, illustré par Laurine SPEHNER
8 - Mario TESSIER, Les Carnets du Futurible: Sous des cieux étrangers : Que sont devenus les Moonwalkers ?, pages 115 à 134, article
9 - Pascal RAUD, Sur les rayons de l'imaginaire, pages 135 à 145, chronique
10 - François MARTIN & Élisabeth VONARBURG, Les Littéranautes, pages 147 à 151, critique(s)
11 - COLLECTIF, Lectures, pages 153 à 160, critique(s)
Critiques
     Brutal, le sommaire de ce numéro 171 de Solaris...

     Les deux premières nouvelles, signées Neil Gaiman, sont excellentes, même si la seconde « Orange » a ma préférence (pas de surprise : en fait, on dirait du Kelly Link, même au niveau de la trouvaille d'écriture, de la tonalité adolescente si particulière et si bien rendue).

     Suit « Ors blancs » une nouvelle d'Alain Bergeron liée à son classique « Le Huitième registre », considéré à raison comme un des chefs-d'œuvre de l'uchronie, chef-d'œuvre au sommaire du recueil Corps-Machines et rêves d'ange. Pour en revenir à « Ors blancs », c'est une très belle nouvelle, non sans clins d'œil au Nom de la Rose et à Un Cantique pour Leibowitz, où l'on suit l'arrivée d'un moine dans une ville, Aquilenne, Capitale de l'Hiver, qui m'a semblé être une ville de Québec uchronique, mais je me trompe sans doute. Le résultat, plein d'humour, est une profonde et formidable réflexion sur la relativité du progrès.

     La nouvelle d'Eric Gauthier « Recette maison », une histoire de colocataires et de confitures magiques (oui, je sais, ça a l'air complètement nul raconté comme ça) m'a fait furieusement penser aux nouvelles de Jeffrey Ford (« Le whiskey nocturne » et « L'empire de la crème glacée ») sans la maestria stylistique de Ford (même si Eric Gauthier écrit tout à fait convenablement). Un auteur à suivre, car ses personnages hurlants de vérité ont le don de se mettre dans des situations insensées.

     Nettement plus décevants :
  • Le texte de Jean-Louis Trudel, inabouti, comme incomplet ou écrit dans l'urgence (qui m'a fait penser à la splendide nouvelle de Serge Lehman « Cinq Tuniques blanches »).
  • Le long texte d'Elizabeth Vonarburg (pas dépassé trois pages : j'ai eu l'impression d'avoir déjà lu ça six cents fois, au bas mot).
     On notera que Mario Tessier frappe encore, avec un de ses articles formidables dont il a le secret : à l'occasion des quarante ans du premier pas de l'Homme sur la Lune, il revient sur cette aventure humaine hors du commun et paradoxalement de plus en plus lointaine.

     Globalement un très bon numéro, dominé de la tête et des épaules par « Orange » de Neil Gaiman.

Thomas DAY
Première parution : 1/10/2009 dans Bifrost 56
Mise en ligne le : 10/11/2010

Prix obtenus par des textes au sommaire
Ors blancs : Aurora (anciennement Casper) nouvelle française, 2010
Boréal nouvelle / Short story, 2010

retour en haut de page

Dans la nooSFere : 77037 livres, 87937 photos de couvertures, 72910 quatrièmes.
8562 critiques, 41938 intervenant·e·s, 1601 photographies, 3748 adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous contacter.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres et ne publions pas de textes.
Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2022. Tous droits réservés.