Site clair (Changer
 
    Fiche livre     Connexion adhérent
Solaris n° 198

REVUE

Cycle : Revues - Solaris (Requiem)  vol. 198 


Illustration de Émilie LÉGER

SOLARIS , coll. Solaris (revue) n° 198
Dépôt légal : avril 2016
Première édition
Revue, 160 pages, catégorie / prix : 12,95 $
ISBN : néant
Format : 13,3 x 20,9 cm
Genre : Imaginaire

Numéro de printemps.



Pas de texte sur la quatrième de couverture.
Sommaire
Afficher les différentes éditions des textes
1 - Jean PETTIGREW, Présentation, pages 3 à 3, éditorial
2 - Éric HOLSTEIN, K**l Me, I'm Famous !, pages 7 à 31, nouvelle, illustré par Émilie LÉGER
3 - Daniel BIRNBAUM, Le Choix des âmes, pages 32 à 38, nouvelle, illustré par Émilie LÉGER
4 - Jérémie BOURDAGES-DUCLOT, Elle, pages 39 à 62, nouvelle, illustré par Émilie LÉGER
5 - Samuel LAPIERRE, Prestance, pages 63 à 82, nouvelle, illustré par Émilie LÉGER
6 - Mario TESSIER, Tempus fugit, pages 83 à 91, nouvelle, illustré par Émilie LÉGER
7 - Mario TESSIER, Les Carnets du Futurible : Les Plus Vieux Organismes vivants, pages 92 à 105, article, illustré par Suzanne MOREL
8 - Jonathan McCALMONT, Lâcheté, paresse et ironie : comment la science-fiction a perdu le futur (première partie) (Cowardice, Laziness and Irony: How Science Fiction Lost the Future, 2012), pages 93 à 123, article, trad. Élisabeth VONARBURG
9 - Christian SAUVÉ, Sci-néma, pages 127 à 142, chronique
10 - Mathieu ARÈS & Pierre-Alexandre BONIN, Les Littéranautes, pages 143 à 146, critique(s)
11 - COLLECTIF, Lectures, pages 149 à 160, critique(s)
Critiques

     Lire un vrai morceau de littérature après les nouvelles du Galaxies cosmanthropie est une forme d’agréable retour sur Terre. On se sent de nouveau vivant, reboussolé après avoir été déboussolé… seul problème, le texte en question, « K**l me, I'm Famous » d'Éric Holstein a déjà été publié dans une anthologie des Utopiales (et sa fin n’est pas aussi satisfaisante que sa belle prose rock'n'roll). La suite est nettement moins glamour : une nouvelle ridicule de Daniel Birnbaum, une mauvaise histoire de louve-garou signée Jérémie Bourdages-Du-clot. Samuel Lapierre nous décrit une vie de couple homme/robote sexuelle défaillante ; c'est plus drôle qu'un revenge porn, mais ça n’urine pas très loin, trois gouttes sur les pantoufles en épargnant la moquette. Mario Tessier passe à côté de son « Tempus fugit », flinguant au passage une belle idée de SF poétique. Les articles rattrapent la donne, notamment celui de Mario Tessier sur « Les plus vieux organismes vivants », et celui de Christian Sauvé sur le cinéma, très inspiré dans son panorama des différentes IA proposées sur grand écran.

     On lira non sans dubitativité (j'invente le mot, si je veux) la première partie de l’article agressif de Jonathan McCalmont : « Comment la SF a perdu le futur », où se mélangent bonnes idées et mauvaise foi pas drôle.

Thomas DAY
Première parution : 1/7/2016 dans Bifrost 83
Mise en ligne le : 18/9/2022

retour en haut de page

Dans la nooSFere : 77971 livres, 89477 photos de couvertures, 73920 quatrièmes.
8688 critiques, 42390 intervenant·e·s, 1628 photographies, 3751 adaptations.
 
Vie privée et cookies/RGPD
A propos de l'association. Nous contacter.
NooSFere est une encyclopédie et une base de données bibliographique.
Nous ne sommes ni libraire ni éditeur, nous ne vendons pas de livres et ne publions pas de textes.
Trouver une librairie !
© nooSFere, 1999-2022. Tous droits réservés.