Site clair (Changer
 
  Critiques  
 
  Livres  
 
  Intervenants  
 
  Prix littéraires  
 
  Adaptations  
    Fiche livre     Connexion adhérent
Le Paradoxe de Fermi

Jean-Pierre BOUDINE


Illustration de Aurélien POLICE

DENOËL, coll. Lunes d'Encre n° (157)
Dépôt légal : janvier 2015
192 pages, catégorie / prix : 18 €
ISBN : 978-2-207-12375-1
Format : 14 x 20,5 cm  



    Quatrième de couverture    
     Dans son repaire situé quelque part à l'est de l'arc alpin, Robert Poinsot écrit. Il raconte la crise systémique dont il a été témoin : d'abord le salaire qui n'arrive pas, les gens qui retirent leurs économies, qui s'organisent pour trouver de quoi manger, puis qui doivent fuir la violence des grandes villes et éviter les pilleurs sur les principaux axes routiers.
     Robert se souvient de sa fuite à Beauvais, de son séjour dans une communauté humaniste des bords de la mer Baltique et des événements qui l'ont ramené plus au sud, dans les Alpes. Quelque part dans le récit de sa difficile survie se trouve peut-être la solution au paradoxe de Fermi.à cette célèbre énigme scientifique : dans un univers aussi vaste que le nôtre, l'espèce humaine ne peut pas être la seule douée d'intelligence ; alors où sont les autres, où sont les traces radio de leur existence ?

     Jamais auparavant l'effondrement de notre civilisation ne fut décrit de façon plus réaliste.

     Professeur agrégé de mathématiques, Jean-Pierre Boudine est l'auteur de plusieurs ouvrages, dont deux romans : Sur la route des terres rares et Le Paradoxe de Fermi.

    Sommaire    
1 - Jean-Marc LÉVY-LEBLOND, Postface, pages 175 à 182, Postface
 
    Critiques    
     Le paradoxe de Fermi traite de la fin de l’Humanité. Avec un réalisme convaincant et une absence d’effets spectaculaires qui rend cette apocalypse encore plus glaçante, le narrateur décrit comment une simple crise économique et boursière entraîne l’effondrement de toute la civilisation. Spécialiste de l’écologie et des modèles mathématiques d’évolution des populations, il analyse la complexité et la fragilité de notre société, et la dynamique du chaos qui conduit le système à la ruine.

     Les chapitres alternent des scènes du quotidien du narrateur qui organise sa survie seul au coeur des Alpes, dénué de tout bien matériel, avec ses souvenirs des derniers jours du monde d’avant, montrant à l’échelle locale les étapes de l’effondrement ainsi que les dernières tentatives désespérées pour sauvegarder une parcelle de civilisation dans une initiative qui ressemble à un hommage au célèbre cycle d’Asimov  : c’est Fondation mais en pire. Tout cela sans recourir à la panoplie habituelle du post-apocalyptique : nnibalisme, catastrophes écologiques, scènes de panique, cataclysmes nucléaires... même si ces éléments se laissent parfois deviner dans le hors-champ.

     Malgré le pessimisme du propos, le roman n’est ni sombre ni misérabiliste. L’écriture est à l’image du fond : dépouillée, sans fioritures, un peu froide mais efficace et fluide. La première qualité du roman de Jean-Pierre Boudine est de donner un tableau convaincant de l’apocalypse par une série de petites touches réalistes. Mais l’analyse qu’en fait le narrateur, ses réflexions sur la perte de sens de la société, le manque de robustesse de nos organisations, de nos infrastructures, sur la complexité de nos réseaux observée sous l’angle de la théorie des graphes contribuent largement à l’intérêt du Paradoxe de Fermi et le situent sans aucun doute au cœur de la SF : une bonne histoire écrite par un romancier qui pense en scientifique.
     Il est dommage que l’auteur vienne parfois gâcher ce bel ensemble par quelques observations réactionnaires sur les jeunes qui n’ont plus de repères et sur l’éducation qui était mieux avant, sans quoi cela aurait été un sans-fautes.

Jean-François SEIGNOL
Première parution : 16/7/2017 nooSFere


 

 
Écrire aux webmestres       © nooSFere, 1999-2017. Tous droits réservés.

NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres.
Vie privée et cookies