Site clair (Changer
 
    Fiche livre     Connexion adhérent
Morwenna

Jo WALTON

Titre original : Among Others, 2011
Première parution : New York, USA : Tor Books, 18 janvier 2011
Traduction de Luc CARISSIMO
Illustration de Helen RUSHBROOK

DENOËL (Paris, France), coll. Lunes d'Encre
Date de parution : 10 avril 2014
Dépôt légal : avril 2014
Première édition
Roman, 352 pages, catégorie / prix : 21,50 €
ISBN : 978-2-207-11654-8
Format : 14,0 x 20,5 cm
Genre : Science-Fiction



Ressources externes sur cette œuvre : quarante-deux.org
Ressources externes sur cette édition de l'œuvre : quarante-deux.org

Quatrième de couverture
     Morwenna Phelps, qui préfère qu'on l'appelle Mori, est placée par son père dans l'école privée d'Arlinghust, où elle se remet du terrible accident qui l'a laissée handicapée et l'a privé à jamais de sa sœur jumelle, Morganna. Loin de son pays de Galles natal, Mori pourrait dépérir, mais elle découvre le pouvoir des livres de science-fiction. Delany, Zelazny, Le Guin et Silverberg peuplent ses journées, la passionnent.
     Un jour, elle reçoit par la poste une photo qui la bouleverse, où sa silhouette a été brûlée. Que peut faire une adolescente de seize ans quand son pire ennemi, potentiellement mortel, est une sorcière, sa propre mère qui plus est ? Elle peut chercher dans les livres le courage de se battre.
 
     Ode à la différence, journal intime d'une adolescente qui parle aux fées, Morwenna est aussi une plongée inquiétante dans le folklore gallois. Ce roman touchant et bouleversant a été récompensé par les deux plus grands prix littéraires de la science-fiction, le prix Hugo et le prix Nebula. Il a en outre reçu le British Fantasy Award.
 
     Née au pays de Galles , Jo Walton vit depuis 2002 au Canada avec son mari et son fils. Elle est l'auteure d'une dizaine de romans remarqués. Bien que son roman Tooth and claw, inédit en français, ait reçu le World Fantasy Award en 2004, il lui a fallu attendre la parution de Morwenna pour rencontrer le succès qu'elle méritait.
Critiques
     Morwenna, lycéenne écossaise de 15 ans, connaît une adolescence difficile : sa sœur jumelle est morte et visiblement elle en tient sa mère pour responsable. Elle a fui sa maison pour retrouver son père en Angleterre, lequel avait abandonné le domicile familial peu après sa naissance et est inscrite dans une école privée anglaise où, trop différente de ses condisciples, elle subit isolement et brimades. Mais son loisir principal, la lecture, surtout de romans de science-fiction, l’amène à rencontrer d’autres lecteurs partageant sa passion. Par ailleurs, Morwenna dispose d’un pouvoir étrange : elle voit des créatures magiques (qu’elle appelle des fées ou des elfes) et peut même échanger quelques mots avec elles.

     Voilà un texte étrange. D’un coté, le journal intime d’une adolescente fan de science-fiction : son parcours de lectrice soit rappellera des souvenirs à bon nombre d’entre nous qui ont découvert le genre de manière semblable avec plus ou moins les même œuvres, soit fera rêver ceux qui ont eu une jeunesse terne sans littérature. Loin de tout romanesque (les péripéties de Morwenna à l’école ou à son club de lecture sont banalement réalistes), Jo Walton joue de sa proximité, voire de sa complicité avec le lecteur pour le captiver.

     De l’autre coté, l’intrigue à proprement parler du livre, basée sur la rencontre entre son traumatisme familial et son pouvoir magique apparaît déséquilibré : alors que la perte de sa sœur et le changement de foyer sont vécus par Morwenna à juste titre comme un malheur difficilement surmontable, ses capacités magiques et leur utilisation sont anecdotiques tout au long du récit jusqu’à un dénouement aussi étrange qu’expédié brutalement.

     Au final, Morwenna joue avant tout la carte de la complicité, de l’appartenance à un même club, du partage d’une culture commune, pour accrocher le lecteur par les sentiments et cacher une intrigue légère et artificielle. Certes, le personnage est réussi et profondément humain (l’immense majorité du lectorat regrettera de ne pas l’avoir eu comme amie), mais il faudra attendre Farthing, une uchronie se déroulant en 1949 dans un Royaume-Uni ayant signé la paix avec Hitler en 1941, prévue pour l’année prochaine toujours chez Lunes d’Encre, pour véritablement juger des talents de romancière de Jo Walton.

René-Marc DOLHEN
Première parution : 15/7/2014 nooSFere


            Morwenna aurait pu être une adolescente comme les autres, appréciant les sports d’équipe et rêvant du prince charmant pour échapper aux cours qui l’ennuient dans l’école privée qu’elle fréquente. Sauf que du haut de ses quinze ans, elle n’arrive pas à se fondre dans la masse. Peut-être est-ce à cause de sa passion dévorante pour la littérature en général, et la SF en particulier. Peut-être est-ce parce qu’elle a une jambe estropiée la forçant à se déplacer avec une canne, et ce suite à un accident qui a coûté la vie de sa sœur jumelle. Peut-être est-ce dû au fait d’avoir une sorcière (maléfique) pour mère, et de la magie dans les veines. Reste que Morwenna préfère parler aux fées et se perdre dans les univers peuplant ses livres préférés plutôt que de faire comme les autres. Ce qui ne l’empêche pas de rêver d’avoir des amis, un karass tel que décrit par Vonnegut dans Le Berceau du chat. Et d’en arriver à un peu forcer le destin pour que son souhait se réalise…

            Pourquoi Jo Walton a-t-elle remporté une flopée de prix plus que recommandables (le Hugo, le Nebula et le British Fantasy Award, rien que ça…) pour un roman sur le mode du journal intime qui semble la simple histoire de l’éveil à la vie d’une adolescente meurtrie ? C’est qu’il y a bien davantage dans ce journal, journal qui sert également de carnet de lectures. En effet, Morwenna est avant tout une déclaration d’amour vibrante et passionnante à la science-fiction et à la fantasy. Et si le lecteur a lui-même dévoré ces (« mauvais ») genres lors de son adolescence, il ne pourra que s’attendrir en retrouvant ses questionnements et étonnements sous la plume de Morwenna, et de Jo Walton à travers elle. Car aussi bien le narrateur que l’auteur nous rappellent tout le plaisir que l’on peut avoir à lire les livres que l’on retrouve, par exemple, dans les pages de Bifrost.

            Mais Morwenna n’est pas qu’un hommage à la SF (et surtout, à la SF des années 70), c’est également une histoire touchante, qui, pour naïve qu’elle puisse paraître, n’en reste pas moins intense. Jo Walton nous baigne ici dans un monde aux frontières du fantastique dans lequel on peut apercevoir du coin de l’œil le surnaturel qui affleure. Elle nous permet de rencontrer une héroïne atypique tellement elle s’éloigne de l’image que l’on essaie de nous imposer comme celle de l’adolescent moyen. Morwenna vit entre les pages de son journal et nous aide à retrouver nos souvenirs intimes d’un âge où tout semblait si important, si fondateur. On a presque envie de dire, en sortant de ce roman : « Morwenna, c’est moi » (et c’est certainement un peu le cas). Cette capacité à trouver un écho en nous, à nous parler, c’est la magie la plus forte de Jo Walton.

            C’est pourquoi Morwenna a tant plu et plaira tant : ce n’est pas juste une histoire passionnante, ce n’est pas simplement un hommage à la SF, c’est tout cela et plus encore. C’est un livre qui, par ses diverses facettes, pourra parler au lecteur cherchant à être emporté ailleurs, comme à celui souhaitant retrouver et partager le plaisir d’aimer la SF(FF). C’est un récit qui nous invite à voir le monde autrement, une histoire qui raconte un peu de nous. C’est à découvrir, surtout.

Sophie CORRADINI
Première parution : 1/4/2014 dans Bifrost 74
Mise en ligne le : 10/11/2022

Prix obtenus
British Fantasy, Robert Holdstock Award, 2012
Hugo, Roman, 2012
Nebula, Roman, 2011


retour en haut de page

Dans la nooSFere : 78609 livres, 90582 photos de couvertures, 74574 quatrièmes.
8864 critiques, 42716 intervenant·e·s, 1658 photographies, 3770 adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous contacter.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres et ne publions pas de textes.
Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2022. Tous droits réservés.