Site clair (Changer
 
    Fiche livre     Connexion adhérent
Espaces Libres n° 12

REVUE

Cycle : Fanzines - Espaces Libres  vol. 12 


Illustration de Jean-Luc VANDENBERGH

ASSOCIATION AMIÉNOISE DE SCIENCE-FICTION , coll. Espaces Libres (fanzine) n° 12
Dépôt légal : septembre 1982
Première édition
Fanzine, 36 pages, catégorie / prix : 10 F
ISBN : néant
Genre : Science-Fiction



Quatrième de couverture
     L'éditorial, une fois n'est pas coutume, n'est pas siqné du rédac-chef. Régis Tytgat a commis quelques lucides propos sur la tendance idéologique actuelle du cinéma SF US... Je lui ai donc laissé la parole.
     Mais pourquoi avoir publié (dans EL !) une nouvelle de SF politique ? Dominique Warfa, dans son avant-propos, explique fort bien pourquoi il a tenu, lui, à la faire publier.
     Si je comprends et partage pour une large part ses motivations, mes raisons sont de divers ordres : tout d'abord, je trouve qu'on lit trop rarement Warfa-auteur ; et c'est bien dommaGe. Sa nouvelle dans Futurs au présent, Rituel pour un homme claustré, était pourtant l'une des plus fortes du recueil ; c'est en tout cas l'une de celles qui m'a le plus frappé à l'époque... De plus, je déteste les modes et les évidences, les interdits et les gourous, qu'il s'agisse des papes de feu la « nouvelle SF politique », de la « SF US néo-classique », ou même du « néo-formalisme » !
     Cette nouvelle est datée certes ; mais si elle comporte sans doute quelquefois ce que Douay appelait des « clichés flics noirs » (et justement, il y a des « hommes noirs » dans cette histoire...), il n'en reste pas moins que Pour que les nuages ne tuent pas les hommes est un bon texte. Car Dominique Warfa, même lorsqu'il subit (comme à cette époque) l'emprise d'une « école », d'un état d'esprit de la SF francophone plutôt, n'oublie jamais qu'il.est écrivain. Lisez, et vous verrez...
     La lettre de Philippe Curval nous a été adressée il y a plus de deux ans lorsque nous avons sollicité notre auteur pour ce qui devait être un « dossier nucléaire »... Curval bosse pour des revues d'EDF. Est-ce « l'obligation de réserve » qui l'amène à dire que le nucléaire est « un des moyens possibles de faire cesser l'état de monopole... » ? Ou y croit-il vraiment ?
     Enfin, parce que ça entretient l'amitié (ou, pour dire vrai, parce que seule la vérité est toujours révolutionnaire...), Espaces Libres a sorti de ses dossiers un petit scandale maison...
     Drôle et pitoyable, inquiétant et ridicule ; un univers microscopique à la loupe, des noms jetés en pâture au fandom, des comportements attristants... Et des leçons à tirer pour un travail collectif loyal au sein de la SF française !
     Pour terminer, des critiques de livres. Quelques-unes sont un peu datées mais la plupart sont assez fraîches. Et de toute façon, notre propos n'est pas de faire concurrence à Fiction !
     Un dernier mot, pourtant ; Espaces Libres doit passer à 10 Francs ; c'est une augmentation importante, certes. Mais les 5 F de jadis étaient positivement ridicules ; avec l'envol du prix des fournitures et la suppression du tarif périodique, c'était 10 F ou arrêter.
     Les abonnements seront néanmoins respectés. A partir de maintenant, ça sera 27 F pour 3 numéros. Encore correct, non ?
retour en haut de page

Dans la nooSFere : 74393 livres, 82965 photos de couvertures, 70032 quatrièmes.
8532 critiques, 40343 intervenant·e·s, 1569 photographies, 3737 adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous contacter.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres et ne publions pas de textes.
Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2021. Tous droits réservés.