Site clair (Changer
 
    Fiche livre     Connexion adhérent
Solaris n° 184

REVUE


Cycle : Revues - Solaris (Requiem)  vol. 184 


Illustration de Grégory FROMENTEAU

SOLARIS , coll. Solaris (revue) n° 184
Dépôt légal : octobre 2012
Revue, 160 pages, catégorie / prix : 10 $
ISBN : néant   
Genre : Imaginaire

Numéro d'automne, spécial "Isaac Asimov, 20 ans plus tard".



    Quatrième de couverture    
Pas de texte sur la quatrième de couverture.

    Sommaire    
1 - Joël CHAMPETIER, Éditorial, pages 3 à 4, Éditorial
2 - Francine PELLETIER, Le Cimetière des amours passées. Une réflexion très personnelle sur l'oeuvre d'Isaac Asimov, pages 7 à 14, Essai, illustré par Suzanne MOREL
3 - Alain BERGERON, Aurores à venir, pages 15 à 41, Nouvelle, illustré par Grégory FROMENTEAU
4 - Nando MICHAUD, Dans les bras de Murphy, pages 43 à 50, Nouvelle, illustré par Grégory FROMENTEAU
5 - Hugues MORIN, i-Robot, pages 51 à 68, Nouvelle, illustré par Grégory FROMENTEAU
6 - Jean-Louis TRUDEL, La Race des seigneurs, pages 69 à 87, Nouvelle, illustré par Grégory FROMENTEAU
7 - Michel LAMONTAGNE, Le Nom, pages 89 à 100, Nouvelle, illustré par Grégory FROMENTEAU
8 - Philippe-Aubert CÔTÉ, Le Fantôme dans le mécha, pages 101 à 128, Nouvelle, illustré par Grégory FROMENTEAU
9 - Mario TESSIER, Apothéose, pages 129 à 136, Nouvelle, illustré par Grégory FROMENTEAU
10 - Mario TESSIER, Les Carnets du Futurible. La psychohistoire, ou j'avais prévu que vous liriez cette chronique..., pages 137 à 160, Article, illustré par Suzanne MOREL
 
    Critiques    
 
     Pour fêter le vingtième anniversaire de sa mort, Solaris se penche sur le cas Isaac Asimov avec des nouvelles (la couverture ne parle que d'un hommage, mais il y en a plusieurs : Mario Tessier, Alain Bergeron, Hugues Morin... même la nouvelle bavarde de Jean-Louis Trudel ressemble à du Asimov) et des articles. N'y allons pas par quatre chemins : l'ensemble n'a guère d'intérêt. Les nouvelles sont mauvaises (ça fait mal au cœur de voir un auteur aussi doué qu'Alain Bergeron se glisser dans un numéro de singe savant un peu pathétique), ou, au mieux, ratées, comme le texte de Philippe-Aubert Côté qui ressemble à un bout de roman, à un morceau de narration tombé d'un tableau bien plus vaste : maladroit et frustrant. D'autant plus que l'univers qui sert de décor au texte évoque les paysages spatiaux de George R. R. Martin — il y a pire. Décidément, ce Philippe-Aubert Côté reste prometteur ; il serait bon qu'il veille à ne pas le rester trop longtemps... Seul Jean-Louis Trudel s'en sort assez bien avec son histoire de traders génétiquement modifiés (la forme est légère comme une discussion au coin d'un feu, deux cognacs s'il vous plaît ; le fonds est fin et encore plus drôle, une sous-couche humoristique assez délicieuse).
     Plein de références des plus utiles, seul l'article de Mario Tessier (sur la psychohistoire) est vraiment convaincant.
     Dommage.

Thomas DAY
Première parution : 1/1/2013 dans Bifrost 69
Mise en ligne le : 17/12/2017


 
retour en haut de page

Dans la nooSFere : 67592 livres, 69601 photos de couvertures, 62534 quatrièmes.
8101 critiques, 36020 intervenant·e·s, 1468 photographies, 3698 adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous contacter.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres. Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2020. Tous droits réservés.