Site clair (Changer
 
  Critiques  
 
  Livres  
 
  Intervenants  
 
  Prix littéraires  
 
  Adaptations  
    Fiche livre     Connexion adhérent
La Porte des Limbes

Erik WIETZEL

Première parution : Paris, France : Mnémos, Angles Mort, septembre 1997



MNÉMOS , coll. Dédales n° (33)
Dépôt légal : janvier 2013
catégorie / prix : 20 €
ISBN : 978-2-35408-150-8   
Genre : Fantastique


 
    Critiques    
 
     La Porte des Limbes est le premier roman d'Erik Wietzel, aujourd'hui réédité par Mnémos dans une édition revue (définitive ?) par l'auteur.
     Passons sur le prix (cent quatre-vingt pages pour dix-huit euros... heureusement que le roman n'en faisait pas quatre cents, si l'on suit cette logique !) pour nous concentrer sur le texte, découvert d'un œil neuf, la version originale n'étant jamais tombée entre mes mains.
     Et il apparaît bien vite que La Porte des Limbes vaut avant tout pour son ambiance, plutôt réussie. L'atmosphère invoquée, celle d'un Paris décadent du XIXe siècle, comme le précise la quatrième de couverture (au cas où ça ne nous sauterait pas aux yeux), n'est pas désagréable. Mais l'intrigue n'est guère palpitante, la faute à des chapitres trop courts pour permettre au lecteur de véritablement s'investir dans le récit. Alors, certes, le rythme est de fait soutenu et les choses gagnent nettement en intérêt dans le dernier tiers du roman, porté par des « révélations » attendues mais intrigantes. Toutefois, le roman dans son ensemble demeure par trop bancal et on aurait apprécié que cette édition révisée soit l'occasion d'éviter quelques maladresses stylistiques. Si certaines tournures contribuent sans doute du point de vue de l'auteur à nourrir l'ambiance du livre, ces lourdeurs n'en demeurent pas moins regrettables.
     L'un dans l'autre, La Porte des Limbes n'est pas désagréable pour autant. Pour peu que le lecteur réussisse à s'affranchir de la première moitié du roman et en arrive à sa véritable moelle, il en tirera une lecture plaisante quoique vite oubliée. Mais une chose est sûre, on ne pourra pas le taxer de tirer sur la corde.
     On se doute bien que les éditions Mnémos ont voulu miser sur une réédition de plus pour minimiser les risques en cette période difficile, Erik Wietzel n'en étant plus, justement, à son premier roman, même s'il n'est pas le plus connu des auteurs français. Un constat qui n'entre en rien dans l'intérêt à porter (ou pas) au roman, un thriller fantastique dans la moyenne que l'on aurait malgré tout plutôt vu en poche, surtout quand l'éditeur vient d'annoncer vouloir se (re)lancer dans ce domaine avec une collection dédiée...

Emmanuel CHASTELLIÈRE
Première parution : 1/4/2013 dans Bifrost 70
Mise en ligne le : 18/1/2018


 
retour en haut de page
Dans la nooSFere : 65457 livres, 64386 photos de couvertures, 60193 quatrièmes.
8088 critiques, 35888 intervenant·e·s, 1434 photographies, 3684 adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous écrire.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres. Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2019. Tous droits réservés.