Site clair (Changer
 
    Fiche livre     Connexion adhérent
Le Temps de la Fin

Vincent JOUNIEAUX



Illustration de Jean-Pierre NORMAND

BLACK COAT PRESS , coll. Rivière Blanche n° 2097
Dépôt légal : septembre 2012
Roman, 380 pages, catégorie / prix : 25 €
ISBN : 978-1-61227-131-6   



    Quatrième de couverture    
     J.J. O’Truste est un tueur à gages chargé par l’énigmatique X d’éliminer d’importantes personnalités du Système Solaire. Cet homme n’est-il qu’un simple pion dans la partie que se livrent la Space Sprawling Corporation, le Gouvernement Central, le Mouvement de la Pensée Rebelle et les mutants de Vénus pour le contrôle du pouvoir ou, face à la mystérieuse force qui dévore une à une les planètes,est-il le seul humain capable d’arrêter LE TEMPS DE LA FIN...
 
    Critiques    
 
     Fin du troisième millénaire, l'humanité a essaimé dans le Système solaire, d'une Vénus terraformée jusqu'aux lointains objets transneptuniens. D'un côté, l'on trouve la Fédération des Planètes Unies, société hyper-capitaliste occupant la majeure part des mondes habitables et définie par un ensemble d'axiomes édictés au XXVe siècle, selon lesquels l'homme est fait pour se répandre et dominer. De l'autre, situé sur la Lune et deux des satellites de Neptune, c'est le libertaire Mouvement de la Pensée Rebelle, inspiré des travaux de Foucault, Derrida ou Deleuze. Au milieu de cette partie d'échecs multijoueur et multiplanétaire, il y a J.j. O'Truste, tueur à gage armé d'un antique colt .45, qui élimine les gêneurs sur ordres de son mystérieux patron, le bien nommé X. Après un contrat sur Miranda, J.j. O'Truste part se mettre au vert du côté de la ceinture de Kuiper. C'est sur la très lointaine Sedna qu'il est témoin du déclenchement d'une espèce de singularité, sorte d'explosion entropique à l'expansion inexorable qui provoque des mouvements de folie destructrice sur les mondes qu'elle croise. J.j. O'Truste sera-t-il l'homme de la situation ?
     Vincent Jounieaux, pour son premier roman, ne manque pas d'ambitions et met bien volontiers ses pas dans ceux de Stephen Baxter, Alastair Reynolds ou Dan Simmons. De ce côté-là, c'est irréprochable. Aventure en cinérama aux dimensions du Système solaire, il y a dans Le Temps de la fin de l'idée ; des idées, même. Toutes ne sont pas nouvelles (terraformation, clonage), mais le discours sociopolitique qui sous-tend le roman tire l'ensemble vers le haut. On pourra cependant lui reprocher sa longueur, du moins quelques passages à vide où l'on perd de vue l'intrigue, pourtant riche en rebondissements, ainsi que de nombreux dialogues où le techno-jargon se fait un peu trop envahissant.
     La collection « Rivière blanche » permet aux jeunes auteurs de faire leurs premières armes, et si on y trouve à boire et à manger, demeure l'excellence de l'initiative. Le Temps de la fin se range du côté des bonnes pioches, quand bien même ce premier essai de Vincent Jounieaux ne s'avère peut-être pas entièrement transformé, d'autant qu'après tout, rien n'indique que le suivant ne le sera pas, bien au contraire. Pour les amateurs de space opera, Le Temps de la fin peut valoir un coup d'œil curieux et bienveillant.

Erwann PERCHOC
Première parution : 1/4/2013 dans Bifrost 70
Mise en ligne le : 14/1/2018


 
retour en haut de page

Dans la nooSFere : 69503 livres, 77881 photos de couvertures, 64599 quatrièmes.
8384 critiques, 36858 intervenant·e·s, 1476 photographies, 3710 adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous contacter.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres. Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2020. Tous droits réservés.